Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Don Winslow

Don Winslow
À travers une narration abrupte et remarquablement réaliste, faisant écho à l'œuvre de Dennis Lehane comme aux films de Martin Scorsese, James Gray et Brian de Palma, Don Winslow livre un roman policier magistral, tableau étourdissant du crime organisé.

Avis sur cet auteur (39)

  • add_box
    Couverture du livre « Du Feu Sous La Cendre » de Don Winslow aux éditions Pocket

    Yves Pol sur Du Feu Sous La Cendre de Don Winslow

    Voilà un thriller ultra documenté, presque trop tant les descriptions des feux, des causes, des investigations pour en découvrir les origines, l'avancée et les conséquences sont détaillées. Loin d'être spécialiste, j'ai appris beaucoup de choses et j'en ai oublié beaucoup également. Les pages...
    Voir plus

    Voilà un thriller ultra documenté, presque trop tant les descriptions des feux, des causes, des investigations pour en découvrir les origines, l'avancée et les conséquences sont détaillées. Loin d'être spécialiste, j'ai appris beaucoup de choses et j'en ai oublié beaucoup également. Les pages consacrées au feu, aux assurances sont un peu longues, mais jamais ennuyeuses ; il y a des écrivains qui parviennent à nous intéresser à des sujets techniques poussés et d'autres dont les livres nous tombent des mains. Don Winslow fait assurément partie de la première catégorie. Les premières pages décrivant Jack Wade faisant ses observations dans la maison sont passionnantes :

    "Qui, dans le patois des assureurs, s'appelle "le bien".

    Du moins, avant que le sinistre se produise.

    Après le sinistre, le bien est rebaptisé "dommage".

    Quand le bien devient dommage -quand ce qui risquait d'arriver est arrivé-, Jack intervient." (p. 20)

    Et c'est une des forces de l'auteur que de nous passionner avec ce genre de faits. Imaginez que dès qu'il se lance dans son intrigue, hors des propos techniques, il monte encore d'un cran. C'est peu de dire que son roman est formidable, magistral. Tout s'enchaîne fluidement, aidé par un style simple, clair et terriblement efficace, qui sans omettre de baguenauder sur la côte et dans les paysages de Los Angeles, va droit au but. Lorsqu'on pense que l'enquête va se dérouler sans accrocs, hop, un rebondissement survient, puis un retournement de situation, et un autre, si bien que l'on n'ose plus imaginer une fin, laissant le soin à Don Winslow de nous emmener là où il veut.

    J'ai découvert cet écrivain il y a quelques années avec Savages, je l'ai relu plusieurs fois (L'heure des gentlemen, Cool, La patrouille de l'aube), l'un des rares auteurs étasuniens qui a eu cet honneur, et j'espère le relire encore et encore... A chaque fois, je me régale, et pourtant, ce sont tous des bouquins qui font 500 pages et plus.

  • add_box
    Couverture du livre « Corruption » de Don Winslow aux éditions Harpercollins

    Scarlett19 sur Corruption de Don Winslow

    Don Winslow est toujours aussi efficace. Son livre n’est pas seulement un roman c’est aussi un documentaire sur la police de New York

    Don Winslow est toujours aussi efficace. Son livre n’est pas seulement un roman c’est aussi un documentaire sur la police de New York

  • add_box
    Couverture du livre « Corruption » de Don Winslow aux éditions Harpercollins

    Enpochezmoi sur Corruption de Don Winslow

    Grew up in a town that is famous as a place of movie scenes

    Noise is always loud, there are sirens all around and the streets are mean

    If I can make it here, I can make it anywhere, that's what they say

    Seeing my face in lights or my name in marquees found down on Broadway

    Even if it...
    Voir plus

    Grew up in a town that is famous as a place of movie scenes

    Noise is always loud, there are sirens all around and the streets are mean

    If I can make it here, I can make it anywhere, that's what they say

    Seeing my face in lights or my name in marquees found down on Broadway

    Even if it ain't all it seems, I got a pocketful of dreams

    Baby I'm from New York

    Concrete jungle where dreams are made of

    There's nothing you can't do

    Now you're in New York

    J’ai toujours été fascinée par New-York, pas par la ville en elle-même plutôt la vision qu’en donne les shows TV : NYPD Blues, NY SVU, FBI Portés disparus, Person of interest, Blue Bloods…Dès qu’un épisode passe me voilà scotchée à mon petit écran, absorbée par l’ambiance si particulière de cette ville où tout semble possible le pire comme le meilleur.

    Denny Malone, le flic au cœur de ce roman nous plonge dans un NY loin des clichés pour touristes et des photos promotionnelles. Avec lui et son équipe on pénètre dans ses bas-fonds où œuvrent ses forces obscures : drogues, prostitution, armes…tout est à portée de billets verts et de mauvaises intentions. Luttant pas à pas contre les criminels, ils sont quotidiennement confrontés à cette frontière si fine entre le mal et le bien.

    Quand la tentation devient plus forte que la raison, ils vont plonger dans ce monde de corruption qui n’épargne absolument personne en dépit de trompeuses apparences. Mais c’est seul que Malone fera face aux conséquences cherchant inlassablement à épargner ses frères d’armes quitte à s’offrir un suicide professionnel et personnel de première classe.

    Un excellent polar qui m’a fait plonger dans mes souvenirs de NY et dans les fantasmes véhiculés par ce monde de flics et de criminels que la loi oppose mais que la rue rapproche inexorablement. Dès les premières pages j’ai été littéralement fascinée car au-delà des personnages et de l’intrigue, la star reste définitivement la ville.

    C’était mon premier roman de Don Winslow, mais j’ai tellement aimé son rythme endiablé, ses personnages réalistes et son intrigue riche de rebondissements qu’il y a fort à parier que ce ne sera pas mon dernier.

  • add_box
    Couverture du livre « Cartel » de Don Winslow aux éditions Seuil

    OLYMPE sur Cartel de Don Winslow

    Un livre sur lequel je reviendrai plus tard pour ma critique.

    Un livre sur lequel je reviendrai plus tard pour ma critique.