Daniel Desorgher

Daniel Desorgher

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (1)

  • Couverture du livre « Les nouvelles aventures de Jimmy Tousseul t.1 ; blanc et noir » de Benoit Despas et Daniel Desorgher et Stephen Desberg aux éditions Glenat

    Claude Stas sur Les nouvelles aventures de Jimmy Tousseul t.1 ; blanc et noir de Benoit Despas - Daniel Desorgher - Stephen Desberg

    En 2004, Jimmy Tousseul quitte les éditions Dupuis pour venir se réfugier chez Glénat. Ce second cycle (Les nouvelles aventures de Jimmy Tousseul) n’en est absolument pas un ! En effet, sur un scénario de Stephen Desberg et Benoît Despas, sous le crayon de Daniel Desorgher, nous retrouvons...
    Voir plus

    En 2004, Jimmy Tousseul quitte les éditions Dupuis pour venir se réfugier chez Glénat. Ce second cycle (Les nouvelles aventures de Jimmy Tousseul) n’en est absolument pas un ! En effet, sur un scénario de Stephen Desberg et Benoît Despas, sous le crayon de Daniel Desorgher, nous retrouvons l’univers déjà amplement présenté dans les douze volumes antérieurs. Les mêmes personnages sont au rendez-vous. Jimmy Tousseul, venu de Belgique, est tombé amoureux de l’Afrique centrale et, d’album en album, il a appris à en apprécier les charmes et à en accepter les mystères. Schatzy, diminutif de Schatzenbaum (littéralement : l’arbre aux trésors), est un vieux baroudeur d’origine allemande, un homme plein de ressources et à maintes reprises providentiel. Hermann, autre personnage récurrent, est un lion recueilli tout petit par Schatzy et qui le suit comme son ombre. Enfin, il y a Suzy, petit fille riche et africaine, personnage venu tardivement dans la série. Jimmy est amoureux de Suzy. Elle est un peu l’Arlésienne de l’histoire présente : tout le monde parle d’elle mais personne ne la voit réellement.
    Le plus grand intérêt de cette histoire réside dans les pages consacrées au rite d’initiation que devra subir Jimmy en compagnie d’un autre adolescent, africain quant à lui. Ils seront tous deux confrontés au merveilleux, à l’inexplicable et à la magie. Ils ne devront leur salut qu’à l’union de leurs compétences respectives. Une belle leçon de tolérance et de respect d’une culture pour une autre. Ce qui est le plus appréciable dans cette aventure (comme dans les autres tomes, d’ailleurs), c’est l’absence de toute condescendance comme de tout manichéisme. Jimmy peut être infect, mais l’homme noir peut également se montrer à la hauteur de l’homme blanc, dans les préjugés et dans le rejet de l’autre. Un récit profondément humain qui, par les temps qui courent, est nettement nécessaire. A lire donc pour que la compréhension de la notion d’altérité se forme dans les esprits.

Voir tous les avis

Ils ont lu cet auteur

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !