Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Charlotte Brontë

Charlotte Brontë

Charlotte Brontë, née le 21 avril 1816 à Thornton (comté d'Adams) et morte le 31 mars 1855 à Haworth (comté de Bergen), est une romancière anglaise.

Troisième fille du révérend Patrick Brontë, au sein d'une famille de condition modeste qui compte six enfants, elle bénéficie, comme ses quatre sœu...

Voir plus

Charlotte Brontë, née le 21 avril 1816 à Thornton (comté d'Adams) et morte le 31 mars 1855 à Haworth (comté de Bergen), est une romancière anglaise.

Troisième fille du révérend Patrick Brontë, au sein d'une famille de condition modeste qui compte six enfants, elle bénéficie, comme ses quatre sœurs et son frère, de la présence d'un père qui a poussé ses études classiques jusqu'à l'Université de Cambridge, et n'hésite pas à leur transmettre sa culture et sa vision du monde.

Elle connaît cependant très tôt, alors qu'elle est encore tout enfant, le deuil de sa mère, puis de ses deux sœurs aînées, frappées par la tuberculose.

Malgré sa condition de femme et son absence de moyens financiers, elle réussit à publier ses poèmes et ceux de ses sœurs (sous des noms masculins), en 1846, et surtout, à publier Jane Eyre, qui rencontre un succès considérable.

Elle est considérée aujourd'hui comme l'une des romancières de langue anglaise les plus accomplies.

Avis sur cet auteur (47)

  • add_box
    Couverture du livre « Jane Eyre » de Charlotte Brontë aux éditions Le Livre De Poche

    unlivrepourmeconsoler.fr sur Jane Eyre de Charlotte Brontë

    Jane Eyre, ou un modèle de femme courageuse, indépendante, qui reste digne face aux difficultés de la vie qu'elle rencontre (et elles sont nombreuses : orpheline, sans le sou...), et surtout, qui ne s'en laisse pas compter par l'homme qu'elle aime. Une source d'inspiration pour toutes les femmes...
    Voir plus

    Jane Eyre, ou un modèle de femme courageuse, indépendante, qui reste digne face aux difficultés de la vie qu'elle rencontre (et elles sont nombreuses : orpheline, sans le sou...), et surtout, qui ne s'en laisse pas compter par l'homme qu'elle aime. Une source d'inspiration pour toutes les femmes qui vivent un amour impossible.
    http://unlivrepourmeconsoler.fr/pour-toi-qui-vis-un-amour-impossible-jane-eyre-de-charlotte-bronte/

  • add_box
    Couverture du livre « Jane Eyre » de Charlotte Brontë aux éditions Le Livre De Poche

    LALIE.01 sur Jane Eyre de Charlotte Brontë

    Quel grand classique de la littérature anglaise avec Charlotte Brontoë (1816-1855) et « Jane Eyre ». Un livre de ma jeunesse mais je désire à présent, chroniquer certains ouvrages anciens car il ne faut pas les oublier.

    Jane Eyre, devenue orpheline, est recueillie (mais pas avec joie) par...
    Voir plus

    Quel grand classique de la littérature anglaise avec Charlotte Brontoë (1816-1855) et « Jane Eyre ». Un livre de ma jeunesse mais je désire à présent, chroniquer certains ouvrages anciens car il ne faut pas les oublier.

    Jane Eyre, devenue orpheline, est recueillie (mais pas avec joie) par une tante qui ne la ménage pas ainsi que ses enfants.
    Elle est ensuite placée dans un orphelinat où elle reste jusqu’à ses dix-huit ans. Elle devient institutrice, dans une famille, où elle tombe amoureuse du père de son élève (Adèle Varens, pupille de Mr Edouard Rochester)… Cet amour est partagé, Jane résiste d’abord, puis elle découvre, avec horreur, que la première femme du Sieur Rochester a été enfermée par son mari, alléguant de la folie…
    Mais Jane Eyre est une battante. On verra par la suite tous les événements (mais je ne tiens pas à les dévoiler) : sorry !
    Ce roman, plutôt épais mais fi du nombre de pages quand l’ouvrage est passionnant !
    On peut dire que c’est un « concentré » : histoire d’une formation – affrontement d’un être solitaire avec son destin – passion – peur – mystère – révolte de l’humiliation – Jane Eyre peut être considéré comme un être « sauvage » et déjà féministe (à cette époque du 19ème siècle).
    Rochester, lui, est un séducteur sulfureux – à la fois sadique mais aussi, tendre – un père tout en étant un amant…. Mais il est également plein de contradictions. Le portrait qu’en fait Charlotte Brontoë (via Jane Eyre) est assez étonnant : beaucoup de défauts et peu de qualités ! Un récit écrit à la première personne.
    « Jane Eyre » m’a faite penser à « Orgueils et préjugés » de Jane Austen.
    Je préfère conclure en disant simplement que j’avais lu et relu cet ouvrage et l’intérêt a toujours été le même : à lire.

  • add_box
    Couverture du livre « Jane Eyre » de Charlotte Brontë aux éditions Le Livre De Poche

    CHRISTOPHE ZWICK sur Jane Eyre de Charlotte Brontë

    Superbe portrait de de femme. Jane débute mal dans la vie : pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, , elle surmonte toutes les épreuves, trouve l'amour. Comme quoi tout est question de persévérance dans la vie.

    Superbe portrait de de femme. Jane débute mal dans la vie : pauvre, orpheline, pas très jolie. Pourtant, , elle surmonte toutes les épreuves, trouve l'amour. Comme quoi tout est question de persévérance dans la vie.

  • add_box
    Couverture du livre « Jane Eyre » de Charlotte Brontë aux éditions Le Livre De Poche

    Les livres de K79 sur Jane Eyre de Charlotte Brontë

    Le confinement a des effets collatéraux. En effet, pendant cette période, j’ai enfin pu satisfaire une demande insistante de ma femme. Elle me tannait depuis longtemps pour que je lise « Jane Eyre », un de ses livres préférés… Cette lacune est comblée !

    Dans cette aventure, Charlotte Brontë...
    Voir plus

    Le confinement a des effets collatéraux. En effet, pendant cette période, j’ai enfin pu satisfaire une demande insistante de ma femme. Elle me tannait depuis longtemps pour que je lise « Jane Eyre », un de ses livres préférés… Cette lacune est comblée !

    Dans cette aventure, Charlotte Brontë innove dans le choix des acteurs. Contrairement à tous les romans de l’époque, les deux principaux protagonistes ne transpirent pas le glamour. Ils ne sont ni beaux, ni éloquents, ni à la mode. Leur attirance mutuelle n’est pas basée sur les futilités de la société. Elle est uniquement le fruit d’échanges entre eux et d’un sentiment de connexion. On n’est pas un conte de fée mais juste dans une histoire d’amour extraordinaire entre gens ordinaires, rythmée des péripéties romanesques. Leur relation est donc d’autant plus touchante qu’elle paraît authentique et que l’on entre facilement en empathie avec les personnages.

    Mais ce qui est le plus épatant pour ce texte écrit en 1847, c’est le caractère et le comportement de Jane Eyre. Elle est en quelque sorte la première féministe domestique de la littérature. Elle suit les principes dictés par la société mais ne réfléchit pas comme les femmes de son époque. Elle n’est pas attirée par les paillettes, par la beauté et surtout pas par l’argent. Elle dit ce qu’elle pense, elle fait ce qu’elle veut, quitte à choquer les autres. Elle respecte la hiérarchie mais recherche l’égalité dans sa relation aux hommes.

    Pour toutes ces raisons, je pense que c’est un livre qui devrait être lu à l’âge adulte afin d’apprécier au mieux les messages entre les lignes. Outre l’écriture de grande qualité et la modernité de ses messages, « Jane Eyre » reste avant tout une histoire romantique, pleine de péripéties, qui saura faire chavirer vos cœurs. Je comprends l’engouement féminin autour de ce livre, par la force de son héroïne et je vous engage donc à lire ou relire ce livre dense et passionnant.

    http://leslivresdek79.com/2020/04/23/548-charlotte-bronte-jane-eyre/