Delphine Panique

Delphine Panique
Née à Montpellier en 1981, Delphine Panique est illustratrice pour la jeunesse (Milan, Hachette, Misma) et auteure de bande dessinée. Elle grandi dans le sud de la France et réalise des études en Lettres modernes avant de s'installer à Toulouse où elle vit désormais avec sa fille et son chat. ... Voir plus
Née à Montpellier en 1981, Delphine Panique est illustratrice pour la jeunesse (Milan, Hachette, Misma) et auteure de bande dessinée. Elle grandi dans le sud de la France et réalise des études en Lettres modernes avant de s'installer à Toulouse où elle vit désormais avec sa fille et son chat. En 2013, son premier album, Orlando, une adaptation très libre du roman de Virginia Woolf, paraît aux Éditions Misma. Puis suivra, En temps de guerre (Misma, 2015), un livre poignant et amusant sur la Grande Guerre, qui sera retenu en sélection officielle au Festival d'Angoulême. L'année suivante, elle signe chez Les Requins marteaux L'Odyssée du vice, un ou- vrage de la collection BD Cul, qui reçoit les éloges des critiques. Par ailleurs, elle participe à de nombreuses revues collectives telles que Desseins, 40075km, Gran- dpapier, Dopututto et Dopututto Max ainsi que la revue Nicole (et Franky). Delphine Panique a le don de jouer avec les registres, créant de subtils décalages entre la gravité de certains sujets et son style faussement naïf et rond, entre son langage cinglant et son trait délicat. Faussement légère, elle entraîne les lecteurs dans son univers peuplé de personnages aux contours amusants, d'hommes maison, de sor- cières triangulaires où de sapins moustachus fumant la pipe.

Avis (1)

  • add_box
    Couverture du livre « En temps de guerre » de Delphine Panique aux éditions Misma

    Mistinguette M. sur En temps de guerre de Delphine Panique

    J’ai apprécié le parti pris de l’auteur de représenter tous les personnages, hommes et femmes, avec des têtes de maison. Même s’il s’agit du contexte de la Première Guerre mondiale, j’ai trouvé que ce choix donnait plus d’universalité au propos. Le graphisme, d’apparence enfantine et simpliste,...
    Voir plus

    J’ai apprécié le parti pris de l’auteur de représenter tous les personnages, hommes et femmes, avec des têtes de maison. Même s’il s’agit du contexte de la Première Guerre mondiale, j’ai trouvé que ce choix donnait plus d’universalité au propos. Le graphisme, d’apparence enfantine et simpliste, met vraiment en avant le caractère des personnages. Ne vous y fiez pas, le ton est parfois grinçant ! Les saynètes se succèdent, avec toujours pour fil conducteur Madame Boby et sa fille, et sont tour à tour drôles ou plus graves. Je suis plutôt adepte d’humour noir mais je n’ai pas toujours été très sensible au style de l’auteur. Certaines répliques sont bien corsées et m’ont parfois fait prendre beaucoup de distance avec les personnages. Malgré cela, j’ai trouvé que c’était un biais original pour évoquer ce sujet, tant du point de vue des illustrations que du ton adopté par Delphine Panique.

Ils ont lu cet auteur

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !