Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Claire Castillon

Claire Castillon

Claire Castillon est l’auteur de douze romans et recueils de nouvelles, parmi lesquels : InsecteLes cris (Fayard) ou Les merveilles (Grasset). Portée par un ton et un regard très singuliers, son œuvre s’impose comme une des plus originales de sa génération.

... Voir plus

Claire Castillon est l’auteur de douze romans et recueils de nouvelles, parmi lesquels : InsecteLes cris (Fayard) ou Les merveilles (Grasset). Portée par un ton et un regard très singuliers, son œuvre s’impose comme une des plus originales de sa génération.

Vidéos relatives à l'auteur

Articles en lien avec Claire Castillon (7)

Avis sur cet auteur (50)

  • add_box
    Couverture du livre « Ma grande » de Claire Castillon aux éditions Gallimard

    marie calvin sur Ma grande de Claire Castillon

    Pas accroché, difficile à lire au nuveau de la langue

    Pas accroché, difficile à lire au nuveau de la langue

  • add_box
    Couverture du livre « Ma grande » de Claire Castillon aux éditions Gallimard

    Joëlle Guinard sur Ma grande de Claire Castillon

    https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2018/05/ma-grande-de-claire-castillon.html

    oici une histoire de violence conjugale subie par un homme. Le narrateur déclare d'emblée avoir tué sa femme quelques années plus tôt et ne pas regretter son geste. Dans ce récit, il s'adresse à sa femme que...
    Voir plus

    https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2018/05/ma-grande-de-claire-castillon.html

    oici une histoire de violence conjugale subie par un homme. Le narrateur déclare d'emblée avoir tué sa femme quelques années plus tôt et ne pas regretter son geste. Dans ce récit, il s'adresse à sa femme que tout le monde autour de lui considère comme juste disparue car elle menaçait très souvent de disparaitre sans laisser d'adresse. Il écrit enfin le livre que sa femme l'a toujours empêché d'écrire...

    Alors qu'il n'avait jamais été réellement amoureux et qu'il rêvait de s'installer dans une vie de famille avec enfant, il rencontre à la piscine celle qu'il va appeler "ma grande" et qui ne sera nommée que de cette façon tout au long du récit. Ils s'installent ensemble, achètent une maison et ont rapidement une petite fille bien que l'amour ait très rapidement disparu entre eux car la jeune femme s'est transformée en véritable mégère. "Pour te calmer, je t'ai épousée. J'avais oublié qu'une femme, ça s'aimait." D'une jalousie maladive, elle lui interdit de voir ses amis, l'éloigne de ses parents, l'humilie en permanence, lui distribue l’argent au compte-goutte car c'est évidemment elle qui tient les cordons de la bourse... Aucune violence physique mais une violence psychologique de tous les instants.

    Face à cette femme possessive, jalouse, égoïste et méchante, il accepte tout pour avoir la paix. Et cela dure quinze longues années durant lesquelles il tempère pour leur fille, "La petite", il ne part pas pour ne pas laisser sa fille seule entre les mains de sa femme qu'il considère comme folle. Il subit une vie où il doit obéir à ses ordres, subir son agressivité, ses sautes d'humeur, ses cris, ses pleurs et ses menaces de disparaître et de ne jamais revenir, mais aussi entendre régulièrement ses promesses de changement.

    Il se sent lâche et a honte de cette lâcheté. Sa vie devient encore plus difficile lorsqu'en grandissant leur fille devient le clone de sa mère, se ligue avec elle contre lui. Il voit alors du mépris dans le regard de son enfant.

    Le style de ce roman est surprenant fait de phrases très courtes, des phrases proches du langage parlé sans négation. Dans un premier temps j'ai trouvé cette histoire peu crédible. Comment un homme pouvait-il supporter tout ça? Et peu à peu, la psychologie des personnages se dessine et le piège qui se referme sur le narrateur apparait comme de plus en plus crédible... Rendre cette histoire si crédible est pour moi une vraie performance de l'auteure avec un récit centré sur l'histoire de ce couple sans donner au lecteur aucun indice sur le passé, sur l'histoire personnelle des deux protagonistes qui pourrait expliquer leurs traits de caractères laissant au lecteur imaginer, émettre des hypothèses...
    Un sujet original et la découverte d'une auteure que j'avais envie de lire depuis longtemps.

  • add_box
    Couverture du livre « Rebelles, un peu » de Claire Castillon aux éditions Editions De L'olivier

    Bill sur Rebelles, un peu de Claire Castillon

    Dans ce recueil de nouvelles, Claire Castillon met en scène des adolescentes (et quelques rares adolescents), pas vraiment en rupture ni en crise majeure pour la plupart d'entre eux.

    Elle a su capter dans ce moment trouble entre enfance et âge adulte, cette période de questionnements, de...
    Voir plus

    Dans ce recueil de nouvelles, Claire Castillon met en scène des adolescentes (et quelques rares adolescents), pas vraiment en rupture ni en crise majeure pour la plupart d'entre eux.

    Elle a su capter dans ce moment trouble entre enfance et âge adulte, cette période de questionnements, de découvertes, de mal-être parfois ...

    On y trouve bien évidemment les cas classiques de boulimie, anorexie et auto-mutilation ... certainement parce qu'on aurait reproché à l'auteur de ne pas les évoquer ...

    Mais il y a aussi de grands moments de tendresse, tels ceux de cet ado qui est persuadé qu'aucune de ses petites amies à venir ne saura supplanter sa mère (bon courage !) 

    Des moments drôles aussi, quand l'ado efface les messages coquins que son père a surement adressé à sa mère par erreur ... 

    Bref, un recueil rempli de personnages attachants qui m'a bien plu 

    Un bémol cependant : cet ensemble de nouvelles aurait pu être un roman avec 'de la sauce en plus' et un fil conducteur ... 

    En tous cas, il m'a donné envie de lire d'autres textes de Claire Castillon, dont certains traînent dans ma PAL depuis plusieurs années !

  • add_box
    Couverture du livre « Proxima du Centaure » de Claire Castillon aux éditions Flammarion

    La bibliothèque d'Elé sur Proxima du Centaure de Claire Castillon

    Aujourd’hui je viens vous parler du roman « Proxima du Centaure » de Claire Castillon publié chez Flammarion jeunesse.

    Je tiens tout d’abord à remercier Aloïse et les éditions Flammarion pour l’envoi de ce roman.

    Ce roman me tentait depuis sa sortie, le résumé assez intriguant m’a donné...
    Voir plus

    Aujourd’hui je viens vous parler du roman « Proxima du Centaure » de Claire Castillon publié chez Flammarion jeunesse.

    Je tiens tout d’abord à remercier Aloïse et les éditions Flammarion pour l’envoi de ce roman.

    Ce roman me tentait depuis sa sortie, le résumé assez intriguant m’a donné envie d’en savoir plus, et franchement je suis bien contente d’avoir pu découvrir cette histoire.

    On découvre un jeune garçon, amoureux d’une jeune fille, il la regarde tous les jours par la fenêtre de sa chambre et un jour il est tellement plongé dans la contemplation qu’il tombe.
    On va donc suivre les pensées de ce jeune garçon dans son lit d’hôpital aux soins intensifs, entre la vie et la mort.

    En lisant le résumé, c’est vrai que ça parait un peu ridicule mais en fait, pas du tout.
    J’ai trouvé ce livre tellement touchant !
    Suivre ce jeune garçon m’a vraiment bouleversée et je me rends compte que je n’arrive même pas à mettre les mots sur ça.

    On se retrouve dans sa tête, il est incapable de bouger, de parler, les seules choses qu’il peut faire c’est écouter et penser. Du coup, on suit tout ce qu’il se passe autour de lui, avec sa famille, ses amis qui sont autours de lui.
    Et comme il ne peut pas être présent dans la « vraie » vie, il ne peut pas aller à l’école, ni participer à certaines fêtes etc, et bien il invente ce qu’il se passe, il invente des choses qu’il aimerait qui se passe ou justement qui ne se passe pas.. il repense aussi à certaines choses qui se sont passées, ou des choses qui auraient pu se passer autrement.

    J’ai été totalement happée par les pensée de ce jeune garçon, il fallait absolument que je sache comment tout cela allait terminer, et en fait j’ai été tellement... laissée sur ma faim, je suis juste perturbée et je voulais pluuuus!

    En résumé, un petit livre qu’il fait absolument lire ! Je suis désolée pour cette chronique totalement brouillonne mais je remarque que je n’arrive vraiment pas à mettre les mots sur ce que j’ai ressenti durant cette lecture.

    A LIRE !!

Récemment sur lecteurs.com