Christophe Felder

Christophe Felder
Christophe Felder, célèbre ancien chef pâtissier du Crillon, crée aujourd'hui des collections de pâtisserie pour le Japon. Auteur de best-sellers chez Minerva depuis plusieurs années, Christophe Felder maîtrise parfaitement l'art de la leçon grâce notamment aux nombreux cours qu'il dispense aussi... Voir plus
Christophe Felder, célèbre ancien chef pâtissier du Crillon, crée aujourd'hui des collections de pâtisserie pour le Japon. Auteur de best-sellers chez Minerva depuis plusieurs années, Christophe Felder maîtrise parfaitement l'art de la leçon grâce notamment aux nombreux cours qu'il dispense aussi bien à des professionnels qu'à des particuliers. Christophe Felder collabore également à plusieurs magazines, dont ELLE pour lequel il vient de créer plusieurs fiches-cuisine. Il est également chargé d'une rubrique récurrente dans Elle à Table.

Avis sur cet auteur (5)

  • add_box
    Couverture du livre « Pâtisserie ! l'ultime référence » de Christophe Felder aux éditions La Martiniere

    Candice D. sur Pâtisserie ! l'ultime référence de Christophe Felder

    Ma bible en matière de pâtisserie !

    Ma bible en matière de pâtisserie !

  • add_box
    Couverture du livre « Bûches » de Christophe Felder et Camille Lesecq aux éditions La Martiniere

    Candice D. sur Bûches de Christophe Felder - Camille Lesecq

    Pâtisserie de Christophe Felder étant ma bible, j'étais vraiment impatiente de découvrir celui ci.
    Je ne suis pas du tout déçue, les photos sont magnifiques, les bûches plus alléchantes les unes que les autres et les recettes très bien expliquées.
    Le seul bémol, peut être, est que la...
    Voir plus

    Pâtisserie de Christophe Felder étant ma bible, j'étais vraiment impatiente de découvrir celui ci.
    Je ne suis pas du tout déçue, les photos sont magnifiques, les bûches plus alléchantes les unes que les autres et les recettes très bien expliquées.
    Le seul bémol, peut être, est que la réalisation de ces recettes est quand même un peu pointue, plus compliquées selon moi que dans le livre Pâtisserie. Ce qui peut sûrement refroidir certains pâtissiers amateurs ...
    Malgré cela, celle que j'ai faite pendant les fêtes a été une réussite !!

  • add_box
    Couverture du livre « Bûches » de Christophe Felder et Camille Lesecq aux éditions La Martiniere

    stephanie tranchant sur Bûches de Christophe Felder - Camille Lesecq

    Ce livre, vous l’aurez compris, est un ouvrage spécialement dédié à la bûches de Noël (que vous aurez très vite envie de servir à la moindre occasion finalement).
    Après une brève introduction et une présentation des pâtissiers, on attaque avec les techniques de bases (organisation, matériel,...
    Voir plus

    Ce livre, vous l’aurez compris, est un ouvrage spécialement dédié à la bûches de Noël (que vous aurez très vite envie de servir à la moindre occasion finalement).
    Après une brève introduction et une présentation des pâtissiers, on attaque avec les techniques de bases (organisation, matériel, vocabulaire…). Alors évidement certaines préparations de cette première partie vous ne sembleront peut-être pas indispensables, vous, adeptes et/ou amateurs de pâtisserie, mais je dois avouer que j’ai trouvé ces premières pages aussi efficaces que pratiques. Biscuit arlequin, nougatine, glaçage, décors en chocolat meringue, feuilletage inversé, voilà 20 pages qui expliquent pas à pas et en images comment ne pas vous planter avec ces techniques (pas toujours évidentes pour moi !!!!).

    Bûches de Christophe Felder et Camille Lesecq est une perle de livre de cuisine spécialisé.
    Les photos de Jean-Claude Amiel sont magnifiques et, comme tout livre de cuisine de Christophe Felder, les textes sont détaillés, pédagogies et accessibles..............................................
    http://libre-r-et-associes-stephanieplaisirdelire.blog4ever.com/christophe-felder-et-camille-lesecq-buches

  • add_box
    Couverture du livre « Macaron ! Christophe Felder vous dit tout » de Christophe Felder aux éditions La Martiniere

    Sandrine Fernandez sur Macaron ! Christophe Felder vous dit tout de Christophe Felder

    Les macarons, c'est mignon, c'est bon, c'est à la mode. Les macarons, c'est chouette et tout le monde sait les faire. Tout le monde sauf moi ! Après un échec retentissant et des macarons qui, avec un bon lancer, m'auraient permis de tuer un ou deux de mes ennemis sans trop me fatiguer, j'ai du...
    Voir plus

    Les macarons, c'est mignon, c'est bon, c'est à la mode. Les macarons, c'est chouette et tout le monde sait les faire. Tout le monde sauf moi ! Après un échec retentissant et des macarons qui, avec un bon lancer, m'auraient permis de tuer un ou deux de mes ennemis sans trop me fatiguer, j'ai du me résoudre à avouer que j'avais besoin d'aide. Un petit tour en librairie, les conseils enthousiastes de la nouvelle libraire, et me voilà lâchée dans la nature avec sous le bras LE livre des macarons de maître Christophe Felder. Attablée devant un Earl grey et quelques gourmandises bonnes pour le moral à défaut de l'être pour la ligne, je feuillette l'ouvrage et premier constat : l'objet fait saliver. Après quelques pages, j'ai déjà surpassé le chien de Pavlov et tous ses descendants dans l'histoire édifiante des glandes salivaires mais je me reprends suffisamment pour comprendre que the ratage n'était pas de mon fait mais bel et bien de la recette ridicule que j'avais pompée sur le net. Comme la plus stupide des débutantes, je m'étais égarée en préparant une meringue française alors que Cristofo préconise la meringue i-ta-lienne ! Evidamento !(traduction approximative, j'ai fait allemand première langue). Certes c'est un peu plus compliqué mais le résultat est garanti. Cool ! Bon, il me faut me hâter, l'heure tourne et je dois encore faire l'acquisition d'un thermomètre à sucre, outil essentiel à la réalisation de la dite meringue.
    De retour chez moi, je suis bien contente et je savoure d'avance la joie de réussir enfin des macarons. Mais ce sera pour demain, tout ce bonheur m'a tuée, une tisane et au lit.
    Dimanche matin, bien reposée, je me lance ! Oui mais y a 3000 recettes dans ce bouquin, alors laquelle faire ? Je tenterais bien les macarons foie gras mariné sel fumé de la page 228. Mais bon, la France d'en-bas mange du foie gras une fois par an à Noël. Et encore, les années paires ! (D'ailleurs, on est est en 2014, vivement décembre !) Puis, de toute façon, j'ai pas de sel fumé. Je passe sans même les effleurer du regard ceux au céleri et à la truffe (trop bête, pas de céleri dans mon bac à légumes, mais c'est à la page 198, pour les riches qui me lisent). Je vais plutôt me rabattre sur les ''jambon-beurre'' de la page 180.
    Grâce aux explications détaillées et aux photos ''pas à pas'' de la recette, tout se passe comme si j'avais fait ça toute ma vie. Et vas-y que je fais chauffer le sucre à 118°. Et me voilà montant des blancs en neige, pesant mon tant pour tant, malaxant, mixant, mélangeant, patatipatatant pour finir en enfournant. A ce moment précis, j'ai comme un sixième sens, je peux lire l'avenir et je le vois radieux et parsemé de magnifiques petites coques lisses, brillantes et parfaitement ''collerettées''. J'esquisse même quelques pas, préliminaires à la danse de la joie que j'effectuerai dans 12 à 15 minutes (selon le four que vous possédez). Dans un éclair de lucidité, j'évite quand même de lancer la crème jambon-beurre qui viendra garnir ces petites merveilles...On a beau être euphorique, on en reste pas moins une femme réfléchie pleine de sagesse.
    Finalement, les minutes passent, et je sors la plaque du four...
    ''Et alors ? Et alors !'' crie la foule en délire.
    -Ben...ma cuisine semble avoir été victime d'une attaque terroriste pendant l'un de mes nombreux moments d'inattention (probablement celui où j'entonnais un chant à la gloire de la reine des macarons en devenir que je suis, il est parfois si facile de se laisser aller et de la cuillère en bois au micro il n'y a qu'un saut de puce).
    -Christophe Felder est un gros BIP ! Et aussi un sale BIP ! J'aurais du me méfier en voyant sa photo dans le bouquin. Cette pause nonchalante, tête penchée, main sur la hanche, l'expression faciale à la limite de la moquerie...Et puis c'est quoi cette recette où on ne fait même pas croûter les macarons ?! Tout amateur un peu éclairé connaît l'importance du croûtage et là, rien ! L'expert garderait-il des secrets de fabrication par devers lui ? Gros doute...
    -Bref, adieu mes rêves de macarons qui auraient fait si chics sur ma table basse...Ce sera chips et curly à l'apéro, comme d'hab.