Elizabeth George

Elizabeth George
On l'appelle la « reine Elizabeth ». Ou la « reine du crime ». Depuis Enquête dans le brouillard, son premier roman, publié en 1988 et récompensé en France par le grand prix de Littérature policière, la réputation de l'Américaine n'a cessé de croître. Tous ses titres sont des best-sellers non seu... Voir plus
On l'appelle la « reine Elizabeth ». Ou la « reine du crime ». Depuis Enquête dans le brouillard, son premier roman, publié en 1988 et récompensé en France par le grand prix de Littérature policière, la réputation de l'Américaine n'a cessé de croître. Tous ses titres sont des best-sellers non seulement aux Etats-Unis, mais aussi dans les trente-cinq pays où elle a été publiée.

Avis sur cet auteur (67)

  • add_box
    Couverture du livre « La punition qu'elle mérite » de Elizabeth George aux éditions Presses De La Cite

    Bill sur La punition qu'elle mérite de Elizabeth George

    Où j'ai retrouvé avec un grand plaisir Linley et Havers, menant l'enquête dans le Shropshire.

    Plus exactement, reprenant une enquête dans le Shropshire, près de Ludlow, après que Isabelle Ardery en ait  ait bâclé une et ait falsifié les conclusions du rapport de Barbara HAvers ....

    Dans...
    Voir plus

    Où j'ai retrouvé avec un grand plaisir Linley et Havers, menant l'enquête dans le Shropshire.

    Plus exactement, reprenant une enquête dans le Shropshire, près de Ludlow, après que Isabelle Ardery en ait  ait bâclé une et ait falsifié les conclusions du rapport de Barbara HAvers ....

    Dans cette petite ville universitaire, un diacre s'est suicidé juste après son arrestation pour faits de pédophilie ... 

    Mais était-ce vraiment un suicide ? 

    D'une enquête qui part dans tous les sens, où Isabelle et Barbara ont le sentiment d'être menées en bateau et promenées aux quatre coins de la ville et de la lande, Elizabeth George saura, dans la seconde moitié de ce pavé, réunir tous les fils et nous offrir une conclusion limpide ... 

    Le titre mystérieux peut s'appliquer aux nombreux personnages féminins qui peuplent ce roman. 

    Relations mères - filles, mères - fils, mamans - poule ou mères absentes, les liens entre mères et enfants sont au cœur de cet ouvrage ! 

    Un roman extrêmement bien construit, au rythme lent, mais dont la lenteur est nécessaire compte tenu du nombre de personnages, qui tous, ont une part importante dans la conclusion de l'enquête.

    Je viens de passer dix jours à me régaler avec la lecture de ce vingtième opus des enquêtes de Linley.

    Je vais maintenant attendre la parution du suivant.

  • add_box
    Couverture du livre « Mes secrets d'écrivain » de Elizabeth George aux éditions Pocket

    Michel BLAISE sur Mes secrets d'écrivain de Elizabeth George

    Que dire de ce livre, sinon que c'est, parmi ceux que je connais, le meilleur de son genre. Il est vrai qu'aux Etats-Unis, les écrivains ont coutume, depuis longtemps, de transmettre leurs connaissances . C'était le cas de P. Roth, plus particulièrement, de Saul Bellow, de Toni Moisson et de...
    Voir plus

    Que dire de ce livre, sinon que c'est, parmi ceux que je connais, le meilleur de son genre. Il est vrai qu'aux Etats-Unis, les écrivains ont coutume, depuis longtemps, de transmettre leurs connaissances . C'était le cas de P. Roth, plus particulièrement, de Saul Bellow, de Toni Moisson et de bien d'autres et des plus grands.

    En France, et dans les pays de langue latine, "les "scribouilleurs" - pour ceux qui cherchent des conseils d'écriture, hormis quelques ouvrages et auteurs intéressants ( je pense à Georges Vigreux, par exemple, à Marie Vareille bienveillante dans son dernier ouvrage sur ce thème), sont légion.

    Au minimum, ils survolent l'affaire et écrivent à des fins alimentaires, quand ils ne le font pas, sur internet, à des fins publicitaires tels de merveilleux bonimenteurs laissant croire à de chimériques (terme définissant pénalement l'escroquerie) recettes miracles : "ma méthode pour écrire votre roman à succès en 10 jours" et autres joyeusetés affligeantes!


    Elisabeth George, avec rigueur, intelligence et sans vanter quoique ce soit, offre dans cet ouvrage, le meilleur que j'ai lu, les conseils les plus pertinents pour un auteur débutant.

    Si vous ne devez en lire qu'un seul...

    Bonne lecture,

    Michel. https://fureur-de-lire.blogspot.com

  • add_box
    Couverture du livre « Un nid de mensonges » de Elizabeth George aux éditions Pocket

    Géland Charline sur Un nid de mensonges de Elizabeth George

    Un ,polar original, un vrai suspens, des personnages réalistes.

    Un ,polar original, un vrai suspens, des personnages réalistes.

  • add_box
    Couverture du livre « La punition qu'elle mérite » de Elizabeth George aux éditions Presses De La Cite

    Mimosa sur La punition qu'elle mérite de Elizabeth George

    Voilà une lecture-polar plaisir!Je suis la Queen Elisabeth depuis ses débuts,j'y ai retrouvé tous les ingrédients qui font que suivre une de ses enquêtes est un délice personnel.On y retrouve des descriptions précises qui aident à visualiser les scènes,une intrigue complexe qui s'alourdit au...
    Voir plus

    Voilà une lecture-polar plaisir!Je suis la Queen Elisabeth depuis ses débuts,j'y ai retrouvé tous les ingrédients qui font que suivre une de ses enquêtes est un délice personnel.On y retrouve des descriptions précises qui aident à visualiser les scènes,une intrigue complexe qui s'alourdit au fil des pages,des personnages typiques de la société anglaise(rappelons qu'elle est américaine,cependant)et nos personnages fétiches Havers et l'aristocratique Linley avec des allusions à leurs vies passées:une impression d'être en terrain connu.Leur terrain de jeu se situe à Ludlow ,petite ville du Shropshire.Outre la situation qui se densifie,les thèmes forts de ce livre sont prenants:les ravages de l'alcoolisme,et,la volonté des parents de"formater",surveiller,imposer leur éducation propre à leurs enfants quelques soient leurs désirs.
    Un régal!vivement le prochain...