Elizabeth Goudge

Elizabeth Goudge

Née dans le Somerset en 1900, Elizabeth Goudge est une romancière anglaise qui fut élevée dans l'austérité par son père professeur de théologie à Oxford. En 1923, elle se mit à l'écriture et se fit connaître avec les livres pour enfants et les biographies pieuses, avant de se consacrer à la litté...

Voir plus

Née dans le Somerset en 1900, Elizabeth Goudge est une romancière anglaise qui fut élevée dans l'austérité par son père professeur de théologie à Oxford. En 1923, elle se mit à l'écriture et se fit connaître avec les livres pour enfants et les biographies pieuses, avant de se consacrer à la littérature avec notamment L'Arche dans la tempête et Le Pays du Dauphin-Vert. Elle mourut en 1984, laissant derrière elle une oeuvre animée par les violences et les contradictions des sentiments et par la rudesse des campagnes isolées de l'ouest de l'Angleterre.

Avis (3)

  • Couverture du livre « Le domaine enchanté » de Elizabeth Goudge aux éditions Mercure De France

    Anita Millot sur Le domaine enchanté de Elizabeth Goudge

    J’avais lu “l’Auberge du Pélerin” il y a une bonne quarantaine d’années, ignorant totalement à l’époque qu’il s’agissait d’une trilogie et que je commençais par le second tome …
    Mercure de France m’a permis d’en découvrir le premier volet, réédité en 2017 et bien leur en a pris !
    L’écriture...
    Voir plus

    J’avais lu “l’Auberge du Pélerin” il y a une bonne quarantaine d’années, ignorant totalement à l’époque qu’il s’agissait d’une trilogie et que je commençais par le second tome …
    Mercure de France m’a permis d’en découvrir le premier volet, réédité en 2017 et bien leur en a pris !
    L’écriture d’Elizabeth Goudge est délicieuse, pleine de charme et de poésie, décrivant avec délicatesse aussi bien tous les membres de la famille Eliot, (de l’irrésistible grand-mère Lucilla, aux facétieux petits enfants et leurs deux chiens), que la sublime et enchanteresse campagne anglaise.
    C’est frais, c’est touchant, c’est très british quoi ! Un doux moment de lecture.

  • Couverture du livre « Le pays du dauphin vert » de Elizabeth Goudge aux éditions Libretto

    Salix_alba sur Le pays du dauphin vert de Elizabeth Goudge

    Un grand roman anglais, dans la plus pure tradition des bons sentiments et de bonnes raisons.

    Et malgré sa longueur de ce roman, j’ai voyagé, longtemps et loin, sans avoir envie de décrocher. Et comme tout un chacun, envie de voir un dénouement heureux. Ténacité, abandon, renoncement, forment...
    Voir plus

    Un grand roman anglais, dans la plus pure tradition des bons sentiments et de bonnes raisons.

    Et malgré sa longueur de ce roman, j’ai voyagé, longtemps et loin, sans avoir envie de décrocher. Et comme tout un chacun, envie de voir un dénouement heureux. Ténacité, abandon, renoncement, forment une façon de vivre pour nos héroïnes.

    L’aventure progresse lentement, mais nous tient en haleine. Et nous permet d’en sentir l’atmosphère, que ce soit les mœurs, les pays et les mers.

  • Couverture du livre « Le pays du dauphin vert » de Elizabeth Goudge aux éditions Libretto

    Isabelle PURALLY-BOISSEL sur Le pays du dauphin vert de Elizabeth Goudge

    Marguerite et Marianne Le Patourel vivent des jours heureux auprès de leurs parents dans une belle maison située dans le quartier le plus chic d’une charmante bourgade des îles Anglo-Normandes. Lorsque le Docteur Ozanne vient s’installer dans la rue voisine avec William son jeune fils, les...
    Voir plus

    Marguerite et Marianne Le Patourel vivent des jours heureux auprès de leurs parents dans une belle maison située dans le quartier le plus chic d’une charmante bourgade des îles Anglo-Normandes. Lorsque le Docteur Ozanne vient s’installer dans la rue voisine avec William son jeune fils, les fillettes trouvent immédiatement en lui un compagnon de jeux et d’aventures.
    Au fil des années la complicité et l’amitié des jeunes gens se transforment en sentiments plus profonds. Les deux sœurs sont amoureuses de William, et lui éprouve une véritable passion pour Marguerite. Mais c’est pourtant Marianne qu’il épousera.
    Pendant cinquante ans nous suivons le destin de Marguerite, Marianne et William dans une aventure au long cours qui les mènera jusqu’en Nouvelle Zélande.
    Cet imposant pavé a réussi l'exploit de me tenir en haleine jusqu'aux toutes dernières pages malgré l'apparence anodine du sujet et la longueur des considérations philosophique et religieuse qui rythment le récit. Mais on est pris par la vie de ces trois personnes liées par des sentiments si forts que ni les mers ni les années ne parviennent à les séparer.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !