Emelie Schepp

Emelie Schepp

Née en Suède, à Motala, en 1979, Emelie Schepp appartient à la nouvelle génération d'écrivains nordiques, celle qui a succédé à des auteurs mondialement connus comme Stieg Larsson. Après avoir remporté un prix d'Art dramatique et travaillé dans la publicité, Schepp fait des débuts très remarqués ...

Voir plus

Née en Suède, à Motala, en 1979, Emelie Schepp appartient à la nouvelle génération d'écrivains nordiques, celle qui a succédé à des auteurs mondialement connus comme Stieg Larsson. Après avoir remporté un prix d'Art dramatique et travaillé dans la publicité, Schepp fait des débuts très remarqués avec Marquée à vie, le premier volume de sa trilogie Jana Berzelius. Déjà vendue dans 27 pays à ce jour, la trilogie a conquis 200 000 lecteurs rien qu'en Suède. Emelie Schepp a été élue par le festival de thrillers de Gotland, en Suède, « Auteur de l'année 2016 » pour son roman Marquée à vie, parmi plus de 15 auteurs tels que Lars Kepler, Camilla Läckberg et Viveca Sten. Une intrigue digne d'un roman de Jo Nesbø ou de Lars Kepler. Marquée à vie s'est vendu à plus de 200 000 exemplaires en Suède.

Articles (1)

Avis (20)

  • add_box
    Couverture du livre « D'une mort lente » de Emelie Schepp aux éditions Harpercollins

    Musemania sur D'une mort lente de Emelie Schepp

    Dernier tome d’un marathon engagé par la lecture « Marquée à vie » (ma chronique rapide : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2019/03/marquee-vie-demelie-schepp-thriller.html) suivie de « Sommeil blanc » (ma chronique rapide :...
    Voir plus

    Dernier tome d’un marathon engagé par la lecture « Marquée à vie » (ma chronique rapide : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2019/03/marquee-vie-demelie-schepp-thriller.html) suivie de « Sommeil blanc » (ma chronique rapide : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2019/03/chronique-rapide-sommeil-blanc-demelie.html), je me suis régalée de cette série écrite par la suédoise, Emelie Schepp.

    Avant de me lancer dans cette série, je n’avais qu’entre-aperçu les couvertures de cette trilogie. Sur les bons conseils d’une amie lectrice, elle m’a encouragée à ne pas commencer par le dernier tome que j’avais eu la chance de recevoir via bepolar.fr et les éditions Harper Collins, mais de commencer par la source. Le point commun de cette série reste bien entendu l’héroïne, Jana Berzelius qui est procureur à Norrköping, en Suède.

    Dans cette troisième histoire, la section criminelle enquête sur des meurtres particulièrement sanglants qui hantent la ville. A côté de cela, Jana Berzelius doit se battre contre les fantômes de son passé et tenter le tout pour le tout afin que ses terribles secrets ne soient pas dévoilés à la face du monde.

    Comme je l’ai dit dans ma précédente chronique de « Sommeil blanc », les livres peuvent être lus, indépendamment du fait d’avoir lu les autres. Néanmoins, je vous conseille vraiment de suivre l’ordre chronologique. Pourquoi me direz-vous? Tout simplement car j’ai trouvé que l’auteure a vraiment fait évolué son personnage principal en la personne du procureur, Jana Berzelius. A chaque histoire, on en découvre plus sur son enfance et sur ce qui fait d’elle à la fois ses forces mais aussi ses faiblesses.

    Au fil des pages, chacun des protagonistes est finement construit et ils évoluent tous aussi dans leur quotidien professionnel que dans leur histoire personnelle. Comme tout bon thriller et polar venant du nord, l’auteure a su distiller une atmosphère froide (comme le bon vieux climat de Suède) et très particulière à cette région du monde. Le suspens monte crescendo et Emelie Schepp a le don pour faire monter la pression à la fin de chacun des chapitres, faisant que vous ne pouvez que vous précipiter à la lecture des pages suivantes. C’est réellement le genre de livre qui vous donne envie de tout abandonner pour pouvoir vous consacrer à leur lecture.

    Pour ce troisième volet, impossible de découvrir le fin mot de l’histoire avant seulement les dernières pages. Alors que j’étais pourtant sûre de moi et de mes capacités de fin limier, j’étais à des années lumières de l’identité du coupable. Comme vous avez pu le constater par mes deux précédentes chroniques rapides mais aussi par cette dernière, je suis vraiment tombée sous le charme de cette auteure. En moins d’une semaine, j’ai littéralement adoré et dévoré ses trois polars nordiques, écrits d’une main de maître par une auteure que je ne manquerai pas de suivre à l’avenir.

    Un tout grand merci à BePolar.fr et aux éditions Harper Collins France pour leur confiance. Ce fut une très bonne découverte pour moi, grande amatrice de littérature noire scandinave. Si, comme moi, vous êtes fan de Camilla Läckberg, Stieg Larrson, Mons Kallentoft, … je ne dirais plus qu’un mot : Foncez!

    Chronique sur mon blog : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2019/03/dune-mort-lente-demelie-schepp-thriller.html

  • add_box
    Couverture du livre « Sommeil blanc » de Emelie Schepp aux éditions Harpercollins

    Musemania sur Sommeil blanc de Emelie Schepp

    Deuxième de la série des aventures de Jana Berzelius, on plonge ici dans le trafic de drogues et plus particulièrement, le transport de drogues par des mules.

    Pim est une jeune thaïlandaise qui, pour subvenir aux besoins de sa famille et plus particulièrement de sa petite soeur, succombe à...
    Voir plus

    Deuxième de la série des aventures de Jana Berzelius, on plonge ici dans le trafic de drogues et plus particulièrement, le transport de drogues par des mules.

    Pim est une jeune thaïlandaise qui, pour subvenir aux besoins de sa famille et plus particulièrement de sa petite soeur, succombe à la tentation de l’argent « facile » en transportant des boulettes de drogues dans son estomac. Quand sa compagne de voyage décède d’une overdose dans le train entre le Danemark et la Suède, l’enquête revient à la section criminelle de Norrköping.

    On retrouve les mêmes enquêteurs qui entourent la procureure, Jana Berzelius. Cette dernière est toujours en quête de son identité réelle après de longues années entourée de secrets et de non-dits familiaux.

    Encore une fois, j’ai dévoré cette histoire venant du nord. Le talent des auteurs nordiques n’est plus à démontrer et Emelie Schepp fait indubitablement partie des maîtres du thriller scandinave. C’est terriblement addictif et bien monté.

    Même si je pense que chaque livre peut être lu indépendamment les uns des autres, il y a vraiment des éléments qui se prolongent au fil des récit et je trouverais dommage de ne pas commencer par le premier, « Marquée à vie ». Maintenant, je me plonge sans tarder dans le troisième tome (« D’une mort lente »). See you soon pour le troisième épisode ou comme on dirait là-bas : vi ses snart :)

    Chronique sur mon blog : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2019/03/chronique-rapide-sommeil-blanc-demelie.html

  • add_box
    Couverture du livre « Marquée à vie » de Emelie Schepp aux éditions Harpercollins

    Musemania sur Marquée à vie de Emelie Schepp

    Ayant reçu « D’une mort lente » d’Emelie Schepp, grâce à BePolar.fr et à la maison d’édition, Harper Collins, j’allais m’y plonger quand je fus soudainement freinée dans ma course par une amie qui me dit : « As-tu déjà lu les deux premiers tomes de la série? ». Je lui répondis un unique et...
    Voir plus

    Ayant reçu « D’une mort lente » d’Emelie Schepp, grâce à BePolar.fr et à la maison d’édition, Harper Collins, j’allais m’y plonger quand je fus soudainement freinée dans ma course par une amie qui me dit : « As-tu déjà lu les deux premiers tomes de la série? ». Je lui répondis un unique et bête: « Euh…? ». Elle revint à la charge : « Malheureuse! C’est quasi une trilogie! Tu ne peux pas commencer par le troisième volet quand même! ». C’est ainsi que je me suis lancée dans la série Jana Berzelius grâce aux bons conseils avisés de cette bonne amie (merci à elle, qui se reconnaîtra;)!

