Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Christian Grenier

Christian Grenier
Christian Grenier est né à Paris en 1945. Professeur de Lettres, il se consacre à temps partiel à la littérature jeunesse et à la science-fiction : albums, nouvelles, théâtre, contes, essais, scénarios de BD et de dessins animés Devenu lecteur, correcteur, rewriter, il crée et dirige en 1981, c... Voir plus
Christian Grenier est né à Paris en 1945. Professeur de Lettres, il se consacre à temps partiel à la littérature jeunesse et à la science-fiction : albums, nouvelles, théâtre, contes, essais, scénarios de BD et de dessins animés Devenu lecteur, correcteur, rewriter, il crée et dirige en 1981, chez Gallimard, la série Folio-Junior SF. Depuis 1990, Christian Grenier vit dans le Périgord, où Il se consacre exclusivement à l'écriture. Ses romans abordent souvent les problèmes de société (Virus LIV 3 ou La mort des livres) et d'environnement. Aujourd'hui, son nom est surtout associé aux thrillers technologiques de la série Les enquêtes de Logicielle. L'ordinatueur a été couronné par onze prix et vendu à 350 000 exemplaires. Ses romans sont traduits dans 23 pays mais aussi en braille, en esperanto et en langage des signes.

Avis sur cet auteur (13)

  • add_box
    Couverture du livre « Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres » de Christian Grenier aux éditions Hachette Jeunesse

    LAETITIA MONTOU sur Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres de Christian Grenier

    superbe roman
    Ou comment les ordinateurs ont sauvés les livres

    superbe roman
    Ou comment les ordinateurs ont sauvés les livres

  • add_box
    Couverture du livre « Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres » de Christian Grenier aux éditions Hachette Jeunesse

    Ludivine_Wilcz sur Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres de Christian Grenier

    Une petite merveille que ce livre. Des références littéraires à foison jusque dans le nom des personnages, un monde où lire est une obligation et où les écrans sont bannis, deux communautés qui s'affrontent, un mystérieux virus qui détruit les livres, un fils disparu, une héroïne sourde et...
    Voir plus

    Une petite merveille que ce livre. Des références littéraires à foison jusque dans le nom des personnages, un monde où lire est une obligation et où les écrans sont bannis, deux communautés qui s'affrontent, un mystérieux virus qui détruit les livres, un fils disparu, une héroïne sourde et muette qui combat tout cela, un très bon livre.

    L'histoire d'amour il est vrai est un peu "ridicule" dans le sens où elle n'apporte rien à l'histoire à proprement parlée. Elle apporte une histoire aux deux héros.

    Le final est émouvant et juste : "Et moi, Allis, je tiens à te remercier : grâce à toi, désormais, j'existe. Peut-être pour très longtemps. Car ce sont les lecteurs qui rendent les personnages éternels."

  • add_box
    Couverture du livre « 5 degrés de trop » de Christian Grenier aux éditions Rageot

    Gwenaelle Heimerdinger sur 5 degrés de trop de Christian Grenier

    Plutôt sinistre mais ca fait réfléchir

    Plutôt sinistre mais ca fait réfléchir

  • add_box
    Couverture du livre « Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres » de Christian Grenier aux éditions Hachette Jeunesse

    Lewis Plectrude sur Virus L.I.V. 3 ou la mort des livres de Christian Grenier

    Dans un monde où il est obligatoire de lire et il est interdit d'aller sur Internet, les gens sont séparés en deux communautés : les Lettrés et les Zappeurs. A l'inverse de Fahrenheit 451 ici les gens doivent se battre pour ne pas lire. Forcément, si on interdit les livres les gens ont envie de...
    Voir plus

    Dans un monde où il est obligatoire de lire et il est interdit d'aller sur Internet, les gens sont séparés en deux communautés : les Lettrés et les Zappeurs. A l'inverse de Fahrenheit 451 ici les gens doivent se battre pour ne pas lire. Forcément, si on interdit les livres les gens ont envie de lire, en revanche si on oblige les gens à lire ils n'en ont plus envie. D'ailleurs Fahrenheit 451 est très présent à l'intérieur de ce livre.
    J'ai bien aimé,떏même si certains passages sont assez naïfs et que l'histoire d'amour est un peu ridicule (mais mignonne).