Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

E. Lockhart

E. Lockhart

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, connectez-vous pour proposez la vôtre :

/1200

Merci d’utiliser une photo au format portrait en indiquant les copyrights éventuels si elle n’est pas libre de droits.

Nous nous réservons le droit de refuser toute biographie qui contreviendrait aux règles énoncées ci-dessus et à celles du site.

Les textes à caractère commercial ou publicitaire ne sont pas autorisés.

Avis sur cet auteur (34)

  • add_box
    Couverture du livre « Nous les menteurs » de E. Lockhart aux éditions Gallimard-jeunesse

    sand marc sur Nous les menteurs de E. Lockhart

    Roman étonnant, prenant... A lire

    Roman étonnant, prenant... A lire

  • add_box
    Couverture du livre « Nous les menteurs » de E. Lockhart aux éditions Gallimard-jeunesse

    Sensitive Word sur Nous les menteurs de E. Lockhart

    Tout d'abord, ce livre me tapait dans l'oeil depuis un long moment, j'avais eu envie dans un premier temps de l'acheter quand j'étais à Londres, mais je me suis abstenu, me disant que d'autre me plaisait davantage et que je devais garder de l'argent pour d'autre chose (que je n'ai finalement pas...
    Voir plus

    Tout d'abord, ce livre me tapait dans l'oeil depuis un long moment, j'avais eu envie dans un premier temps de l'acheter quand j'étais à Londres, mais je me suis abstenu, me disant que d'autre me plaisait davantage et que je devais garder de l'argent pour d'autre chose (que je n'ai finalement pas eu la chance de faire, je vous laisse imaginer ma tête quand je l'ai su et quand je me suis dit que j'aurais pu m'acheter je ne sais combien de livres à Waterstone, qui, soit dit en passant est une super librairie, le personnel était adorable. De toute façon j'adore les anglais donc...).

    Bref, je m'attendais à quelques choses de léger, que je pourrais lire très facilement et rapidement. Ma déception à été des plus belles, j'avais trop d'attentes et il faut absolument que j'arrête d'en avoir pour le bien des livres.

    J'ai trouvé que le livre avait des longueurs interminables, des passages inutiles et brodés. L'auteur voulait trop développer certaine chose qui ne le méritait pas forcément. Cependant, elle réussit à garder le suspens de l'histoire jusqu'aux dernières pages, ce qui est génial. Même lorsque l'on est en plein milieu du livre, on ne s'attend pas à cette fin-là.

    Les dernières pages ont été, pour moi, les meilleurs, j'ai même versé ma petite larme..
    Le personnage de Cadence m'énervait quelques fois, j'ai bien aimé Gat, il était l'exception à ce petit monde d'emmerdeurs qui se plaignent toujours. Il était intéressant, mais pas passionnant non plus.

    J'aurais dû m'en douter, vu le petit message de John Green sur la couverture et mon amour (inexistant) pour cet auteur (oui, on remercie le théorème des Katherines pour cette engouement particulier !). Mais j'ai laissé ma superficialité au niveau de la couverture et la 4ème de couverture me charmer.

    Je ne vous le conseille pas forcément, mais la fin vaut un petit aperçu.

  • add_box
    Couverture du livre « Nous les menteurs » de E. Lockhart aux éditions Gallimard-jeunesse

    Luuna Joly sur Nous les menteurs de E. Lockhart

    j'ai adoré l'histoire de cette ado qui , oublie que ses amis et cousins "les menteurs" sont tous morts lors de l'incendie qui ravage la maison de leur grand père allumer par eux mêmes et qui , pendant toute la durée du roman, cherche ce qui c'est passé cette nuit là . Cet un livre que j'ai...
    Voir plus

    j'ai adoré l'histoire de cette ado qui , oublie que ses amis et cousins "les menteurs" sont tous morts lors de l'incendie qui ravage la maison de leur grand père allumer par eux mêmes et qui , pendant toute la durée du roman, cherche ce qui c'est passé cette nuit là . Cet un livre que j'ai adoré même si au début j'hésitais a le lire . A peine est il fini que l'on a envie de le relire encore et encore !

  • add_box
    Couverture du livre « Nous les menteurs » de E. Lockhart aux éditions Gallimard-jeunesse

    Victoire 3 sur Nous les menteurs de E. Lockhart

    Ce roman est...différent. Non, pas différent, il est mystérieux et après l'avoir fini je ne l'ai toujours pas compris.

    On entre donc dans le quotidien de la prestigieuse famille Sinclair où l'entraide, l'amour est inexistant. La compétition, elle, est omniprésente. Il y a énormément de monde...
    Voir plus

    Ce roman est...différent. Non, pas différent, il est mystérieux et après l'avoir fini je ne l'ai toujours pas compris.

    On entre donc dans le quotidien de la prestigieuse famille Sinclair où l'entraide, l'amour est inexistant. La compétition, elle, est omniprésente. Il y a énormément de monde dans cette famille entre les filles et les petits-enfants et je me suis souvent repérée à l'arbre généalogique présent au début du livre. Au fur et à mesure que l'on avance et très rapidement on se concentre sur notre groupe de menteurs : Cadence, Gat, Mirren et Johny.

    Notre chère narratrice est Cadence et est victime d'un accident lors de ce fameux été quinze. Lors de la narration, nous sommes à l'été dix-sept où elle retourne à l'île de Beechwood. Le problème c'est qu'elle a tout oublié. Et en avançant dans le livre, on découvre ses souvenirs qui reviennent, sous forme de flashback. On en apprend un peu plus même si j'ai trouvé difficile de démêler le vrai du faux. Quand était-ce son imagination ? J'ai également eu du mal à me situer dans le temps. Quand était-on à l'été quinze ? A l'été dix-sept ?

    La construction du récit est selon moi parfaite. Ce livre monte crescendo. Les chapitres sont cours et le rythme est très fort. J'avais qu'une envie c'était de découvrir cette fameuse chute dont les critiques parlent tant et puis cette phrase du résumé : "Une lecture qui, à peine terminée, donne envie de retourner à la première page pour recommencer... " me donnait vraiment envie. J'ai compris pourquoi. J'ai vraiment été stupéfaite. J'ai imaginé beaucoup de choses mais pas cela. N'empêche cette fin m'a...surprise. Et j'ai été perdue. En fait, la meilleure façon de résoudre cette énigme serait de faire comme le résumé le demande : le relire.

    J'ai beaucoup apprécié la plume de l'auteur car elle a vraiment réussi à me faire rentrer dans la peau de Cadence. J'ai réellement eu l'impression d'être enfermée sur cette île comme un huit clos. Son style est très agréable et me correspond totalement.

    Pour conclure, c'est une excellente lecture ! J'ai vraiment aimé ce livre et je vous le conseille !

Récemment sur lecteurs.com