Chen Jiang Hong

Chen Jiang Hong

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (2)

  • add_box
    Couverture du livre « Imaginez » de Raphael Enthoven et Chen Jiang Hong aux éditions Ecole Des Loisirs

    Yves MABON sur Imaginez de Raphael Enthoven - Chen Jiang Hong

    Imaginez est une émission diffusée sur ARTE qui parle de philosophie. De cette émission est né ce livre destiné aux adolescents, mais qui peut bénéficier d'une diffusion plus large, dans lequel le philosophe aborde 43 sujets aussi différents que la mort, la honte, l'amour, le silence, la beauté,...
    Voir plus

    Imaginez est une émission diffusée sur ARTE qui parle de philosophie. De cette émission est né ce livre destiné aux adolescents, mais qui peut bénéficier d'une diffusion plus large, dans lequel le philosophe aborde 43 sujets aussi différents que la mort, la honte, l'amour, le silence, la beauté, ... Ces courts textes sont superbement illustrés par Chen Jiang Hong, la couverture en est un bel exemple, ce chat est son personnage récurrent soumis à toutes sortes de transformations. Ses illustrations souvent drôles, appuient le texte et parfois le renforcent en y apportant un angle un peu différent.

    Pour le texte, Raphaël Enthoven, s'il est compréhensible par tous, ne fait pas dans le langage adolescent et reste donc, fort heureusement, pédagogue. Tous les thèmes abordés ne résonnent pas de la même manière, mais certains touchent, comme par exemple cet extrait de la chronique Le silence dans l'ascenseur :

    "Il faut soigneusement choisir la personne en face de qui l'on peut se taire. Se taire face à quelqu'un qu'on ne connaît pas, c'est partager une véritable intimité avec cette personne." (p. 22)

    Ou celui-ci, tiré de L'art du débat :

    "Pourquoi est-il impossible, impensable, que deux candidats qui débattent à coups d'arguments finissent par s'entendre ou par reconnaître qu'ils ont tort ? Parce que les candidats ne débattent pas, mais combattent. Parce qu'ils ne sont pas là pour se contredire, mais pour s'opposer. Parce qu'ils ne cherchent pas à avoir raison, mais à avoir raison de l'autre. Bref, parce que les débats sont des dialogues de sourds uniquement destinés à convaincre ceux qui sont déjà convaincus." (p. 44)

    Si les politiciens faisaient un peu de philosophie et preuve d'un peu plus d'humanité et d'humilité, ils seraient plus crédibles.

    Très beau livre à laisser traîner pour que chacun puisse picorer dedans à son rythme.

  • add_box
    Couverture du livre « Anagrammes pour lire dans les pensées » de Raphael Enthoven et Jacques Perry-Salkow et Chen Jiang Hong aux éditions Actes Sud

Ils ont lu cet auteur

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !