Elsa Flageul

Elsa Flageul
Avant de se lancer dans l'aventure romanesque, Elsa Flageul a d'abord étudié le cinéma, en particulier la Nouvelle Vague qui n'a pas cessé d'influencer son imaginaire. Aux éditions Julliard, elle a déjà publié J'étais la fille de François Mitterrand, Madame Tabard n'est pas une femme et Les Araig... Voir plus
Avant de se lancer dans l'aventure romanesque, Elsa Flageul a d'abord étudié le cinéma, en particulier la Nouvelle Vague qui n'a pas cessé d'influencer son imaginaire. Aux éditions Julliard, elle a déjà publié J'étais la fille de François Mitterrand, Madame Tabard n'est pas une femme et Les Araignées du soir. Les Mijaurées est son quatrième roman.

Avis (15)

  • Couverture du livre « À nous regarder, ils s'habitueront » de Elsa Flageul aux éditions Julliard

    Le Moign sur À nous regarder, ils s'habitueront de Elsa Flageul

    Un bébé qui arrive trop vite,prématuré de 2 mois,et les parents sont dépassés:Alice et Vincent nous racontent ce qui va être "un chemin de croix"!3 parties(l'arrivée-le combat-dehors) pour nous faire partager leurs émotions face à ce petit combattant César"bébé dragon".Alice...
    Voir plus

    Un bébé qui arrive trop vite,prématuré de 2 mois,et les parents sont dépassés:Alice et Vincent nous racontent ce qui va être "un chemin de croix"!3 parties(l'arrivée-le combat-dehors) pour nous faire partager leurs émotions face à ce petit combattant César"bébé dragon".Alice s'interroge"qu'est-ce qu'être mère?"puis sombre:de très belles pages dans son journal.Nous vivons cesmoments angoissants avec le couple,partageons leurs peurs.Tout est écrit avec justesse:les larmes affleurent!
    Les lectrices seront particulièrement touchées sans doute mais l'auteur n'ooculte pas les sentiments du papa.
    A lire!

  • Couverture du livre « À nous regarder, ils s'habitueront » de Elsa Flageul aux éditions Julliard

    Lex_Libris_ sur À nous regarder, ils s'habitueront de Elsa Flageul

    Alice et Vincent vivent une vie parfaite, Alice est enceinte de son premier enfant. Du jour au lendemain, leurs vies basculent. Leur désir d'enfant va devenir un véritable cauchemar lorsqu'Alice accouche a seulement sept mois de grossesse. A partir de ce moment, on découvre le récit d'un couple...
    Voir plus

    Alice et Vincent vivent une vie parfaite, Alice est enceinte de son premier enfant. Du jour au lendemain, leurs vies basculent. Leur désir d'enfant va devenir un véritable cauchemar lorsqu'Alice accouche a seulement sept mois de grossesse. A partir de ce moment, on découvre le récit d'un couple complètement perdu, le combat qu'ils doivent mener, leurs courages, leurs inquiétudes, leurs espoirs.

    Le récit est centré sur Alice, des extraits de son "journal" personnel ponctuent le récit. L'écriture d'Elsa Flageul est fluide, directe, avec une alternance de point de vue qui renforce ce roman. Ce qui offre ainsi un récit très intimiste, qui dit vrai.

    Un roman extrêmement contemporain comme une odeur à l'amour parental, écrit avec une plume sensible et pleine de justesse. Un roman qui nous montre la difficulté a devenir parents surtout quand l'enfant est prématuré. Et quel magnifique prénom que celui de César, qui traduit toute la puissance du roman, tel un combattant, qui fera le bonheur de ses parents une fois le retour à la maison.

    Elsa Flageul a écrit un roman qui dit tant de chose sur les mères. Un véritable roman d'espoir qui démontre que l'amour d'une mère dépasse tout même les moments les plus douloureux et les questionnements pour au final garder que l'essentiel : l'amour d'une mère à son enfant.

  • Couverture du livre « À nous regarder, ils s'habitueront » de Elsa Flageul aux éditions Julliard

    Emma C sur À nous regarder, ils s'habitueront de Elsa Flageul

    Comment parler de ce roman qui pour moi n'en est pas un. Chaque mot, chaque émotion posés sur le papier par Elsa Flageul m'ont traversée il y a 14 ans de cela.
    Tous les cas particuliers forment l'histoire comme elle l'écrit mais comment comprendre a quel point deux personnes peuvent...
    Voir plus

    Comment parler de ce roman qui pour moi n'en est pas un. Chaque mot, chaque émotion posés sur le papier par Elsa Flageul m'ont traversée il y a 14 ans de cela.
    Tous les cas particuliers forment l'histoire comme elle l'écrit mais comment comprendre a quel point deux personnes peuvent traversées et être traversées par les mêmes choses.
    Des sentiment si profonds, si enfouis et si cachés parce qu'imaginés, ressentis comme honteux, déplacés.
    Aucun pathos dans cette histoire, aucun larmoiement, mais le point de vue d'une femme explosée par une tornade intérieure.
    Un grand bouleversement pour moi
    Merci

  • Couverture du livre « À nous regarder, ils s'habitueront » de Elsa Flageul aux éditions Julliard

    Joëlle Guinard sur À nous regarder, ils s'habitueront de Elsa Flageul

    http://leslivresdejoelle.blogspot.com/2019/02/a-nous-regarder-ils-shabitueront-delsa.html

    Devenir parents c'est passer de l'autre côté, sur l'autre rive, mais Alice et Vincent ne sont pas prêts quand leur premier bébé s'annonce deux mois avant la date prévue. C'est le parcours de ces jeunes...
    Voir plus

    http://leslivresdejoelle.blogspot.com/2019/02/a-nous-regarder-ils-shabitueront-delsa.html

    Devenir parents c'est passer de l'autre côté, sur l'autre rive, mais Alice et Vincent ne sont pas prêts quand leur premier bébé s'annonce deux mois avant la date prévue. C'est le parcours de ces jeunes parents qu'Elsa Flageul nous raconte ici dans un roman en trois parties "L'arrivée", "Le combat" et "Dehors".

    Pour Alice qui aime tout maîtriser, rien ne se passe comme prévu avec cette naissance loin du conte de fées, une naissance qu'il leur est impossible de célébrer avec famille et amis. Entre culpabilité, angoisse de mort et crainte d'un avenir fait de handicap il leur faut rester dans le présent et refuser de se projeter dans un futur incertain.

    Donner à leur enfant un prénom de combattant, César, avoir l'impression que les premiers jours de leur enfant leur sont volés, passer leurs journées à l'hôpital auprès de leur "bébé dragon" gavé et perfusé, surveiller son cœur qui fait des cabrioles, ses lèvres qui bleuissent, vivre avec la peur permanente, ne pas penser aux possibles lésions cérébrales, aux possibles séquelles... voilà ce qui constitue leur quotidien. Tenir, tenir.."Est-ce ça être parents? Faire des tours de garde sur le chemin de ronde, l'un après l'autre? Oui, pour que le château jamais ne s'écroule" . Pour Alice craindre que César ne la reconnaisse pas comme sa mère mais aussi avoir du mal à se sentir mère, "Ne devrais-je pas m'oublier totalement? N'est-ce pas cela être mère?"... Rentrer à la maison sans lui...

    Puis vivre le retour de César à la maison avec l'ennui qui s'installe dans ses journées qui n'en finissent pas... Comprendre qu'elle ne pourra plus jamais être tranquille avec la peur qui ne la quitte pas... Se sentir sombrer sans pouvoir partager avec Vincent ses inquiétudes... Sentir la distance s'installer entre eux... Ne plus avoir aucune intimité, n'être plus que des partenaires de combat... Découvrir des sentiments dont personne ne lui a jamais parlé..

    " Il faudrait enfin cracher les serpents de la peur, ceux qui sont entrés en elle à l'hôpital pour ne plus jamais en sortir et dont le venin est devenu son sang."

    Elsa Flageul analyse avec minutie et une extrême justesse les étapes que traverse ce jeune couple, le combat qu'il doit mener. Le récit est surtout centré sur Alice, des extraits de son journal ponctuent le récit. Elsa Flageul analyse au scalpel les sentiments de la jeune maman, sa difficulté à devenir mère, la peur qui ne la quitte pas, tout est infiniment juste et précis avec une montée en puissance dans la troisième partie. Elsa Flageul n'occulte rien... Ce récit sur la difficulté à devenir parents, de surcroît quand l'enfant est prématuré, se termine d'une façon infiniment délicate. Très émouvant dans sa justesse...

Ils le suivent

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com