Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Charlotte Blum

Charlotte Blum

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « Je bosse enfin à la télé » de Charlotte Blum aux éditions Archipel

    Hamisoitil sur Je bosse enfin à la télé de Charlotte Blum

    commencer dès le premier jour. Elle rencontrera ses nouveaux collègues qui sont pour la plupart des beaux-gosses ou des belles nanas. Directement, elle sentira le complexe l'envahir.
    Pire encore, elle fera connaissance de Williams, son patron, d'un brin macho, arrogant, désagréable et qui n'est...
    Voir plus

    commencer dès le premier jour. Elle rencontrera ses nouveaux collègues qui sont pour la plupart des beaux-gosses ou des belles nanas. Directement, elle sentira le complexe l'envahir.
    Pire encore, elle fera connaissance de Williams, son patron, d'un brin macho, arrogant, désagréable et qui n'est presque jamais là. Il sera vraiment très dur avec elle, allez savoir pourquoi. Mais il ne faut pas trop s'en faire pour elle, cette nana a du caractère et ne mâche pas ses mots quand il le faut, même si on aurait pu croire le contraire dans les débuts.

    Ainsi donc, tous les jours avant d'aller au travail, elle laissera un petit message via son Iphone de son état d'humeur ou de ses péripéties sur son profil facebook.
    Une vraie addict, on retrouve bien là son côté citadin.

    Mais heureusement qu'elle pourra compter sur son ami Vincent "Le gay" qui est son bras droit, son associé, son acolyte, celui qui sera là pour l'écouter se lamenter sur son sort, l'aider à choisir des nouveaux vêtements ou manger du Mac do.
    Ces deux là font un vrai duo de choc.

    Et puis comme en général dans la chick-lit on parle d'amour, ici vous en trouverez.
    De bons ingrédients pour en faire un bon repas. J'ai vraiment savouré ce festin et j'en redemande encore.
    De la première page à la dernière, le sourire est là. Il ne quitte pas le visage. Un livre qui se lit vite et c'est vraiment, vraiment dommage. Mais la lecture est très agréable, très actuelle donc comment faire autrement.
    Et puis la couverture, franchement c'est tout à fait "nous" du Girly tout en jaune. .

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !