Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Danielle Martinigol

Danielle Martinigol
Née en 1949, Danielle Martinigol a toujours été passionnée de science-fiction. Après des études littéraires à la faculté de Dijon, elle obtient un diplôme d'études approfondies sur les littératures d'anticipation. Cette enseignante est devenue romancière pour ses élèves et s'efforce, dans ses liv... Voir plus
Née en 1949, Danielle Martinigol a toujours été passionnée de science-fiction. Après des études littéraires à la faculté de Dijon, elle obtient un diplôme d'études approfondies sur les littératures d'anticipation. Cette enseignante est devenue romancière pour ses élèves et s'efforce, dans ses livres, de respecter la règle des trois A : Aventures, Amour, Ailleurs.

Avis sur cet auteur (7)

  • add_box
    Couverture du livre « L'or bleu » de Danielle Martinigol aux éditions Hachette Jeunesse

    kadeline sur L'or bleu de Danielle Martinigol

    L’or bleu est un bon roman de SF pour les plus jeunes c’est intelligent et ça permet d’entrer dans la sf dès le plus jeune âge. Bruce vit sur une colonie dans l’espace et se rend sur Terre pour la 1ère fois. Il va être très étonné de ce qu’il découvre et être embarqué dans une grosse aventure...
    Voir plus

    L’or bleu est un bon roman de SF pour les plus jeunes c’est intelligent et ça permet d’entrer dans la sf dès le plus jeune âge. Bruce vit sur une colonie dans l’espace et se rend sur Terre pour la 1ère fois. Il va être très étonné de ce qu’il découvre et être embarqué dans une grosse aventure qui le dépasse. Il découvre une Terre très polluée, sèche et où la ressource la plus précieuse est l’eau, l’or bleu. Il reste des pôles riches où il y a de l’eau, en particulier une grosse centrale de jeux type Las Vegas mais en version jeux videos en réalité augmenté. Bruce est en vacances chez un ami de son père, un scientifique et lui remet une enveloppe sans rien savoir de son contenu.
    Il a été publié en 1989 et c’est important à noter car si le résumé semble assez convenu à présent, quand on le remet dans ce contexte c’était avant-gardiste et visionnaire comme récit. C’était genial, c’est haletant, palpitant et visionnaire. On a des sujets écologiques qui étaient peu abordés à cette époque, une vision de l’importance possible des jeux videos avec gains énormes possibles, retransmissions des meilleurs parties, paris…
    C’est une anticipation qui tient la route et n’a pas pris une ride. L’écriture et les thématiques sont très actuels pour un roman de 1989.
    Le personnage de Bruce est très réaliste, c’est l’ado de base, agaçant, qui veut comprendre et ne plus être traité comme un enfant. Il n’est pas surjoué. Les personnages féminins sont vraiment chouette. La densité de l’histoire est étonnante : c’est un roman jeune lecteur, court et pourtant qui arrive à ne jamais tomber dans aucune facilité. Je n’ai toujours pas compris comment elle arrive à mettre autant d’ingrédients sans faire aucun saupoudrage et en si peu de pages.

  • add_box
    Couverture du livre « L'odeur du jour » de Danielle Martinigol aux éditions Hachette Romans

    kadeline sur L'odeur du jour de Danielle Martinigol

    Que ça fait du bien d’avoir une histoire qui ose dire que oui les ados peuvent aimer un de leur prof, oui les profs peuvent influencer leur élèves et les marquer à vie. Dans l’odeur du jour, on suit Lili une jeune fille qui se réveille chaque matin avec une odeur qui lui annonce un des événement...
    Voir plus

