Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Denis-S

Denis-S

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Un parfait salaud » de Denis-S aux éditions Grasset Et Fasquelle

    Yves Pol sur Un parfait salaud de Denis-S

    Livre tombé de mes mains, et de mes petits doigts pourtant musclés.

    Livre tombé de mes mains, et de mes petits doigts pourtant musclés.

  • add_box
    Couverture du livre « Un parfait salaud » de Denis-S aux éditions Grasset Et Fasquelle

    (M.) Dominique Léger sur Un parfait salaud de Denis-S

    Couverture jaune, Grasset oblige. Intérieur noir, roman policier oblige. Il est beaucoup question de films de série B dans ce livre : le héros y a traîné ses guêtres de figurants, il est maintenant scénariste-dialoguiste à succès d’un cinéma qui ne prétend pas voler plus haut. Un polar donc,...
    Voir plus

    Couverture jaune, Grasset oblige. Intérieur noir, roman policier oblige. Il est beaucoup question de films de série B dans ce livre : le héros y a traîné ses guêtres de figurants, il est maintenant scénariste-dialoguiste à succès d’un cinéma qui ne prétend pas voler plus haut. Un polar donc, dans la bonne moyenne des polars : intrigue bien foutue quoique un peu mièvre, personnages typés qui savent tenir leur place dans les bars des hôtels de luxe de la planète, écriture alerte et distinguée dont les lecteurs du Figaro font leur délice - « Bien que l’heure et notre état [éthylique] fussent aussi avancés que les opinions d’un candidat socialiste à la présidence française », sans craindre ici de s’encanailler : « Tout était infect. La nourriture aurait donné mal au ventre à une langouste », « Julie Christie [l’actrice] conserva durant son tour de piste [à cheval] l’allure d’un paquet de linge sale qui a perdu son sang-froid ».
    Alors ? La littérature – telle qu’en théorie attestée par la réputation de l’éditeur - peut-elle aussi naviguer entre deux eaux ? Pourquoi pas, ne serait-ce que pour démentir - une fois, qu’en France on a le tort de ne pas aimer sortir les choses de leur case. Mais enfin, il ne me semble pas qu’à Cannes, le jury ait jamais décerné la palme à un nanar de série B.

  • add_box
    Couverture du livre « Un parfait salaud » de Denis-S aux éditions Grasset Et Fasquelle

    jerome joviado sur Un parfait salaud de Denis-S

    Merci Valérie ! Je vais me glisser dans la peau du personnage. Votre commentaire me donne envie ! A bientôt … Peut-être !
    Voir plus

    Merci Valérie ! Je vais me glisser dans la peau du personnage. Votre commentaire me donne envie ! A bientôt … Peut-être !

  • add_box
    Couverture du livre « Un parfait salaud » de Denis-S aux éditions Grasset Et Fasquelle

    valérie LALOYER sur Un parfait salaud de Denis-S

    Paul Jarvis se met en scène. Du sur mesure. N'est-on jamais si mieux servi que par soi-même? Un parfait salaud parfaitement lâche aussi, mais drôle. Quand la réalité dépasse la fiction. Le rôle de sa vie le conduit tout droit en prison par qu'il est trop con par se pondre une happy end. Simple...
    Voir plus

    Paul Jarvis se met en scène. Du sur mesure. N'est-on jamais si mieux servi que par soi-même? Un parfait salaud parfaitement lâche aussi, mais drôle. Quand la réalité dépasse la fiction. Le rôle de sa vie le conduit tout droit en prison par qu'il est trop con par se pondre une happy end. Simple vengeance, jalousie, peur de la trahison ou juste un parano égocentrique au bord de la dérive? Vous étiez parfait dans votre dernier rôle Jarvis. Coupez! On la garde!
    Et moi je garde le livre!