Djian

Djian

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (10)

  • Couverture du livre « Les quatre de Baker street t.1 ; l'affaire du rideau bleu » de Olivier Legrand et David Etien et Djian aux éditions Vents D'ouest

    Itzamna Librairie sur Les quatre de Baker street t.1 ; l'affaire du rideau bleu de Olivier Legrand - David Etien - Djian

    Commençons par le dessin qui est une vraie merveille. J'adore le trait de crayon de David Etien et les couleurs qu'il a choisies. L'histoire est, elle aussi, tout autant réussie. Le trio est bien assorti et nous réserve quelques surprises. Le bon début d'une série qu'il me tarde de...
    Voir plus

    Commençons par le dessin qui est une vraie merveille. J'adore le trait de crayon de David Etien et les couleurs qu'il a choisies. L'histoire est, elle aussi, tout autant réussie. Le trio est bien assorti et nous réserve quelques surprises. Le bon début d'une série qu'il me tarde de poursuivre.

    https://itzamna-librairie.blogspot.com/2018/06/les-quatre-de-baker-street-t1-djian.html

  • Couverture du livre « Le talisman de Midolcans t.1 ; Geneviève Tomate » de Sebastien Corbet et Adelaide Camp et Djian aux éditions Vagabondages

    Julia Couplan sur Le talisman de Midolcans t.1 ; Geneviève Tomate de Sebastien Corbet - Adelaide Camp - Djian

    Voilà une histoire originale qui nous emporte dans les méandres de l’imagination des enfants (adolescente dans notre cas). Geneviève Tomate a déjà éprouvé beaucoup de chose pour une enfant de son âge et ses grands-parents, chez qui elle vit, tentent de se plier en quatre pour lui faire oublier...
    Voir plus

    Voilà une histoire originale qui nous emporte dans les méandres de l’imagination des enfants (adolescente dans notre cas). Geneviève Tomate a déjà éprouvé beaucoup de chose pour une enfant de son âge et ses grands-parents, chez qui elle vit, tentent de se plier en quatre pour lui faire oublier la mort de ses parents. L’été arrive et les grandes vacances avec, Geneviève n’a qu’une requête pour s’occuper : trouver de quoi écrire, elle débute sa carrière de romancière. Mais attention pas n’importe quel type de romans, notre protagoniste à des goûts déjà très prononcés pour la fantasy et la littérature de l’imaginaire.
    Sa grand-mère se rend donc chez Monsieur Kelinto pour trouver de l’encre et du papier. Mais cet endroit ne ressemble en rien à une papeterie normale et Geneviève va en faire les frais !

    Les style de Corbet et de Camp s’allient à merveilles pour nous faire basculer du monde dans lequel vie Geneviève au monde que notre héroïne a dans la tête et qu’elle tente de couché sur du papier.
    Avec ses grosses lunettes, son regard bleu et ses tâches de rousseurs Geneviève à tout pour nous faire fondre. Voilà une belle découverte que je vous recommande !

  • Couverture du livre « Les quatre de Baker street t.5 ; la succession Moriarty » de Olivier Legrand et David Etien et Djian aux éditions Vents D'ouest

    Pascale Pay sur Les quatre de Baker street t.5 ; la succession Moriarty de Olivier Legrand - David Etien - Djian

    J'aime toujours autant cette saga dans l'univers de Sherlock Holmes!

    J'aime toujours autant cette saga dans l'univers de Sherlock Holmes!

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !