Coline Peyrony

Coline Peyrony

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (6)

  • add_box
    Couverture du livre « L'aube sera grandiose » de Anne-Laure Bondoux et Coline Peyrony aux éditions Gallimard-jeunesse

    Fizzy sur L'aube sera grandiose de Anne-Laure Bondoux - Coline Peyrony

    La transmission d'un secret de famille d'une mère à sa fille le temps d'une nuit blanche ... c'est ce dont il est question dans ce beau roman que nous offre Anne-Laure Bondoux. Ceci prend la forme d'un va-et-vient entre le passé et le présent qui permet petit à petit de poser et de comprendre...
    Voir plus

    La transmission d'un secret de famille d'une mère à sa fille le temps d'une nuit blanche ... c'est ce dont il est question dans ce beau roman que nous offre Anne-Laure Bondoux. Ceci prend la forme d'un va-et-vient entre le passé et le présent qui permet petit à petit de poser et de comprendre les choses.

    Beaucoup d'amour et beaucoup d'émotion se dégagent de cette belle histoire. Anne-Laure Bondoux sait rendre ses romans très fluides et on ne s'ennuie jamais.

    De plus, les illustrations réalisées par la fille d'Anne-Laure Bondoux qui ponctuent ce roman sont vraiment très appréciables et donnent une vraie dynamique à ce roman.

    Un réel coup de coeur que je ne peux que vous recommander !

  • add_box
    Couverture du livre « L'aube sera grandiose » de Anne-Laure Bondoux et Coline Peyrony aux éditions Gallimard-jeunesse

    Nanou Anne sur L'aube sera grandiose de Anne-Laure Bondoux - Coline Peyrony

    Un de mes romans préférés de l'auteure. Je le trouve écrit d'une façon très poétique.

    Au lieu de conduire Nine, sa fille de 16 ans, à la fête du lycée, Titania l'emmène dans une cabane isolée au bord d'un lac. Cette nuit-là, elle va dévoiler à sa fille ce qu'elle lui avait caché jusque-là :...
    Voir plus

    Un de mes romans préférés de l'auteure. Je le trouve écrit d'une façon très poétique.

    Au lieu de conduire Nine, sa fille de 16 ans, à la fête du lycée, Titania l'emmène dans une cabane isolée au bord d'un lac. Cette nuit-là, elle va dévoiler à sa fille ce qu'elle lui avait caché jusque-là : son passé… Qui est vraiment sa mère ? Pourquoi choisit-elle ce moment précis pour lui révéler son passé ? Réponse au fil de la lecture…
    Un roman qui parle de secrets de famille, de relation frère-soeur, d'amour, d'amitié.

    « L'histoire est belle et poétique » a écrit le Parisien au sujet de ce roman. Complètement d'accord. J'ai aimé cette alternance dans le récit entre instant présent et retour dans le passé. Les révélations se font en une nuit, mais la période révélée couvre une cinquantaine d'années. J'ai apprécié faire connaissance avec la famille de Titania. Les personnages sont, comme toujours chez Anne-Laure Bondoux, travaillés, ils ont une histoire, des tranches de vies parfois difficiles, des sentiments bien exprimés. J'ai totalement adhéré à la plume de l'auteure, fluide, qui « coule de source », sans fioritures, avec des mots bien choisis.

    Ce roman est l'occasion pour les jeunes de comprendre l'époque de leurs parents et d'interroger les adultes sur les objets du passé : le téléphone mural, le walkman, le tourne-disque etc... Les illustrations, dessinées par la fille de l'auteure, permettent par exemple d'amorcer cette discussion intergénérationnelle.

    Même s'il y a des passages qui font sourire, ce n'est pas une comédie. Ce n'est pas non plus une tragédie. Juste une histoire de famille très bien construite, avec des personnages émouvants et beaucoup de profondeur dans le récit. Bref, j'ai adoré et je recommande ++++ !

  • add_box
    Couverture du livre « L'aube sera grandiose » de Anne-Laure Bondoux et Coline Peyrony aux éditions Gallimard-jeunesse

    Ellemlire sur L'aube sera grandiose de Anne-Laure Bondoux - Coline Peyrony

    Titania a arraché brusquement Nine à sa routine lycéenne. le soir de la fête du lycée. Nine est en colère. Maintenant, elles roulent. En direction d'une maison isolée, au bord d'un lac.

    "L'heure n'est pas à la fête. L'heure est à la vérité. Et la vérité les attend au bout de ce chemin tout...
    Voir plus

    Titania a arraché brusquement Nine à sa routine lycéenne. le soir de la fête du lycée. Nine est en colère. Maintenant, elles roulent. En direction d'une maison isolée, au bord d'un lac.

    "L'heure n'est pas à la fête. L'heure est à la vérité. Et la vérité les attend au bout de ce chemin tout juste praticable."

    Là, Titania a des choses à confier à sa fille. Tout. Elle va tout lui dire de sa vie, ce mensonge intégral. La nuit sera blanche. La nuit sera longue. Jusqu'à l'aube qui devrait être grandiose.

    Le temps des confidences et de la vérité est arrivé. le temps d'une nuit, d'un tête-à-tête avec sa fille, Titania va remonter le fil du temps. Chapitre après chapitre, elle nous dévoile les secrets de sa vie. Je dis nous, parce que dans l'aube sera grandiose, on est vraiment avec Nine et Titania au bord du lac. On est Nine. Et on écoute Titania raconter l'histoire de sa famille et ce que représente cette maison. On éprouve de la colère aussi pour cette mère qui a toujours caché la vérité à sa fille. Et en même temps on comprend. Comme Nine, je me suis sentie d'abord perplexe face à ces révélations à la chaîne, ses mensonges inventés pour se protéger. Comme Nine, j'aurais bien eu besoin d'être réconfortée, par une de ces fameuses tartines qui semblent être un symbole très fort de la famille de Titania.

    "Une soupe au tapioca, par exemple. Avec une tartine thon-tomate et des croquants
    poivrés.
    […]
    Le potage au tapioca et les croquants poivrés sont des plats qui se mangent froids. Quand le prédateur rôde, le flamant rose reste au chaud."

    J'ai beaucoup aimé la construction de ce roman. Anne-Laure Bondoux a alterné les chapitres : un chapitre pour le passé de Titania, un chapitre où nous sommes dans la maison au bord de l'eau. C'est très intéressant et cela permet de s'impliquer dans le récit et donne l'impression qu'on est, nous aussi, un personnage à part entière du roman.

    Du début à la fin du roman, on est tenu en haleine, en attente de la suite du récit de Titania. le suspense est bien mené. Entre anecdotes rigolotes et moments plus dramatiques, on se demande quel sera LE secret de la famille de Titania. Et surtout, on n'a pas envie de quitter cette ambiance mystérieuse mais plutôt de pouvoir contempler nous aussi cette aube qui s'annonce grandiose.

    "Ici, c'est toujours comme ça. On dirait que le jour ne va jamais revenir, dit Titania. Mais tu verras, l'aube sera grandiose."

    L'aube sera grandiose est un très beau roman, sur un secret de famille. Un roman qui interroge sur les conséquences d'un mensonge, mais aussi sur les raisons qui en ont sont à l'origine. Un livre jeunesse très bien écrit, mais qui à mon avis, peut toucher un lectorat plus large.

  • add_box
    Couverture du livre « L'aube sera grandiose » de Anne-Laure Bondoux et Coline Peyrony aux éditions Gallimard-jeunesse

    Lili-book'n'cook sur L'aube sera grandiose de Anne-Laure Bondoux - Coline Peyrony

    Inaugurant le Prix Vendredi, premier prix dans la catégorie jeunesse, je ne pouvais décidément pas passer à côté de ce roman. Emprunté à la médiathèque grâce à la réactivité de ses bibliothécaires, je me suis empressée de le lire... pour mon plus grand plaisir ! L'aube sera grandiose, mystérieux...
    Voir plus

    Inaugurant le Prix Vendredi, premier prix dans la catégorie jeunesse, je ne pouvais décidément pas passer à côté de ce roman. Emprunté à la médiathèque grâce à la réactivité de ses bibliothécaires, je me suis empressée de le lire... pour mon plus grand plaisir ! L'aube sera grandiose, mystérieux et intimiste, aussi léger que grave, lève le voile d'un secret familial depuis trop longtemps étouffé. Tandis que Nine, seize ans s'apprête à rejoindre la fête du lycée, sa mère Titania en décide autrement. Destination forcée : une cabane isolée au bord d'un lac. Quelle est donc cette confidence qui ne peut attendre ? Pourquoi une nuit pour tout révéler ? Après ces révélations sorties des replis de la mémoire, l'aube sera grandiose...

    Un nouvel élément dans la vie de Titania est en passe de bouleverser sa vie. Il est temps pour elle de révéler à sa fille, Nine, son passé trop longtemps caché. Pour ce faire, une nuit, elle l'emmène dans une cabane isolée, prête à raconter une vie refoulée où au terme, l'aube sera forcément grandiose... Une foule de questions assènent Nine : à qui appartient cette cabane ? qui sont Octo, Orion et Rose-Aimée, personnages qui doivent les rejoindre au lendemain ? Troublée de découvrir un pan de l'histoire familiale, Nine écoute tandis que Titania replonge dans ses souvenirs.

    En nous proposant cette histoire obscure et originale, Anne-Laure Bondoux titille avec malice notre curiosité. Par petites touches et sur le ton de la confidence, celle-ci lève le voile d'un récit touchant composé d'un amour filial absolu. Animé de flash-back, le récit alterné de Titania nous entraîne des années 70 à 90 jusqu'à cette fameuse nuit pour un faire un roman familial teinté de nostalgie.

    De son enfance, Titania raconte sa mère et les hommes qui en sont entrés comme sortis, ses frères, la solitude imposée... Puis doucement, sur la pointe des pieds, elle livre à l'abri du cocon de la cabane la terrible histoire qui se cache derrière la rencontre de ses propres parents. La subtilité des personnages, la construction intelligente et la fluidité de l'écriture confèrent au roman un aspect intime d'une grande sensibilité.

    J'ai aimé l'ambiance, les interrogations parfois violentes et légitimes de Nine, le tendre épanchement de Titania, les thèmes comme le handicap ou la recherche d'identité abordés, mais aussi la force qui se dégage du noyau fraternel.

    De ce roman d'une mère qui se confie, la complicité prolongée en dehors de la fiction par l'auteure et sa fille, qui y livre quelques illustrations, résonne et complète parfaitement l'objectif d'Anne-Laure Bondoux : en faire un livre moderne et délicat.

    Pour pousser la lecture avec gourmandise rien de mieux qu'une verrine de poires à la mousse de cookie dough au praliné !
    http://bookncook.over-blog.com/2018/06/l-aube-sera-grandiose-anne-laure-bondoux.html

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !