Don Delillo

Don Delillo
Né en 1936 à New York, Don DeLillo est l'auteur de nouvelles et d'une trentaine de romans. En 1985, il reçoit pour Bruit de fond (Babel, 2001) la plus grande distinction américaine, The National Book Award. Deux ans plus tard, Libra (Babel, 2001) l'impose au grand public. En 1991, le PEN/Faulkner... Voir plus
Né en 1936 à New York, Don DeLillo est l'auteur de nouvelles et d'une trentaine de romans. En 1985, il reçoit pour Bruit de fond (Babel, 2001) la plus grande distinction américaine, The National Book Award. Deux ans plus tard, Libra (Babel, 2001) l'impose au grand public. En 1991, le PEN/Faulkner Award for Fiction lui est remis pour Mao II (Actes Sud, 1992). Don DeLillo est l'un des chefs défile incontestés de la littérature américaine. Actes Sud a publié onze de ses romans et une précédente pièce, Valparaiso (2001, traduction de Dominique Hollier).

Avis (6)

  • add_box
    Couverture du livre « Great Jones street » de Don Delillo aux éditions Actes Sud

    marie claire bournier sur Great Jones street de Don Delillo

    Beau livre ! foisonne ment et richesse des personnages. Le 'intrigue est loin d'être décevante.

    Beau livre ! foisonne ment et richesse des personnages. Le 'intrigue est loin d'être décevante.

  • add_box
    Couverture du livre « Zéro k » de Don Delillo aux éditions Actes Sud

    Les livres de K79 sur Zéro k de Don Delillo

    Malgré le grand nombre de livres que j’ai pu chroniquer, je dois l’avouer, je n’avais jamais lu de Don DeLillo, honte sur moi ! Heureusement, j’ai pu corriger cette anomalie et enfin découvrir ce maître de la littérature américaine.

    Dans ce nouvel opus, Don DeLillo s’attaque au futur proche....
    Voir plus

    Malgré le grand nombre de livres que j’ai pu chroniquer, je dois l’avouer, je n’avais jamais lu de Don DeLillo, honte sur moi ! Heureusement, j’ai pu corriger cette anomalie et enfin découvrir ce maître de la littérature américaine.

    Dans ce nouvel opus, Don DeLillo s’attaque au futur proche. Même si, à première vue, le thème semble éculé dans le domaine de la science-fiction, je ne pense pas qu’il a déjà été traité de cette manière. Dans ce texte, il n’est pas question de créer une dystopie où tous les évènements servent de prévenir l’avenir du monde. L’auteur ne cherche pas non plus à donner des leçons, à imaginer le pire ou à poser des questions. Il met juste la cryogénisation au centre de son roman, comme une évidence. Ensuite, il fait évoluer ses protagonistes dans ce nouveau monde sans jamais apporter de jugement. Cette mise den scène rend l’univers plus réel et de fait plus effrayant.

    En confrontant les acteurs à une fin de vie que l’on peut contrôler, ce livre traite simplement du rapport à la mort et par ricochet du rapport à nos existences. Chaque personnage appréhende son rôle dans la société de manière diverse et imagine donc sa destinée sous un angle différent. On remarque alors que les inégalités dans la vie se retrouvent dans la mort.

    C’est un roman philosophique sur la déshumanisation qui se définit plus par son atmosphère que par son scénario. On entre dans cet univers comme dans une bulle et on laisse divaguer son esprit. Par son ambiance spirituelle et assez sinistre, il ne plaira pas à tout le monde. Mais l’écriture somptueuse et exigeante de Don DeLillo nous offre un texte visuel et poétique qui m’a hypnotisé de bout en bout.

    Dès leur fermeture, j’oublie souvent certains romans, pourtant bourré d’action et de péripéties, alors que « Zéro K », beaucoup plus méditatif, a hanté mon cerveau durant plusieurs jours. Belle expérience métaphysique par un grand écrivain.

  • add_box
    Couverture du livre « Point oméga » de Don Delillo aux éditions Actes Sud

    Françoise Ducret de LE POINT DE RENCONTRE sur Point oméga de Don Delillo

    C'est l'oeuvre d'un romancier et d'un cinéaste. C'est un livre qui mêle métaphysique, politique, intime, cherchant à cerner ce qu'est le cinéma, ce qu'est la réalité. Un petit livre étrange et envoûtant. Le titre est emprunté à Teilhard de Chardin, paléontologue et théologien français. L'homme...
    Voir plus

    C'est l'oeuvre d'un romancier et d'un cinéaste. C'est un livre qui mêle métaphysique, politique, intime, cherchant à cerner ce qu'est le cinéma, ce qu'est la réalité. Un petit livre étrange et envoûtant. Le titre est emprunté à Teilhard de Chardin, paléontologue et théologien français. L'homme doit rejoindre Dieu en un Point Oméga de parfaite spiritualité. L'évolution darwinienne n'est qu'une étape vers ce point. C'est l'un des trois personnages du roman qui fait sienne cette théorie.

  • add_box
    Couverture du livre « Point oméga » de Don Delillo aux éditions Actes Sud

    Françoise Ducret de LE POINT DE RENCONTRE sur Point oméga de Don Delillo

    C'est l'oeuvre d'un romancier et d'un cinéaste. C'est un livre qui mêle métaphysique, politique, intime, cherchant à cerner ce qu'est le cinéma, ce qu'est la réalité. Un petit livre étrange et envoûtant. Le titre est emprunté à Teilhard de Chardin, paléontologue et théologien français. L'homme...
    Voir plus

    C'est l'oeuvre d'un romancier et d'un cinéaste. C'est un livre qui mêle métaphysique, politique, intime, cherchant à cerner ce qu'est le cinéma, ce qu'est la réalité. Un petit livre étrange et envoûtant. Le titre est emprunté à Teilhard de Chardin, paléontologue et théologien français. L'homme doit rejoindre Dieu en un Point Oméga de parfaite spiritualité. L'évolution darwinienne n'est qu'une étape vers ce point. C'est l'un des trois personnages du roman qui fait sienne cette théorie.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !