Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Didier Poli

Didier Poli

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (14)

  • add_box
    Couverture du livre « Les âges perdus T.1 ; le fort des Landes » de Jerome Le Gris et Didier Poli aux éditions Dargaud

    Claire @fillefan2bd sur Les âges perdus T.1 ; le fort des Landes de Jerome Le Gris - Didier Poli

    Et si le passage à l’An mille ne s’était pas déroulé comme il eut lieu, mais avait suivi les croyances et les peurs qui sévissaient à cette époque.

    An 1000, alors que le royaume de France s’apprête à basculer dans ce nouveau millénaire, une pluie de feu s’abat et déverse la mort avec elle....
    Voir plus

    Et si le passage à l’An mille ne s’était pas déroulé comme il eut lieu, mais avait suivi les croyances et les peurs qui sévissaient à cette époque.

    An 1000, alors que le royaume de France s’apprête à basculer dans ce nouveau millénaire, une pluie de feu s’abat et déverse la mort avec elle. Tout est rayé de la surface de la Terre, bâtiments, forêts, humains. Enfin réussissent à survivre quelques Hommes qui vont dorénavant devoir se terrer dans des grottes pour se protéger. C’est le début de "l’obscure".

    À la surface de ce monde ravagé, ce sont les bêtes sauvages qui ont pris le pouvoir sur cette nature devenue hostile à la civilisation. Quand, après des siècles d’obscurité, la lumière refait son apparition sur Terre, les Hommes vont pouvoir enfin sortir de leurs tanières et découvrir un monde à reconstruire entièrement.

    C’est le début des « âges perdus », puisque toutes les connaissances accumulées jusqu’en l’an mille, ont elles aussi disparu. Des clans, que tout oppose, se partagent les territoires occupés par de terribles créatures, les écorcheurs. Celui dirigé par Primus de Moor décide d’aller occuper "Le fort des landes", pour une raison que son chef garde secrète et qui pourrait modifier à jamais leur mode de vie et de subsistance. Mais le clan d’Arghana, une terrible guerrière, ne voit pas cette installation d'un bon œil et une lutte à mort s’ensuit…

    Quelle plongée dans cet univers post-apocalyptique ! Une immersion totale grâce à ce premier tome, sur quatre prévus, qui met en place de façon sombre et efficace les aventures qui seront vécues par Elaine de Moor la sublime fille du chef de clan.

    Le scénario écrit par Jérôme Le Gris est d’une inventivité folle et on se prend à croire et surtout à vivre ce qui se déroule sous nos yeux. Les dessins, de Didier Poli colorisés par Bruno Tatti, sont en parfaite adéquation avec l’histoire et viennent renforcer cette impression tenace de monde perdu, tout au long de cette passionnante lecture.

    "Les âges perdus", une magnifique série qui débute sous les meilleurs auspices et dont le tome 2 sera attendu avec une impatience tout à fait justifiée.

  • add_box
    Couverture du livre « Les âges perdus T.1 ; le fort des Landes » de Jerome Le Gris et Didier Poli aux éditions Dargaud

    Bulle noire sur Les âges perdus T.1 ; le fort des Landes de Jerome Le Gris - Didier Poli

    Je sors clairement de m zone de confort. Mais cette couv m’a fait de l’oeil et je me suis lancé !
    Le pitch est bien vu. Partir de l’idée qu’à l’an mil, après une forme d’apocalypse, l’humanité repart à zéro ou presque… Les temps obscures commencent… Seul Primus semble avoir gardé la trace des...
    Voir plus

    Je sors clairement de m zone de confort. Mais cette couv m’a fait de l’oeil et je me suis lancé !
    Le pitch est bien vu. Partir de l’idée qu’à l’an mil, après une forme d’apocalypse, l’humanité repart à zéro ou presque… Les temps obscures commencent… Seul Primus semble avoir gardé la trace des connaissances des hommes et veut mener les siens vers le re-commencement !
    Les personnages sont attachants, j’ai aimé le dessin et les couleurs plutôt douces, et surtout je me suis pris au jeu de cette réécriture de l’histoire et j’ai envie de connaître la suite…

    Une bonne surprise pour moi !

  • add_box
    Couverture du livre « Prométhée et la boîte de Pandore » de Luc Ferry et Clotilde Bruneau et Didier Poli et Giuseppe Baiguera et Simon Champelovier aux éditions Glenat

    L.B. sur Prométhée et la boîte de Pandore de Luc Ferry - Clotilde Bruneau - Didier Poli - Giuseppe Baiguera - Simon Champelovier

    J'ai redécouvert avec plaisir le mythe de Prométhée grâce à ce nouvel opus qui parvient à synthétiser, de manière cohérente, les différentes sources littéraires qui lui ont donné naissance. Je ne pensais pas me retrouver à réfléchir aux origines de l'écologie en refermant ce tome et avec l'envie...
    Voir plus

    J'ai redécouvert avec plaisir le mythe de Prométhée grâce à ce nouvel opus qui parvient à synthétiser, de manière cohérente, les différentes sources littéraires qui lui ont donné naissance. Je ne pensais pas me retrouver à réfléchir aux origines de l'écologie en refermant ce tome et avec l'envie de me plonger sur la dimension philosophique de cette question d'actualité. Preuve en est que les mythes grecs mènent à tout, ou presque et qu'ils n'ont pas fini de nous enseigner. Cette belle réalisation sous forme de BD, le prouve et en rend la lecture, comme la redécouverte, particulièrement plaisante. Peut-être un peu trop courte, toutefois.

  • add_box
    Couverture du livre « Jason et la toison d'or T.2 ; le voyage de l'Argo » de Luc Ferry et Alexandre Jubran et Clotilde Bruneau et Didier Poli aux éditions Glenat

    Sabrina SMAIL sur Jason et la toison d'or T.2 ; le voyage de l'Argo de Luc Ferry - Alexandre Jubran - Clotilde Bruneau - Didier Poli

    Jason et l'équipage de l'Argo ont pris la mer pour son voyage. L'Oracle qui a été consulté avant le départ, a affirmé qu'il perdra des compagnons sur la route de la Colchide. Ainsi, différents compagnons, Hylas, Héraclès ou encore Tiphys, quitteront l'aventure. Mais les Argonautes auront...
    Voir plus

    Jason et l'équipage de l'Argo ont pris la mer pour son voyage. L'Oracle qui a été consulté avant le départ, a affirmé qu'il perdra des compagnons sur la route de la Colchide. Ainsi, différents compagnons, Hylas, Héraclès ou encore Tiphys, quitteront l'aventure. Mais les Argonautes auront d'autres obstacles à franchir avant d'arriver face au roi de Colchide, sans oublier la rencontre avec la magicienne Médée.

    J'ai apprécié ce tome dans son rythme et ses dessins. Les événements du voyage sont à mon goût beaucoup trop succin : le voyage des Argonautes ne dure hélas que le temps d'un tome qui aurait mérité davantage de précision, de présentation de chaque personnage et de sa disparition, car il ne s'agit pas d'un équipage lambda, mais de héros, de demi-dieux. Bien entendu, résumer ainsi l'aventure est particulièrement compliqué. Mais cela attise tout de même ma curiosité pour me replonger véritablement dans l'ensemble de ces mythes.

    L'ensemble des planches est particulièrement agréable à l'œil : il y a du rythme et du mouvement. Le dossier à la fin du tome aurait mérité de s'intéresser davantage aux Argonautes. L'ensemble de la réflexion est certes intéressantes, mais quelque peu rébarbative. J'ai toujours autant de plaisir de découvrir les tableaux, objets ou fresques dont certains attises l'œil et la curiosité.

    En bref ;

    Un voyage vers la Colchide rempli de rebondissements, des obstacles à franchir avant d'arrivée à bon port, avec des compagnons en mois. Des planches dont le visuel est très réussi.

    https://lecturedaydora.blogspot.com/2019/02/jason-et-la-toison-dor-tome-2-le-voyage.html

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !