Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Chimamanda Ngozi Adichie

Chimamanda Ngozi Adichie

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (49)

  • add_box
    Couverture du livre « Americanah » de Chimamanda Ngozi Adichie aux éditions Gallimard

    Chloë Luzillat sur Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie

    J'ai perdu ce livre à une cinquantaine de pages de la fin, mais curieusement, je n'ai pas l'impression d'avoir raté grand chose.

    Acheté sans attente particulière, autre que la couverture et le thème plutôt intrigant, j'ai eu beaucoup de mal à définir ce que je pensais vraiment de ce récit...
    Voir plus

    J'ai perdu ce livre à une cinquantaine de pages de la fin, mais curieusement, je n'ai pas l'impression d'avoir raté grand chose.

    Acheté sans attente particulière, autre que la couverture et le thème plutôt intrigant, j'ai eu beaucoup de mal à définir ce que je pensais vraiment de ce récit tant j'en ai trouvé la construction inégale : impossible de décrocher de ma lecture à certains passages, qui m'on envoyé au Nigéria tant les descriptions étaient réalistes, gros bâillements à peine réfrénés pour d'autres pages. Aucun personnage n'est vraiment attachant sans être pourtant désagréable, aucune situation n'est particulièrement intéressante et, surtout, tout au long du livre je me pose la question "qu'est-ce que ce livre raconte, en fait ?"

    Une déception donc, pour un livre que j'aurais voulu peut-être moins long mais plus envoûtant, davantage dans le tissage de liens avec un ou deux personnages, plutôt que dans l'attente d'une rencontre qui finalement ne nous enthousiasme pas tant que ça.

    Malgré tout, j'ai apprécié le thème du récit, que je n'avais jamais eu l'occasion de lire, et je pense laisser une autre chance à l'auteur si jamais je tombe sur un autre de ses romans.

  • add_box
    Couverture du livre « Nous sommes tous des féministes » de Chimamanda Ngozi Adichie aux éditions Gallimard

    Ju-s-tine sur Nous sommes tous des féministes de Chimamanda Ngozi Adichie

    Un texte que l'on devrait tous avoir lu, un texte qui devrait être être inscrit dans les programmes scolaires.
    Fort, simple et efficace, que dire de plus ?

    Un texte que l'on devrait tous avoir lu, un texte qui devrait être être inscrit dans les programmes scolaires.
    Fort, simple et efficace, que dire de plus ?

  • add_box
    Couverture du livre « L'hibiscus pourpre » de Chimamanda Ngozi Adichie aux éditions Gallimard

    Lola Faisandier sur L'hibiscus pourpre de Chimamanda Ngozi Adichie

    https://horizondesmots.wordpress.com/2016/08/27/bouquin-85-lhibiscus-pourpre-de-chimamanda-ngozi-adichie/

    Décidément, Chimamanda NGozi Adichie est une femme brillante, parmi les plus talentueuses de sa génération. L'hibiscus pourpre, son premier roman, livre un récit explosif : celui de...
    Voir plus

    https://horizondesmots.wordpress.com/2016/08/27/bouquin-85-lhibiscus-pourpre-de-chimamanda-ngozi-adichie/

    Décidément, Chimamanda NGozi Adichie est une femme brillante, parmi les plus talentueuses de sa génération. L'hibiscus pourpre, son premier roman, livre un récit explosif : celui de l'émancipation d'une jeune fille face au père et face à Dieu, le tout dans un contexte politique qui préfigure déjà les problématiques abordées quelques années plus tard avec Americanah... La plume est déjà magnifique, et les personnages surprennent par leur profondeur (notamment celui du père, Eugène, dont la folie est subtilement amenée). Une lecture marquante, éclairante et riche en enseignements.

  • add_box
    Couverture du livre « Americanah » de Chimamanda Ngozi Adichie aux éditions Gallimard

    Amandine Cirez sur Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie

    http://livresselitteraire.blogspot.fr/2016/06/americanah-chimamanda-ngozi-adichie.html

    J'avoue être ressortie de cette lecture mitigée. Si le fond et les messages mis en lumière par Chimamanda Ngozi Adichie sont forts et emprunts d'une triste réalité, il n'en reste pas moins que ce roman fut...
    Voir plus

    http://livresselitteraire.blogspot.fr/2016/06/americanah-chimamanda-ngozi-adichie.html

    J'avoue être ressortie de cette lecture mitigée. Si le fond et les messages mis en lumière par Chimamanda Ngozi Adichie sont forts et emprunts d'une triste réalité, il n'en reste pas moins que ce roman fut long, trop long à achever à mon goût tant les lenteurs sont omniprésentes.

    L'auteure développe ici toute la complexité d'être noir et surtout noir non-américain car oui il y a une différence entre être afro-américain et américain-africain. On perçoit parfaitement à travers les propos développés la différence qui est faite entre noirs et blancs et la ségrégation qui s'opère même entre noirs.

    Et si l'accent est avant tout mis sur les problèmes de ces jeunes immigrés, l'auteure va plus loin en confrontant la vision des américains envers les africains et celle des africains envers les américains qui leur semblent trop démonstratifs, parfois même choquants comme-ci leurs façons de faire ou d'agir étaient totalement déplacées. On perçoit alors que les mentalités américaine et africaine sont aux antipodes.

    Chimamanda revient également sur l'élection de Barack Obama. Si l'héroïne, à un moment, fut sceptique quant à la possibilité de l'élection d'Obama et sa légitimité, elle changea bien vite d'avis et commença avec le reste de ses ami(e)s à lui vouer un culte inébranlable. Ainsi on s'immisce dans l'esprit des (noirs)-américains : leurs ressentis à l'annonce de sa candidature puis de son élection, leurs opinions, leurs espoirs. Un passage que j'ai trouvé très intéressant et qu'il me paraissait inéluctable d'aborder dans une thématique telle que celle-ci.

    Il est évident, lorsque l'on connaît un peu l'histoire personnelle de l'auteure que ce roman est très fortement inspiré de son vécu et probablement de son ressenti sur bien des plans.

    En ce qui concerne l'histoire en elle-même, j'avoue avoir trouvé ce roman beaucoup trop long, il n'était, selon moi, pas nécessaire de réaliser un roman aussi long pour faire passer un message aussi fort. Ce n'est qu'arrivée à la cinquième partie (soit à partir de la 537ème page !) que j'ai vraiment commencé à apprécier le récit car tout s'enchaîne au retour d'Ifemelu et à partir de ce moment là j'ai eu envie de connaître la suite…
    De plus, je n'ai pas trouvé un attachement particulier aux personnages que ce soit Ifemelu ou les personnages périphériques.

    Alors pour résumer, Americanah est une jolie histoire qui nous amène à voyager sur trois continents, à voyager à travers les relations humaines, à prendre conscience de ce racisme omniprésent.
    Je dis oui sur le fond car c'est un roman intelligent qui nous amène à réfléchir et à revoir notre vision du monde. Mais je reste perplexe sur la forme, ce roman manquait, pour moi, de mouvements tout au long de ces 685 pages.