Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Cecile Cabanac

Cecile Cabanac
Native du Pays basque, Cécile Cabanac a fait ses armes dans la presse écrite au journal Sud Ouest avant de rejoindre TF1 comme JRI. Elle a intégré par la suite « Le Magazine de la santé », puis « Les Maternelles » comme chroniqueuse, réalisant en parallèle des documentaires pour France 5 et plusi... Voir plus
Native du Pays basque, Cécile Cabanac a fait ses armes dans la presse écrite au journal Sud Ouest avant de rejoindre TF1 comme JRI. Elle a intégré par la suite « Le Magazine de la santé », puis « Les Maternelles » comme chroniqueuse, réalisant en parallèle des documentaires pour France 5 et plusieurs numéros de « Faites entrer l'accusé ».

Avis sur cet auteur (6)

  • add_box
    Couverture du livre « Requiem pour un diamant » de Cecile Cabanac aux éditions Fleuve Noir

    Bagus35 sur Requiem pour un diamant de Cecile Cabanac

    Merci à NetGalley et aux éditions Fleuve Noir de m'avoir permis la lecture de ce bon polar.
    La commandant de police Virginie Sevran est dépêchée à Versailles pour constater le meurtre d'un bijoutier ,Victor Bardier , à son domicile .La femme du bijoutier est introuvable et devient la principale...
    Voir plus

    Merci à NetGalley et aux éditions Fleuve Noir de m'avoir permis la lecture de ce bon polar.
    La commandant de police Virginie Sevran est dépêchée à Versailles pour constater le meurtre d'un bijoutier ,Victor Bardier , à son domicile .La femme du bijoutier est introuvable et devient la principale suspecte.Mais l'enquête va révéler aussi que le bijoutier escroquait ses clients aidé par des russes aux pratiques expéditives .Un bon polar.

  • add_box
    Couverture du livre « Des poignards dans les sourires » de Cecile Cabanac aux éditions Fleuve Noir

    Mimosa sur Des poignards dans les sourires de Cecile Cabanac

    Le titre est emprunté à une citation de Shakespeare dans Macbeth que Maxime Vernon,jeune adolescent,a affiché dans sa chambre.Or,le père de celui-ci,alcoolique,cancéreux a disparu après une violente dispute(une de plus)avec sa femme Catherine!Virginie Sevran,son adjoint Biolet finisse par lier...
    Voir plus

    Le titre est emprunté à une citation de Shakespeare dans Macbeth que Maxime Vernon,jeune adolescent,a affiché dans sa chambre.Or,le père de celui-ci,alcoolique,cancéreux a disparu après une violente dispute(une de plus)avec sa femme Catherine!Virginie Sevran,son adjoint Biolet finisse par lier les deux affaires:la disparition et la découverte d'un corps démembré et incomplet au Col des Goules.
    "Sa disparition a mis en marche les rouages d'une machine invisible,prête à les écraser tous."
    Une galerie de personnages complexes,certains obnubilés par l'apparence et le qu'en dira-t-on,et les mères!?!,centrales,dans cette"famille vipéreuse".Les horreurs subies ou infligées ressortent:la chape de plomb se fissure,se fend,éclate...Le cancer s'est emparé de plusieurs protagonistes,celui du père de Sevran éclairera celle-ci!Abondance de descriptions,souci du détail frappant,un vocabulaire précis,imagé contribue à l'intérêt du lecteur ,déjà bien aiguisé par les secrets de cette famille bourgeoise dont la froideur glace.
    Un premier roman captivant!
    "La vérité n'a pas les rondeurs confortables et familières de l'ignorance.La vérité pique,coupe,brise,brûle."

  • add_box
    Couverture du livre « Des poignards dans les sourires » de Cecile Cabanac aux éditions Fleuve Noir

    Maelou sur Des poignards dans les sourires de Cecile Cabanac

    Un tronc démembré et brûlé est retrouvé au Col des Goules. La policière chargée de l'affaire vient juste d'être mutée du 36 quai des Orfèvres. Elle enquête au sein de la bourgeoisie auvergnate.
    L' écriture rythmée entraîne le lecteur au sein d'une famille où chacun a un mobile sérieux. Bon...
    Voir plus

    Un tronc démembré et brûlé est retrouvé au Col des Goules. La policière chargée de l'affaire vient juste d'être mutée du 36 quai des Orfèvres. Elle enquête au sein de la bourgeoisie auvergnate.
    L' écriture rythmée entraîne le lecteur au sein d'une famille où chacun a un mobile sérieux. Bon Polar, bien construit, duo de policiers de choc, suspects imprévisibles . Premier roman que je recommande

  • add_box
    Couverture du livre « Des poignards dans les sourires » de Cecile Cabanac aux éditions Fleuve Noir

    Caroline Savéant sur Des poignards dans les sourires de Cecile Cabanac

    François Renon est un entrepreneur, François Renon boit, François Renon mène une vie désoeuvrée. Bref, c’est un sale type! Sa femme Catherine vit comme si tout était normal , pour elle et pour ses trois enfants. Mais François n’est plus là, François a disparu…

    L’auteur plonge le lecteur dans...
    Voir plus

    François Renon est un entrepreneur, François Renon boit, François Renon mène une vie désoeuvrée. Bref, c’est un sale type! Sa femme Catherine vit comme si tout était normal , pour elle et pour ses trois enfants. Mais François n’est plus là, François a disparu…

    L’auteur plonge le lecteur dans une famille étrange où chacun mène une vie choisie pour en masquer une plus sombre.

    L’atmosphère de ce premier roman est subtile, pesante. Les personnages sont attachants, surtout le couple d’enquêteurs Sevran/Biolet. Dès les premiers mots j’ai été transportée à Clermont Ferrand pour suivre cette enquête. Je n’ai pu lâcher le livre. Un suspense haletant, une pure réussite.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !