Elisa Vix

Elisa Vix
E?lisa Vix vit en re?gion parisienne. Paralle`lement a` son activite? d'e?criture, elle exerce la me?decine ve?te?rinaire aupre`s des chats, des chiens, et des abeilles. Elle est tombe?e dans l'e?criture par amour de la lecture, et aussi un peu par de?fi. Elle choisit le genre policier, par gou^t... Voir plus
E?lisa Vix vit en re?gion parisienne. Paralle`lement a` son activite? d'e?criture, elle exerce la me?decine ve?te?rinaire aupre`s des chats, des chiens, et des abeilles. Elle est tombe?e dans l'e?criture par amour de la lecture, et aussi un peu par de?fi. Elle choisit le genre policier, par gou^t du myste`re et de l'enque^te. Verront ainsi le jour sept romans policiers pour adultes : les enque^tes du lieutenant Thierry Savage ont me^me e?te? adapte?es pour la te?le?vision. Son premier roman pour la jeunesse Superfure a e?te? publie? aux e?ditions Le Rouergue. Elle signe ici son deuxie`me roman pour la jeunesse. Chez Oskar, elle vient de publier Trafic a` la clinique.

Avis (16)

  • add_box
    Couverture du livre « Assassins d'avant » de Elisa Vix aux éditions Rouergue

    jml38 sur Assassins d'avant de Elisa Vix

    Roman dans lequel alternent deux voix.
    Celle d'Adèle dont la mère institutrice a été tuée dans sa classe par un garçon de 11 ans qui a lui-même trouvé la mort renversé par une moto après avoir échappé aux policiers.
    Celle de Manuel qui était élève dans cette classe 25 ans plus tôt, qui n'a pas...
    Voir plus

    Roman dans lequel alternent deux voix.
    Celle d'Adèle dont la mère institutrice a été tuée dans sa classe par un garçon de 11 ans qui a lui-même trouvé la mort renversé par une moto après avoir échappé aux policiers.
    Celle de Manuel qui était élève dans cette classe 25 ans plus tôt, qui n'a pas oublié cette scène terrible et qui est devenu policier depuis.
    La jeune femme vient voir Manuel qu'elle a trouvé sur "Copains d'avant" pour en savoir plus sur la mort de sa mère. Agée de 5 ans à l'époque du drame elle a peu de souvenirs et la découverte d'une photo dans les affaires de son père a été le facteur déclencheur.
    Ces deux personnages vivent un drame personnel, la fin de son mariage pour elle, un frère à l'hôpital dans un état végétatif pour lui. le rapprochement entre eux est quasi immédiat. Manuel sous le charme d'Adèle accepte de l'aider dans sa quête et d'utiliser sa qualité de policier pour ressortir pour elle les éléments du dossier de police même s'il ne semble pas persuadé que ce soit une bonne chose pour lui d'être amoureux de cette femme.
    En faisant revivre le passé avec les témoins du drame, surtout les enfants dont les récits confus ont peut-être été mal interprétés, Adèle est loin de se douter de l'importance de ce qu'elle va faire resurgir.
    L'intrigue est plutôt bien construite dans ce court roman, le suspense bien tenu, les révélations successives nous amenant à un bon rythme vers un dénouement final un peu attendu.
    C'est toujours sympa de rencontrer une plume que l'on apprécie et c'est le cas avec Elisa VIX dont l'humour caustique m'a emballé au début du roman, le récit devenant ensuite nettement plus sombre et sérieux mais toujours avec un style agréable d'une grande fluidité.
    Une belle découverte.

  • add_box
    Couverture du livre « Assassins d'avant » de Elisa Vix aux éditions Rouergue

    Mistinguette M. sur Assassins d'avant de Elisa Vix

    Assassins d’avant. Voilà un titre qui attire la curiosité malsaine du lecteur ! Remonter la piste des élèves présents dans la classe de Mme Moineau l’année de son meurtre via Copains d’avant : voilà une idée qui finit de me convaincre de me lancer dans la lecture.

    Bien que Manuel n’ait...
    Voir plus

    Assassins d’avant. Voilà un titre qui attire la curiosité malsaine du lecteur ! Remonter la piste des élèves présents dans la classe de Mme Moineau l’année de son meurtre via Copains d’avant : voilà une idée qui finit de me convaincre de me lancer dans la lecture.

    Bien que Manuel n’ait absolument pas envie de remuer le passé, il va accepter d’aider Adèle. Parce qu’il ne peut s’empêcher de vouloir la revoir, quitte à mettre le doigt dans un engrenage dangereux. Cependant, on comprend très vite que Manuel n’a pas la conscience tout à fait tranquille et qu’il préfère garder un oeil sur les investigations d’Adèle.

    Le roman est assez court ; l’enquête avance donc vite. Le cheminement est intéressant mais j’ai été un peu déçue par la tournure que prend l’histoire. J’ai eu un peu de mal à appréhender la relation qui se tisse très vite entre Adèle et Manuel. J’ai trouvé qu’elle manquait un peu de crédibilité.

    Autre petit défaut à mon sens : on comprend quasiment dès le début le secret que cache Manuel. L’explication finale vient ajouter des précisions et nuances mais tout de même… Pas de suspense très palpitant du coup !

    Malgré ces petits regrets, Assassins d’avant est une lecture agréable. J’ai aimé l’écriture d’Elisa Vix. La psychologie d’Adèle est bien explorée et l’histoire est intéressante. Elle met en avant, entre autres, jusqu’où la perte de repères peut amener un enfant.

    https://lecturesdemistinguette.wordpress.com/2018/01/07/assassins-davant-elisa-vix/

  • add_box
    Couverture du livre « Assassins d'avant » de Elisa Vix aux éditions Rouergue

    nathalie vanhauwaert sur Assassins d'avant de Elisa Vix

    Adèle Lemeur est chercheuse en médecine, elle est aussi la fille de Marie Moineau qui en mars 1989 a été tuée par un enfant dans sa classe.

    25 ans plus tard cet événement la ronge toujours autant et elle veut à tout prix comprendre ce qui s'est réellement passé, savoir pour quelle raison sa...
    Voir plus

    Adèle Lemeur est chercheuse en médecine, elle est aussi la fille de Marie Moineau qui en mars 1989 a été tuée par un enfant dans sa classe.

    25 ans plus tard cet événement la ronge toujours autant et elle veut à tout prix comprendre ce qui s'est réellement passé, savoir pour quelle raison sa mère est morte.

    Elle retrouve un ancien élève de sa mère, Manuel Ferreira qui est aujourd'hui devenu flic. Il était en classe à l'époque, juste à côté de Ladji Keita, le présumé coupable aujourd'hui décédé.

    Avec l'aide de Manuel elle va essayer de rencontrer les autres enfants présents et de comprendre. Mais Manuel a ses parts d'ombre, un frère tétraplégique que sa mère refuse de voir partir.

    Manuel trie soigneusement les infos qu'il transmet à Adèle, il lui cache des choses. Voudrait-il la ménager ? Que lui cache-t-il ? Manuel et Adèle sont amoureux cela ne simplifie pas la situation.

    En cherchant à comprendre ce qui s'est réellement passé vint-cinq ans plus tôt, Adèle ne se doute pas de ce qu'elle va découvrir. Secrets de famille bien gardés.

    Avec beaucoup d'adresse Elisa Vix nous propose un roman à deux voix. Chapitre après chapitre, tout à tour Manuel et Adèle s'expriment.

    On plongera peu à peu dans la psychologie de chacun. Elisa Vix nous distille savamment des éléments qui nous permettent de découvrir le passé.

    C'est passionnant, une plume intrigante, qui cultive le mystère. L'écriture est fluide, efficace, rythmée, tenant en haleine. Impossible de lâcher ce polar noir avant le terme.

    Ma note : 9.5/10

    Les jolies phrases

    Emeric est coutumier de ces coups de sang. Chaque fois, il revient et nous reprenons notre train-train comme si de rien n'était. Mais à chaque fois, le lien s'effiloche. Une corde si usée que seul un brin fragile nous retient encore l'un à l'autre.

    Son bonheur fait peine à voir, c'est celui du cancéreux qui ignore la gravité de son mal et se réjouit d'un rayon de soleil.

    Comparé au fracas de l'autoroute, le silence de l'appartement est comme une plongée en eau profonde après le vacarme des vagues. Reposante et angoissante.

    Ce matin, il se présente à ma porte, les yeux battus et la crinière emmêlée, comme un chien qui revient de fugue et sait qu'il va se faire engueuler. Mais il revient toujours, le chien, et, toujours, on lui ouvre cette foutue porte, car, au fond du coeur, on l'aime, malgré ses mensonges et ses manigances de clebs roublard.

    https://nathavh49.blogspot.be/2018/01/assassins-davant-elisa-vix.html

  • add_box
    Couverture du livre « Assassins d'avant » de Elisa Vix aux éditions A Vue D'oeil

    stephanie tranchant sur Assassins d'avant de Elisa Vix

    J’ai adoré ! Je suis restée en apnée du début à la fin et avançant avec fébrilité (craignant d’avoir découvert le pot aux roses trop rapidement), j’ai été scotchée par ce dénouement qui m’a soulevée le cœur.
    ...
    Voir plus

    J’ai adoré ! Je suis restée en apnée du début à la fin et avançant avec fébrilité (craignant d’avoir découvert le pot aux roses trop rapidement), j’ai été scotchée par ce dénouement qui m’a soulevée le cœur.
    ............................................

    https://libre-r-et-associes-stephanieplaisirdelire.blog4ever.com/elisa-vix-assassins-d-avant

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !