Charlotte Erlih

Charlotte Erlih

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (12)

  • add_box
    Couverture du livre « J'ai tué un homme » de Charlotte Erlih aux éditions Actes Sud Junior

    HUBRIS LIBRIS sur J'ai tué un homme de Charlotte Erlih

    Un roman qui évoque une maladie. Un roman adolescent qui ose s’immerger à un sujet fort qu’on taira pour cette chronique, sinon tout le début du roman serait dévoilé trop rapidement. Les premiers chapitres sont complexes à saisir. Alternances de personnages, de points de vues. Il faut un temps...
    Voir plus

    Un roman qui évoque une maladie. Un roman adolescent qui ose s’immerger à un sujet fort qu’on taira pour cette chronique, sinon tout le début du roman serait dévoilé trop rapidement. Les premiers chapitres sont complexes à saisir. Alternances de personnages, de points de vues. Il faut un temps avant de comprendre ce qui se trame entre les pages, puis dans la caboche d’Arthur.

    Les chapitres courts, chacun offrant la vision d’un personnage gravitant autour d’Arthur permettent de capturer les pensées d’autrui face à la maladie. Toutefois, je regrette que le roman soit si court. Un léger manque de développement. D’autres chapitres auraient été nécessaires, ou des chapitres plus longs… Toutefois, cette insatisfaction n’enlève pas la qualité du roman qui parvient à traiter d’un sujet complexe sans pathos.

  • add_box
    Couverture du livre « J'ai tué un homme » de Charlotte Erlih aux éditions Actes Sud Junior

    Aa2liiinee sur J'ai tué un homme de Charlotte Erlih

    Rentrée littéraire 2019

    Quand la littérature jeunesse s'empare de sujets forts ...

    Arthur est hospitalisé pour cause d'épisode délirant.
    Le début est un peu déroutant, on se pose des questions à savoir qui parle ? À quel époque ? Et l'on finit par comprendre assez rapidement qu'on est...
    Voir plus

    Rentrée littéraire 2019

    Quand la littérature jeunesse s'empare de sujets forts ...

    Arthur est hospitalisé pour cause d'épisode délirant.
    Le début est un peu déroutant, on se pose des questions à savoir qui parle ? À quel époque ? Et l'on finit par comprendre assez rapidement qu'on est dans le cœur du délire d'Arthur qui se prend pour Germaine Berton , une militante anarchiste, meurtrière d’un leader de l’Action française en 1923.

    À travers des chapitres courts plusieurs protagonistes qui gravitent autour d'Arthur ( personnel soignant, amis, parents) vont s'exprimer pour essayer de comprendre, s'interroger chacun avec sa sensibilité.

    " J'ai tué un homme " est un roman bien construit, simple et efficace pour aborder le thème de la schizophrénie qui se déclare très souvent à l'adolescence.

    Merci pour cette découverte.

  • add_box
    Couverture du livre « J'ai tué un homme » de Charlotte Erlih aux éditions Actes Sud Junior

    christi45 sur J'ai tué un homme de Charlotte Erlih

    Arthur, collégien de 14 ans est hospitalisé pour cause d'épisode délirant. Quel mal touche ce jeune qui ne reconnaît plus personne ni le monde qui l'entoure ? Ses parents, ses amis, les médecins ... tous s'interrogent.

    Charlotte Erlih propose aux adolescents un roman émouvant et touchant bien...
    Voir plus

    Arthur, collégien de 14 ans est hospitalisé pour cause d'épisode délirant. Quel mal touche ce jeune qui ne reconnaît plus personne ni le monde qui l'entoure ? Ses parents, ses amis, les médecins ... tous s'interrogent.

    Charlotte Erlih propose aux adolescents un roman émouvant et touchant bien construit à l'écriture simple.
    Chaque protagoniste s'exprime à travers un chapitre court, tentant de comprendre, dévoilant ses émotions, ses sentiments, cherchant des réponses.
    Un excellent roman sans voyeurisme ni jugement mais tellement réaliste !!!

  • add_box
    Couverture du livre « Coupée en deux » de Charlotte Erlih aux éditions Actes Sud Junior

    Sabrina SMAIL sur Coupée en deux de Charlotte Erlih

    Une séparation, c'est toujours compliquée. Il peut y avoir les cris, les disputes, la tristesse, parfois la culpabilité. Camille a demandé à être entendue par la juge pour donner son avis sur l'endroit où elle va vivre : dans deux mois, sa maman part travailler en Australie, son père reste en...
    Voir plus

    Une séparation, c'est toujours compliquée. Il peut y avoir les cris, les disputes, la tristesse, parfois la culpabilité. Camille a demandé à être entendue par la juge pour donner son avis sur l'endroit où elle va vivre : dans deux mois, sa maman part travailler en Australie, son père reste en France. Celui-ci a refait sa vie avec Laure, et ils ont eu un enfant : Nina. Mais un enfant, peut, il donner son avis ? Est ce que celui-ci sera entendu ?
    Il y a des événements difficiles à vivre. Des situations complexes, qu'on aborde différemment lorsque nous sommes enfant ou adolescent. Les sentiments sont parfois exacerbés, on a l'impression d'être pris dans un tsunami, mais notre réflexion n'est pas pour autant biaisée. Adolescent, on sait réfléchir. Le divorce est un moment pénible dans une famille : pour les parents qui mettent fin à une partie de leur vie, pour les enfants dont la culpabilité est souvent prégnante. On réagit également de différentes manières.

    Charlotte Erlih donne la parole à Camille dans une situation compliquée avec un style simple mais percutant. Elle arrive à nous faire ressentir le désœuvrement de cette adolescente : elle s'entend avec chacun. Cela est d'autant plus difficile qu'elle a l'impression chaque dimanche soir de se couper en deux sans jamais retrouver l'autre moitié au même endroit : une semaine chez son père, une semaine chez sa mère.
    J'ai aimé cette façon de nous parler : comme si on était dans la tête de Camille, sans pouvoir relâcher la pression.

    Bien sûr, dans cette situation, Camille aime autant son père et sa mère, il n'y a pas de problème évident (maltraitance par exemple). Mais n'est-ce pas aussi difficile de devoir choisir entre son père et sa mère dans une telle situation ? Encore une fois, chaque situation est différente.

    En bref

    Ce roman est court, vif, et très constructif. Il est à mettre entre toutes les mains, parents comme adolescents. Une écriture qui inclut le lecteur dans les doutes et les questions de son personnage principal.


    https://lecturedaydora.blogspot.com/2019/01/coupee-en-deux-charlotte-erlih.html

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !