Demitria Lunetta

Demitria Lunetta

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (21)

  • add_box
    Couverture du livre « In the after » de Demitria Lunetta aux éditions Lumen

    Hidès sur In the after de Demitria Lunetta

    Une couverture simple mais terriblement efficace surtout avec cette phrase d’accroche « La traque ne prendra fin qu’à son dernier souffle ». Intrigant, non ? En tout cas, il a attisé ma curiosité surtout avec son résumé. J’ai été hyper contente de le gagner au concours organisé par Lumen, lors...
    Voir plus

    Une couverture simple mais terriblement efficace surtout avec cette phrase d’accroche « La traque ne prendra fin qu’à son dernier souffle ». Intrigant, non ? En tout cas, il a attisé ma curiosité surtout avec son résumé. J’ai été hyper contente de le gagner au concours organisé par Lumen, lors de sa sortie. Ne me demandez pas pourquoi il est resté si longtemps dans ma bibliothèque… je n’ai aucune excuse valable… Il a fallu l’annonce de la suite des aventures d’Amy et Baby pour que je m’empresse de le lire !


    Ce livre est tout simplement génial ! J’ai eu un énorme coup de cœur pour cette histoire, son univers mais aussi ses personnages. In the After est une excellente science-fiction post apocalyptique.


    J’ai été séduite par chacune des parties qui composent le livre. Le tout est cohérent et l’auteur nous livre une histoire palpitante ! Dès les premières pages et jusqu’à la fin, on est happé par l’histoire que nous propose Demitria Lunetta. Une histoire a l’image de sa couverture, terriblement efficace, rythmée, haletante et sans temps mort.


    Dans un premier temps, nous sommes plongés dans un monde de survie post apocalyptique. Tout comme l’héroïne Amy, nous assistons à la fin de notre monde tel que nous le connaissons. Puis, nous découvrons nos deux héroïnes Amy et Baby, plongées dans un monde silencieux, entouré de dangereuses créatures aux tendances cannibales. J’ai vraiment été charmée par cette première partie. L’auteur a vraiment su créé une ambiance particulière, pesante où la menace est palpable et la tension constante.


    Par la suite, dans une seconde et troisième partie, l’auteur nous livre un univers penchant plus vers la science-fiction, dans une dystopie qui a su pleinement me convaincre. Une partie tout aussi captivante tout en étant différente du début. On va de surprises en révélations pour finir avec une fin comme je les aime : ouverte, prometteuse et un peu sadique sur les bords. Le genre de fin qui donne absolument envie de découvrir la suite avec une certaine impatience.


    Si l’histoire est aussi intéressante cela n’est pas seulement dû à son univers mais tout autant grâce à ses personnages. Ces derniers sont assez bien travaillés, on ne peut que s’attacher à eux vu le contexte où ils vivent. Au début, Amy peut passer pour une adolescente un peu superficielle. Mais, face aux événements et à la dure réalité de cette nouvelle vie, elle murit considérablement. Elle a une forte personnalité, un instinct de survie remarquable et un esprit vif. Quand à Baby, c’est un personnage touchant, de par son âge mais aussi par le mystère qui l’entoure.



    A l’heure où les zombies sont bien présents dans notre littérature, vous pouvez compter sur « les aliens » de Demitria Lunetta pour vous charmer et, pour vous entrainer dans une traque sans merci, pleine de suspense et d’action. Frissons garantis ! In the After est un premier tome parfaitement réussi et étonnant, clairement une excellente dystopie.

  • add_box
    Couverture du livre « In the end » de Demitria Lunetta aux éditions Lumen

    Hidès sur In the end de Demitria Lunetta

    In the After a été un énorme coup de cœur. Un délectable mélange entre science-fiction post apocalyptique, survie et dystopie. J’avais beaucoup aimé cette vision fracturée du monde tel qu’on l’a connu : L’Avant et l’Après. Vu la fin ouverte et sadique du premier tome, j’étais impatience de...
    Voir plus

    In the After a été un énorme coup de cœur. Un délectable mélange entre science-fiction post apocalyptique, survie et dystopie. J’avais beaucoup aimé cette vision fracturée du monde tel qu’on l’a connu : L’Avant et l’Après. Vu la fin ouverte et sadique du premier tome, j’étais impatience de découvrir la suite afin de plonger une nouvelle fois dans l’Après d’Amy et Baby.


    Alors In the End est-il aussi prometteur que ce que la fin nous laisser présager ? Cette suite est-elle aussi bien que le premier tome ? Aussi prenante ? Je vous confirme que oui ! Effacez cette légère appréhension face à cette lecture car Demitria Lunetta a, de nouveau, livré une histoire prenante, rythmée et ne souffrant d’aucun temps mort. Ce tome, qui marque la fin des aventures d’Amy et Baby, est parfaitement réussi ! J’ai vraiment adoré et c’est un réel plaisir de retrouver ce monde sombre entouré de créatures cannibales !


    Dans ce second tome, où malheureusement Baby est très peu présente, cette dernière sert plutôt de prétexte à l’intrigue et nous permet de découvrir, un peu plus, le monde post-apocalyptique de l’Après, vu que sa vie est en danger. Nous allons principalement suivre Amy, cette jeune adolescente courageuse, revenue dans ce monde de silence et de survie, et qui va devoir partir pour Fort Black, la seconde colonie de survivants.


    Qui dit nouvelle ville dit nouvelles règles mais surtout nouveaux personnages !


    Si New-Hope nous montrait les bons côté de ce nouveau monde, avec l’idée de pouvoir reconstruire une meilleur civilisation, pleine d’espoir entre autre mais qui, je l’avoue, était un peu trop utopique pour être réaliste, Fort Black nous montre le réel côté d’un tel événement post-apocalyptique. C’est-à-dire ? Un avenir sombre et dur, où la loi du plus fort règne. Cela donne vraiment un côté plus ténébreux, plus violent à la trame, tout en restant prenant et intrigant. On veut absolument découvrir comment Amy va vivre et s’adapter dans cette ambiance. La découverte de cette ancienne prison où se sont réfugiés des survivants a été vraiment captivante et intéressante à lire.


    Comme souvent dans ce monde de brutes, il y a des personnages qui se démarquent du lot, au point qu’ils deviennent attachants, à notre grande surprise. C’est avec un plaisir certain que nous découvrons Jack, un peu bad-boy sur les bords avec ses tatouages. C’est un personnage vraiment intéressant, bienveillant et très loyal. Je pense aussi à Brenna, une jeune femme qui saura faire forte impression pour son courage et sa personnalité atypique.


    In the End de Demitria Lunetta (ainsi que In the After) est immersif, innovant et captivant à souhait. Un tome tout aussi passionnant et rythmé que le précédent et qui clôture parfaitement cette excellente science-fiction post apocalyptique dystopique. Chaudement recommandé ! A avoir absolument dans sa bibliothèque !

  • add_box
    Couverture du livre « In the end » de Demitria Lunetta aux éditions Lumen

    Samantha C sur In the end de Demitria Lunetta

    Cet univers est toujours aussi prenant. Une fois le livre terminé j'avais encore des papillons d'excitation dans l'estomac tellement j'étais embarquée dans l'univers. Je suis rentrée quasiment instantanément dans ma lecture, et j'ai été ravie de retrouver Amy. C'est un personnage qui a évolué...
    Voir plus

    Cet univers est toujours aussi prenant. Une fois le livre terminé j'avais encore des papillons d'excitation dans l'estomac tellement j'étais embarquée dans l'univers. Je suis rentrée quasiment instantanément dans ma lecture, et j'ai été ravie de retrouver Amy. C'est un personnage qui a évolué depuis le début. Alors qu'elle n'était que survivante au début, elle est devenue plus compatissante, mais aussi plus forte. Ce n'est plus une adolescente qui tente de survivre mais une adulte. Ce tome m'a fait plus apprécier Amy.

    On fait la connaissance de nouveaux personnages, comme Jacks, Brenna, Doc, Tank, ou encore le Surveillant. Certains sont sympathiques et attachants, comme Jacks et Brenna. J'avoue que j'ai presque immédiatement apprécié Brenna, alors que c'est un personnage assez secondaire au départ. Sans doute parce qu'elle apparaît immédiatement comme une femme forte. Et il y a d'autres personnages que l'on déteste hautement et que l'on a envie de voir mourir dans d'atroces souffrances. Quant à l'histoire, j'ai été satisfaite, avec quelques détails qui m'ont tout de même gênée. C'était prenant, intrigant, j'avais toujours envie d'en savoir plus, et je n'arrivais pas à m'arrêter de lire. On apprend à connaître un nouveau lieu, Fort Black, une sorte de communauté comme l'était New Hope, mais totalement différente. Ici, c'est la loi du plus fort, c'est chacun pour soi, la compassion se fait rare, et les femmes sont considérées comme des objets. Une communauté très sympa en somme.

    J'ai aimé découvrir une nouvelle communauté, qui nous montre bien que partout où on aille l'homme peut être dangereux. Il y a également de nouvelles révélations (pas immenses, mais quand même). Tout au long de l'histoire les rebondissements tiennent en haleine, tout comme le sort des personnages assez souvent en suspens. Ce qui m'a un peu moins plu là-dedans, c'est qu'on est trop resté à Fort Black à mon goût. Même si c'était chouette de découvrir un nouvel endroit, ce qui m'intéressait le plus c'était qu'Amy aille secourir Baby à New Hope. À un moment donné j'avais juste envie qu'elle parte pour que l'histoire avance. Car le fait qu'elle reste si longtemps à Fort Black m'a donné l'impression que parfois ça n'avançait pas, malgré les rebondissements. Paradoxalement, en même temps j'étais intriguée par tout ce qui se passait à Fort Black. Étrange oui. Et tant que je suis sur le négatif, j'ai été un peu gênée par la romance. L'auteure se concentre tellement sur tout le reste, elle approfondit son univers, fait évoluer l'héroïne, nous fait des révélations, met en place de nouveaux personnages, ce qui fait que la romance crée est non seulement assez secondaire, mais surtout pas développée du tout ni travaillée. Un peu comme si l'auteure s'était forcée à mettre une romance juste pour mettre une romance.

    Puis il y a la fin. La fin, c'est le moment de suspense insoutenable. La dernière partie est passée à une vitesse folle, j'étais limite étonnée quand je me suis rendue compte qu'il ne restait qu'une dizaine de pages à ma lecture. J'aurais pu être entièrement satisfaite de la fin, si elle n'avait pas été aussi abrupte. De mon point de vue, il manquait 1 ou 2 chapitres. Ou alors un épilogue au moins n'aurait pas été de trop.

    En conclusion, ça a été une lecture tout aussi passionnante que le 1er tome, mais qui comportait également quelques défauts. Toutefois, j'ai adoré ma lecture ! Si elle n'a pas été meilleure que le 1er tome, elle a du moins été à la hauteur. C'est une duologie que je conseille vivement.

  • add_box
    Couverture du livre « In the after » de Demitria Lunetta aux éditions Lumen

    Samantha C sur In the after de Demitria Lunetta

    Le début était un peu lent à mon goût, et je n'ai pas réussi à m'attacher immédiatement à l'héroïne. Puis je me suis laissée prendre par l'univers petit à petit sans m'en rendre compte, et arrivée à la 2e partie, je ne pouvais plus décrocher, si bien que j'ai tout lu d'une traite.

    Pour en...
    Voir plus

    Le début était un peu lent à mon goût, et je n'ai pas réussi à m'attacher immédiatement à l'héroïne. Puis je me suis laissée prendre par l'univers petit à petit sans m'en rendre compte, et arrivée à la 2e partie, je ne pouvais plus décrocher, si bien que j'ai tout lu d'une traite.

    Pour en venir à l'histoire, malgré le début un peu lent, j'ai trouvé l'univers passionnant. J'ai aimé suivre les péripéties d'Amy et de Baby, voir comment elles s'en sortaient etc. Les choses deviennent beaucoup plus mouvementées dans les 2e et 3e parties, celles que j'ai été incapables de lâcher. En commençant ma lecture, je ne sais pas pourquoi, je m'attendais à ce que les créatures soient des sortes de zombies. En fait c'est un croisement entre zombies et aliens. Et pas les aliens intelligents à apparence humaine comme dans « La 5e vague » de Rick Yancey, non non, les gros aliens verts gluants dégoûtants, clichés des films de science-fiction. Oui, c'est un peu cliché, mais c'est un cliché que j'ai trouvé plutôt fun.

    Donc, arrivée à la 2e partie, c'est à partir de là que mon intérêt a été le plus piqué au vif. Je ne m'attendais pas à ce que l'histoire tourne de cette manière, et si j'ai été un peu sceptique, j'ai trouvé ça vite passionnant. On a des points de vue sur le passé et sur le présent, qui ont fait que j'avais tout le temps envie de connaître la suite. Arrivée à quelques pages de la fin, j'ai eu peur qu'il y ait un énorme cliffangher, car l'auteure aime faire durer le suspense. S'il y a une chose qui m'a un peu gênée, c'est une certaine explication à propos des créatures (je n'en dirai pas plus pour ne pas spoiler). Je pense qu'on n'a pas toutes les réponses, mais face à cette révélation, je n'ai pas pu m'empêcher de me dire « oh non, mais c'est pas original, quelle idée stupide ». C'était une révélation un peu décevante.

    Pour ce qui est des personnages, si je ne me suis pas attachée immédiatement à Amy, par la suite ce fut le cas. On la voit clairement mûrir au fil des pages, et on apprend à la comprendre. Au début je la trouvais même un peu mesquine. Mais c'est aussi un personnage courageux. Je me rends compte que si j'avais été à sa place, l'histoire n'aurait jamais commencé, je serai restée cloîtrée chez moi (et je serai probablement morte de faim). Il y a Baby, qui est un personnage à la fois adorable et ultra mature. J'ai très fréquemment oublié qu'elle avait 6-7 ans, mais vu les circonstances, étrangement ça ne m'a pas paru illogique. Enfin, j'ai également apprécié la plupart des personnages secondaires, et j'ai détesté les « méchants ».
    En conclusion, ça a été une excellente lecture très prenante et intrigante (dommage qu'il y ait eu des petits défauts). J'espère que la suite sera tout aussi chouette, voire encore meilleure !

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !