Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

C.J. Tudor

C.J. Tudor

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (10)

  • add_box
    Couverture du livre « L'homme craie » de C.J. Tudor aux éditions Pygmalion

    Manue la petite antiboise sur L'homme craie de C.J. Tudor

    J’ai beaucoup apprécié ce roman.
    L’auteure nous plonge très rapidement dans son univers. Tout est fait pour nous donner des indices sans nous dévoiler les choses essentielles.

    Les idées sont intéressantes et assez originales dans l’ensemble. On retrouve malgré tout certains à priori mais...
    Voir plus

    J’ai beaucoup apprécié ce roman.
    L’auteure nous plonge très rapidement dans son univers. Tout est fait pour nous donner des indices sans nous dévoiler les choses essentielles.

    Les idées sont intéressantes et assez originales dans l’ensemble. On retrouve malgré tout certains à priori mais cela donne une réalité à l’histoire selon moi, comme si finalement ce roman pouvait arriver dans la vraie vie.
    Le fait d’avoir des flash-back est une bonne chose et un vrai plus. Cela donne une réelle dimension à l’histoire.
    Il n’y a par contre qu’un seul point de vue durant tout le roman, c’est parfois frustrant. Cela aurait pu être intéressant d’en exploiter plusieurs. C’est un peu le seul petit bémol du roman.

    Le style de l’auteure est fluide et agréable à lire. Personnellement je pense découvrir d’autres romans de cette auteure.
    C.J. Tudor met aussi de côté la partie enquête policière pour se concentrer davantage sur le quotidien des protagonistes. C’est assez original et intéressant. C’est dû au point de vue mais justement si l’auteure en avait changé de temps en temps peut-être que l’enquête aurait eu un peu plus sa place.

    Les chapitres sont d’une bonne taille, ni trop courts ni trop longs, l’alternance passé présent se fait naturellement.
    J’ai bien apprécié le rappel au titre et les petits dessins liés aux craies. C’est vraiment une bonne idée ! J’aurais même envie d’avoir un autre roman sur la même histoire exploitant un autre protagoniste.

    En résumé un roman que je vous conseille. Je suis sûre qu’après l’avoir lu, la prochaine fois que vous verrez un dessin d’enfants sur le sol vous ne le regarderez plus comme avant.

    https://fais-moi-peur.blogspot.com/search/label/affaire%20n%C2%B0408

  • add_box
    Couverture du livre « L'homme craie » de C.J. Tudor aux éditions Pygmalion

    Chantal Yvenou sur L'homme craie de C.J. Tudor

    Hmmm! Le bonheur de parcourir avec frissons et délices les pages d’un bon thriller!
    Le procédé est classique : les chapitres alternent à trente ans d’intervalle, les réponses données à une époque créant d’autres questions à résoudre dans une autre temporalité. Adroit. D’autant que ici, les...
    Voir plus

    Hmmm! Le bonheur de parcourir avec frissons et délices les pages d’un bon thriller!
    Le procédé est classique : les chapitres alternent à trente ans d’intervalle, les réponses données à une époque créant d’autres questions à résoudre dans une autre temporalité. Adroit. D’autant que ici, les indices offerts à dose homéopathique entretiennent le suspens.

    Les personnages très suspects par leur différences affichées et le mystère qui les entourent sont-ils les coupables ainsi que le clame la vindicte populaire? Peut-on faire confiance à l’auteur pour nous donner la solution ou les preuves s’effaceront-elles dans le magma brumeux de la mémoire défaillante des plus anciens personnages (pratique l’Alzeimher , dans les polars!)

    Le narrateur est parfait dans son rôle, oscillant entre regrets et remords, et portant le poids d’un passé pas clair, preuve que l’enfer est pavé de bonnes intentions. Ses amis selon l’action convenue lorsque les réseaux sociaux n’avaient pas introduit une nuance dans la définition, sont des gamins puis des types ordinaires avec leur part d’ombre et leurs secrets. De ceux que l’on ne remarque pas, pour peu qu’une erreur de parcours ne vienne les sortir de l’anonymat.

    On est loin du feel-good, mais c’est normal, c’est du noir et CJ Tudor comme la majorité des auteurs de thrillers, prend un malin plaisir à maltraiter ses personnages. Et le pire c’est que c’est cela qui attire le lecteur.

    Un mot pour la couverture, réussie, sobre avec son dessin de bonhomme de craie sur un fond noir. C’est suffisamment rare actuellement pour le souligner (à la craie?). Et bravo pour les dernières lignes, j’ai adoré ce qui s’y passe.