    Que ça fait du bien d’avoir une histoire qui ose dire que oui les ados peuvent aimer un de leur prof, oui les profs peuvent influencer leur élèves et les marquer à vie. Dans l’odeur du jour, on suit Lili une jeune fille qui se réveille chaque matin avec une odeur qui lui annonce un des événement de sa journée à venir. Autant dire qu’en sentant une très mauvaise odeur un matin où elle est bien partie pour être en retard à l’école, elle n’est pas rassurée et à raison sa prof de français qu’elle adore est décédée dans des circonstances étranges. En tant qu’excellente élève en français, l’heure passée à parler de ce que chacun ressent tourne mal, on se moque d’elle et chose improbable, c’est Angèle, la terreur de l’école qui prend sa défense. 2 ados qui ne se parlaient pas se rapproche grâce à leur amour commun pour leur prof disparue et se retrouve à mener l’enquête d’autant qu’il y a d’autres choses étranges qui se produisent. J’aime toujours autant la plume de Danielle Martinigol, la façon dont elle construit ses récits et pousse les plus jeunes à réfléchir tout en leur proposant un bon divertissement.

  • add_box
    Couverture du livre « Les abîmes d'autremer ; intégrale » de Danielle Martinigol aux éditions Editions Actusf

    kadeline sur Les abîmes d'autremer ; intégrale de Danielle Martinigol

    coup de coeur

    J'avais lu le premier tome bien plus jeune et c'est avec appréhension que j'ai recommencé cette histoire pour lire l'intégrale. L'appréhension n'a pas durée c'était et ça reste de la très bonne science fiction jeunesse. Dans un univers où l'homme habite un très grand nombre de...
    Voir plus

    coup de coeur

    J'avais lu le premier tome bien plus jeune et c'est avec appréhension que j'ai recommencé cette histoire pour lire l'intégrale. L'appréhension n'a pas durée c'était et ça reste de la très bonne science fiction jeunesse. Dans un univers où l'homme habite un très grand nombre de planètes et où la communication est omniprésente, Autremer fait office d'ovni en restant déconnecté du réseau d'informations interplanétaires, cette planète doit cacher quelque chose.
    En 3 parties et 3 sauts dans le temps, on suit l'évolution d'Autremer et de la modification de l'harmonie sur cette planète. A cela s'ajoute une nouvelle sur les origines des abîmes qui éclaire sur le caractère des membres d'une famille clé de l'histoire de manière surprenante. Cette intégrale est très addictive, écrite avec très jolie écriture et aborde des thèmes de réflexions intéressants et toujours d'actualité. Entre l'écologie, les relations homme/animal, la place des médias, l'info à tout prix et ses dérives menant à l'info « poubelle », le limite floue entre vie privée et informer pour le bien commun… les questionnements sur notre monde actuel sont nombreux.
    Un livre très dur à poser même quand on est en vacances dans un lieu merveilleux.

  • add_box
    Couverture du livre « Les oubliés de Vulcain » de Danielle Martinigol aux éditions Hachette Jeunesse

    kadeline sur Les oubliés de Vulcain de Danielle Martinigol

    Sur une Terre qui a colonisé une trentaine de planète, un laboratoire de génétique crée des animaux mutants. C'est là que Charley a grandi jusqu'au jour où il apprend qu'il a lui aussi été une expérience. Il décide alors de s'enfuir par les conteneurs à ordures. Dans ce monde, toutes les...
    Voir plus

    Sur une Terre qui a colonisé une trentaine de planète, un laboratoire de génétique crée des animaux mutants. C'est là que Charley a grandi jusqu'au jour où il apprend qu'il a lui aussi été une expérience. Il décide alors de s'enfuir par les conteneurs à ordures. Dans ce monde, toutes les poubelles sont lancées sur la planète Vulcain où toute une population tente de vivre à l'aide du recyclage. C'est sur cette planète que Charley va découvrir « la liberté » et les conditions de vie de ce peuple d'éboueurs de l'espace. Ce petit récit d'aventure pour enfants d'une dizaine d'années est une bonne introduction à la science fiction qui ne se contente pas d'être une aventure divertissante. Il cache des thèmes de réflexions importants qui résonnent avec les préoccupations actuelle : manipulations génétiques, écologie, conséquences sur l'environnement et sur les hommes de la pollution, problèmes de différences de classes…
    Un joli texte court qui permet de découvrir la science fiction tout en réfléchissant sur notre monde.