Claire Fourier

Claire Fourier
Révélée avec Métro Ciel, récit lumineux d'une rencontre souterraine, Claire Fourier a publié des récits, historiques tels Les Silences de la guerre, un écho au livre de Vercors, et L'amour aussi s'arme d'acier, RC4 en Indochine, des récits intimes comme C'est de fatigue que se ferment le... Voir plus
Révélée avec Métro Ciel, récit lumineux d'une rencontre souterraine, Claire Fourier a publié des récits, historiques tels Les Silences de la guerre, un écho au livre de Vercors, et L'amour aussi s'arme d'acier, RC4 en Indochine, des récits intimes comme C'est de fatigue que se ferment les yeux des femmes, à propos du deuil de la mère, et Dieu m'étonnera toujours, relation d'un séjour à la Chartreuse, des haïkus, romans et des recueils de pensées. Une vingtaine de livres qui nouent finement impertinence et tendresse, mélancolie et jubilation, résistance et fragilité.

Avis sur cet auteur (2)

  • add_box
    Couverture du livre « Les silences de la guerre » de Claire Fourier aux éditions Points

    Nathalie cez sur Les silences de la guerre de Claire Fourier

    http://lechatquilit.e-monsite.com/pages/mes-lectures-2017/les-silences-de-la-guerre.html

    http://lechatquilit.e-monsite.com/pages/mes-lectures-2017/les-silences-de-la-guerre.html

  • add_box
    Couverture du livre « Je vais tuer mon mari... » de Claire Fourier aux éditions Omnia

    Manika sur Je vais tuer mon mari... de Claire Fourier

    Comment se faire avoir avec une 4ème de couverture ! Là où je pensais trouver effectivement de la drôlerie, de la fantaisie je n'ai ressenti qu'agacement face à cette femme qui ressasse sans rien faire les défauts de son mari, prévoit de le tuer, tourne en rond sur ses amants dans de longues...
    Voir plus

    Comment se faire avoir avec une 4ème de couverture ! Là où je pensais trouver effectivement de la drôlerie, de la fantaisie je n'ai ressenti qu'agacement face à cette femme qui ressasse sans rien faire les défauts de son mari, prévoit de le tuer, tourne en rond sur ses amants dans de longues tirades interminables et sans ponctuation qui m'ont fait perdre le souffle. A aucun moment je n'ai compris pourquoi elle ne partait pas définitivement, pourquoi elle n'arrivait pas à renouer le dialogue avec cet ours. Lui lui lui jamais de remise en question de sa part !