    Et en effet, je suis vraiment satisfaite d’avoir débuter par les prémisses de l’histoire de cette procureure car ce premier livre d’Emelie Schepp traite en grande partie de l’histoire personnelle de Jana et je présume que l’auteure a voulu y définir les bases de son héroïne principale avant de l’approfondir dans les suivants.

    Beaucoup de noms et prénoms à rallonge et bien entendu à consonance nordique n’auront pas eu raison de moi car j’ai voulu persévérer tant cette histoire m’a plue. Le meurtre d’un haut responsable de l’Immigration n’est qu’un iota de l’histoire globale. Les éléments du puzzle ne se mettront en place qu’avec parcimonie faisant que le lecteur se retrouve happé par le récit et ne souhaite pas arrêter là.

    Ça aurait été vraiment dommage de ne pas commencer à la source du personnage et de gâcher un aussi bon livre en occultant les précédents. Je me lance directement dans la lecture des deux suivants et vous dirai si la lecture dans l’ordre est utile ou pas. Pour ma part, le premier tome est de très bonnes augures puisque j’ai vraiment hâte de retourner en Suède dans cet atmosphère si particulière qu’Emelie Schepp a su distiller par une écriture maniant très bien le suspens.

    Ma chronique sur mon blog : https://musemaniasbooks.blogspot.com/2019/03/marquee-vie-demelie-schepp-thriller.html

  • add_box
    Couverture du livre « D'une mort lente » de Emelie Schepp aux éditions Harpercollins

    Bookliseuse sur D'une mort lente de Emelie Schepp

    Série Jana Berzelius – Tome 3

    Margaretha la mère du procureure Jana Berzeluis meurt d’un infarctus. Au même moment Jana doit faire face à l’évasion de Danilo Pena qu’elle connaît depuis l’enfance et qui comme elle cache de lourds secrets et surtout connaît son passé sombre.

    En parallèle,...
    Voir plus

    Série Jana Berzelius – Tome 3

    Margaretha la mère du procureure Jana Berzeluis meurt d’un infarctus. Au même moment Jana doit faire face à l’évasion de Danilo Pena qu’elle connaît depuis l’enfance et qui comme elle cache de lourds secrets et surtout connaît son passé sombre.

    En parallèle, les inspecteurs Henrik et Mia doivent faire face au meurtre d’une mère de famille, aide soignante, dont le meurtrier a coupé ses 2 mains.

    Philip Engström ambulancier se sent coupable de n’avoir pas pu sauver la mère de Jana. Sa coéquipière Sandra s’inquiète pour lui, elle le sent à la dérive.

    Très vite d’autres meurtres avec mutilations vont survenir : seul point commun, les victimes travaillaient toutes dans le milieu médical.

    L’auteur nous présente une multitude de personnages avec des histoires de vies différentes. On découvre dans ce 3eme tome une Jana un peu plus humaine, qui n’est pas aussi insensible que le laissait entrevoir le 1er tome. L’auteur c’est moins focalisé cette fois sur le personnage de Mia qui était secondaire, mais toujours aussi peu sympathique.

    Ce livre aborde des thèmes difficiles. L’erreur professionnelle qui peut détruire plusieurs vies. Le burn-out, le stress, l’infidélité. Mais surtout comment une personne sans amour, sans enfance, moquée toute sa jeunesse, peut sombrer dans la folie et imaginer une terrible vengeance même si l’on a du mal à comprendre ses motivations.

    Pas de temps mort cette fois, une lecture fluide, captivante avec des personnages tous plus intéressants les uns que les autres.

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !