Delphine Paquereau

Delphine Paquereau
Née en 1983, Delphine grandit en Poitou-Charente au coeur d'une famille dysfonctionnelle.Sa mère est atteinte du syndrome de Munchhausen par procuration, elle passe donc son enfance dans les hôpitaux. Aujourd'hui mariée, elle est mère de deux enfants et vit en Charente Maritime.

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « Câlins assassins » de Delphine Paquereau aux éditions Max Milo

    Cathy13600 sur Câlins assassins de Delphine Paquereau

    Je n'avais jamais entendu parler ou lu une quelconque critique sur « Câlins assassins » de Delphine Paquereau. C'est en déroulant le bandeau de présentation des livres mis en jeu lors de la masse critique Babelio de janvier 2017, que j'ai appris son existence et voulu en savoir plus.
    Ne l'ayant...
    Voir plus

    Je n'avais jamais entendu parler ou lu une quelconque critique sur « Câlins assassins » de Delphine Paquereau. C'est en déroulant le bandeau de présentation des livres mis en jeu lors de la masse critique Babelio de janvier 2017, que j'ai appris son existence et voulu en savoir plus.
    Ne l'ayant pas obtenu lors de ce concours, je viens finalement de le lire car c'est la curiosité et surtout le besoin de comprendre les tenants et aboutissants du Syndrome de Münchhausen par procuration qui m'ont incitée à l'acheter.
    Avant de continuer, il m'est nécessaire de vous préciser qu'il m'a été difficile de le noter et encore plus d'écrire une chronique.
    Pourquoi ? Tout simplement parce que cette autobiographie n'est pas une fiction mais bel et bien un vécu. Une enfance douloureuse que l'auteure a passée dans les hôpitaux pour assouvir l'intérêt obsessionnel de sa mère pour sa santé et obtenir de la reconnaissance.
    Je ne suis pas habilitée à me prononcer sur sa vie et son ressenti.
    Tout en étant objective, j'espère vous donner envie de me suivre dans cette lecture.
    A travers ce récit, où l'on pénètre dans l'intime de la famille de notre écrivaine, on apprend que sa vie de petite fille a été sacrifiée dès son plus jeune âge.
    Elle n'a que quatre ans lorsque sa mère commence à la trimbaler d'hôpitaux en hôpitaux, de consultations en consultations persuadée qu'elle est porteuse d'une grave maladie rénale.
    On est confronté au mutisme d'un petit être qui va subir, par amour, diverses explorations médicales jusqu'à l'inéluctable…
    Je n'en dirai pas plus… A vous de le découvrir.
    Après des années de traumatismes physiques et psychiques, la jeune femme, devenue maman, décide de prendre sa plume pour raconter l'inconcevable.
    Ce récit est un exutoire à sa détresse et fait partie d'un long processus de reconstruction.
    Il est indéniable que cet ouvrage est le résultat d'une enquête approfondie dans ses dossiers médicaux et autres souvenirs.
    Le rendu est intéressant à lire et permet de prendre conscience de ce qu'est réellement ce syndrome rare de maltraitance à enfants.
    J'avoue que je n'ai pas adhéré à la première partie qui est composée essentiellement de comptes-rendus médicaux dont la lecture est lassante à la fin.
    Le reste qui traite de la vie d'adolescente et d'adulte de Madame Paquereau est plus captivante et m'a incitée à poursuivre.
    L'écriture est par moment maladroite ce qui n'enlève pas à cet ouvrage sa puissance, sa rareté.
    J'admets également que certaines de mes questions sont restées sans réponse :
    Comment expliquer la maladie de sa mère ? Y a-t-il eu des éléments précurseurs ?
    Pourquoi un père aussi « aveugle » et absent ?
    Comment expliquer tant de haine envers l'aîné ? Qu'en est-il de lui ?
    Pourquoi les médecins mettent-ils tant de temps à réagir ?
    Comment comprendre que la justice n'intervienne pas ?
    Cela dit, la couverture est très jolie et apporte un brin de douceur à cette terrible mais néanmoins véridique histoire.
    Je conseille ce bouquin aux personnes qui sont attirées par les témoignages sans faire preuve pour autant de voyeurisme. Lisez le pour vous documenter, en apprendre plus sur les troubles psychiatriques. Surtout, ne jugez pas !
    Je félicite Delphine d'avoir eu le courage de coucher sur papier ce calvaire afin que cela serve peut-être à d'autres enfants.
    Je lui souhaite, dorénavant, tout le bonheur du monde !

Bibliographie de Delphine Paquereau (1)

Ils ont lu cet auteur

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !