Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Christos Tsiolkas

Christos Tsiolkas
De parents immigrés grecs, Christos Tsiolkas est né en 1965 à Melbourne où il vit toujours. Romancier, dramaturge et scénariste, il est l'auteur de plusieurs romans, dont Loaded, porté à l'écran sous le titre Head on. La consécration lui vient avec La Gifle, récompensé par de nombreux prix en Aus... Voir plus
De parents immigrés grecs, Christos Tsiolkas est né en 1965 à Melbourne où il vit toujours. Romancier, dramaturge et scénariste, il est l'auteur de plusieurs romans, dont Loaded, porté à l'écran sous le titre Head on. La consécration lui vient avec La Gifle, récompensé par de nombreux prix en Australie, dont le prix du Commonwealth, le Miles Franklin Award et le prix de l'Association des libraires australiens. Traduit dans une quinzaine de pays, sélectionné pour le Man Booker Prize, La Gifle est salué par une critique internationale unanime. Jesus Man, son deuxième roman traduit en France.

Articles en lien avec Christos Tsiolkas (2)

Avis sur cet auteur (12)

  • add_box
    Couverture du livre « La gifle » de Christos Tsiolkas aux éditions 10/18

    Lina C. sur La gifle de Christos Tsiolkas

    Autant le titre du livre ainsi que le resume sur sa couverture m'avaient attire, autant j'ai ete decue par son contenu. L'histoire est originale et meme reele (la gifle donnee par un couple a un enfant de leurs amis lors d'une invitation de barbecue) mais elle n'est pas traitee jusqu'au bout....
    Voir plus

    Autant le titre du livre ainsi que le resume sur sa couverture m'avaient attire, autant j'ai ete decue par son contenu. L'histoire est originale et meme reele (la gifle donnee par un couple a un enfant de leurs amis lors d'une invitation de barbecue) mais elle n'est pas traitee jusqu'au bout. Dans chaque chapitre on approfondit notre connaissance de l'un des couples qui étaient au barbecue et on apprend leur "point de vue" sur l'evenement de la gifle, et puis ca s'arrete la! On passe de couple en couple sans que l'histoire s'entremêle entre les couples. Bref, c'est une citation de points de vue, c'est une histoire raconter par plusieurs voix, ni plus ni moins. C'est dommage! je ne la recommande pas, j'ai eu du mal a aller jusqu'au bout mais je l'ai quand meme fait avec l'espoir d'aboutir a une bonne conclusion... j'ai été decue.

  • add_box
    Couverture du livre « La gifle » de Christos Tsiolkas aux éditions 10/18

    adeline LeDouaron sur La gifle de Christos Tsiolkas

    Je ne comprend pas les critiques négatives sur ce roman, oui il y a de l'alcool, de la drogue, du sexe, mais cela fait aussi partit de la vie, la vie n'est pas toute rose. Nous ne vivons pas chez les Bisounours.

    Pour ma part, j'ai aimé que l'on voit les tranches de vie à travers l'un des...
    Voir plus

    Je ne comprend pas les critiques négatives sur ce roman, oui il y a de l'alcool, de la drogue, du sexe, mais cela fait aussi partit de la vie, la vie n'est pas toute rose. Nous ne vivons pas chez les Bisounours.

    Pour ma part, j'ai aimé que l'on voit les tranches de vie à travers l'un des personnages, il est vrai que le début est confus, j'ai eu assez de mal à retenir tout les personnages, qui était qui, qui fesait quoi...mais au fil du roman on s'attache à certains personnages, on en déteste d'autres....

    Je me suis laissé embarqué dans la vie des personnages et j'étais impatiente de connaître la suite des évenements, ce livre nous donne une grande gifle !



  • add_box
    Couverture du livre « La gifle » de Christos Tsiolkas aux éditions 10/18

    Yv Pol sur La gifle de Christos Tsiolkas

    Je suis déçu à hauteur des ambitions affichées. Si le début est correct quoique confus par l'apparition simultanée d'une multitude de personnages entre lesquels il est difficile de se retrouver, la suite est moyenne et décevante. L'auteur noie dans des anecdotes, dans l'alcool, la drogue, le...
    Voir plus

    Je suis déçu à hauteur des ambitions affichées. Si le début est correct quoique confus par l'apparition simultanée d'une multitude de personnages entre lesquels il est difficile de se retrouver, la suite est moyenne et décevante. L'auteur noie dans des anecdotes, dans l'alcool, la drogue, le sexe, omniprésents -pour tous et à tout âge- les fêlures de ses protagonistes. Délayés et traités pareillement tous les thèmes qu'il aborde sans jamais les approfondir : la réussite sociale, la jalousie, les ambitions, la violence, le racisme, la solitude, l'amour, la vie, ...

    Un bon point par contre pour la construction de ce roman qui donne à chaque partie le nom de l'un des personnages : le lecteur voit alors l'évolution de la situation à travers les yeux de cette personne. Particulièrement visible lorsque le héros de la partie est Harry, le père violent, l'auteur de la gifle. Là, le style de l'auteur change et passe en mode rapide, décontracté, argotique et montre bien la violence présente et latente d'Harry. En revanche, le style des autres parties est assez neutre pour coller à tous les autres personnages, qui sans être plats ne sont pas non plus excessivement bien décrits. Caricaturaux, conformistes et surtout pas du tout attachants ; aucun d'entre eux n'attire la sympathie.

    Finalement assez convenu pour un roman qui devait bouleverser, bousculer. Soi-disant moderne, ce roman un chouïa racoleur avec du sexe, de la drogue, de l'alcool, des homos, des hétéros fidèles, des hétéros infidèles ; il est même fait mention d'un homme bisexuel. Et bien sûr, toutes les communautés de l'Australie puisque comme son nom ne l'indique pas Christos Tsiolkas est Australien- sont représentées.

  • add_box
    Couverture du livre « La gifle » de Christos Tsiolkas aux éditions 10/18

    Yohan Geffroy de DEVELAY sur La gifle de Christos Tsiolkas

    Australie, aujourd'hui. Lors d'un barbecue un adulte gifle un enfant qui n'est pas le sien. Cet incident va faire ressurgir tous les non dits et animosités qu'il peut y avoir dans la famille ou dans ce groupe d'amis. L'auteur nous fera découvrir le point de vue de toutes les personnes ayant...
    Voir plus

    Australie, aujourd'hui. Lors d'un barbecue un adulte gifle un enfant qui n'est pas le sien. Cet incident va faire ressurgir tous les non dits et animosités qu'il peut y avoir dans la famille ou dans ce groupe d'amis. L'auteur nous fera découvrir le point de vue de toutes les personnes ayant assisté à la scène. Un roman à lire absolument. L'auteur se glisse perfection dans tous ses personnages qu'il soit homme ou femme, jeune ou vieux, sobre ou alcoolique. Entre chronique familiale et critique de la société australienne actuelle, Christos Tsiolkas n'épargne aucun sujet tabou comme le racisme, le sexe, l'alcoolisme ou la drogue. Tout y est !