Catherine Baldisserri

Catherine Baldisserri

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (4)

  • Couverture du livre « La voix de Cabo » de Catherine Baldisserri aux éditions Intervalles

    0.15

    Geneviève Munier sur La voix de Cabo de Catherine Baldisserri

    Le premier roman de Catherine Baldisseri "La voix de Cabo" prend vie dans les années 70 en Uruguay. La vie de Teresa semble toute tracée qui devrait prendre la suite de son père à la tête de la brasserie familiale à Montevideo après avoir suivi ses études dans une école hôtelière réputée. Oui,...
    Voir plus

    Le premier roman de Catherine Baldisseri "La voix de Cabo" prend vie dans les années 70 en Uruguay. La vie de Teresa semble toute tracée qui devrait prendre la suite de son père à la tête de la brasserie familiale à Montevideo après avoir suivi ses études dans une école hôtelière réputée. Oui, mais, c’est sans compter sur "Un homme grand, la trentaine, aux cheveux épais et noirs…Damaso Ferri de la Corte…" qu’elle suivra bientôt jusqu’à Cabo Polonio, pour vivre dans un phare battu par les vents et faire la classe aux enfants dans sa cuisine.

    D’emblée, j’ai aimé cette histoire, formidablement narrée, j’ai aimé les mots subtilement choisis pour décrire la nature, nous faire sentir le vent, la pluie, la difficulté de la pêche aux loups de mer ou pour parler de Teresa "Sur le pont du voilier Teresa s’était allongée. La jupe qu’elle portait avait voleté, dévoilé le haut de ses cuisses. Ce fut une épiphanie." J’ai aimé le décor, l’Uruguay, ce pays que je ne connais pas et dont on parle peu. J’ai aimé ce conte aux couleurs de l’Amérique du Sud, les personnages forts, rebelles et courageux. J’ai aimé Gustavo, cet ara offert à Teresa par Stephen – dramaturge américain amoureux d’elle – qui devient presque un personnage à part entière, pas Stephen, l’ara. Et puis, allez savoir pourquoi – il n’y a pourtant aucune ressemblance – ce volatile m’a rappelé Mademoiselle Superfétatoire, un autre oiseau des îles superbement mis en scène par Olivier Bourdeaut dans son sublime "En attendant Bojangles".

    J’ai aimé ce roman malgré ses défauts : un manque d’approfondissement des personnages – il y avait tant à dire sur chacun d’entre eux – une exploration insuffisante de l’épopée de Tupamaros beaucoup trop survolée, un manque de finition – j’ai eu parfois l’impression qu’il s’agissait d’une ébauche, d’un écrit rapide destiné à être repris, amélioré, complété – un manque d’harmonie entre les différentes parties.

    Il aurait suffi de peu pour me transporter complètement, juste quelques pages supplémentaires pour une fois.

    www.memo-emoi.fr

  • Couverture du livre « La voix de Cabo » de Catherine Baldisserri aux éditions Intervalles

    0.15

    Isabelle PURALLY-BOISSEL sur La voix de Cabo de Catherine Baldisserri

    Tout destinait Teresa à succéder à son père à la tête de la brasserie familiale après un passage dans une école hôtelière coûteuse, mais c’était sans compter sur le caractère bien trempé de la jeune fille.
    Angela aime la vie, les garçons, les baisers, les mains audacieuses glissées sous sa jupe...
    Voir plus

    Tout destinait Teresa à succéder à son père à la tête de la brasserie familiale après un passage dans une école hôtelière coûteuse, mais c’était sans compter sur le caractère bien trempé de la jeune fille.
    Angela aime la vie, les garçons, les baisers, les mains audacieuses glissées sous sa jupe et le plaisir ressenti.
    Lorsque Damaso croise sa route, la jeune femme n’hésite pas et le suit sur un bout de terre balayée par des vents furieux et les courants de l’Atlantique.
    Quelques cabanes de pêcheurs et une poignée d’hommes rompus aux intempéries.
    Très rapidement Teresa prend ses marques et tandis que son mari, à la fois gardien du phare de Cabo et télégraphiste vaque à ses occupations, elle s’improvise maîtresse d’école bien décidée à éduquer les enfants de la communauté.

    J’ai adoré ce court roman dans cette première partie. Les paysages sont parfaitement décrits. On sent presque le vent et les vagues de l’océan déchaîné se fracasser sur le phare les jours de tempêtes.
    J’ai aimé le regard ébahi et émerveillé des écoliers devant leur maîtresse.
    J’ai cru tenir « un coup de cœur ».
    Seulement voilà, lorsque le roman avec la vie de Teresa change de cap, l’histoire perd de mon point de vue une partie de son intérêt.
    En nous immergeant dans le monde des Tupamaros à la suite de Machado, ancien élève de Teresa, l’auteur ne fait que survoler la réalité et les motivations de ce mouvement révolutionnaire.
    J’aurais aimé en savoir plus.

    Un autre gros bémol à ma lecture, j’ai trouvé que la psychologie des personnages manquait de consistance.

    Je resterai très attentive au prochain roman de Catherine Baldisseri tant je reste convaincue, qu’elle a un talent certain, des idées et une écriture particulièrement élégante. Il suffit qu’elle ose aller plus loin avec ses personnages, quitte à les malmener, car cette fois-ci j’ai eu l’impression qu’elle les bridait de peur d’aller trop loin.

  • Couverture du livre « La voix de Cabo » de Catherine Baldisserri aux éditions Intervalles

    0.15

    Frédérique CAMPS sur La voix de Cabo de Catherine Baldisserri

    Ne lisant jamais la 4ème de couverture je me suis lancée dans la lecture de “La voix de Cabo” sans à priori. J’ai beaucoup aimé la 1ère partie, l’ambiance, les personnages, les lieux.
    Par contre après le départ de Térésa à la ville, j’ai un peu perdu le fil et le livre m’a beaucoup moins plu....
    Voir plus

    Ne lisant jamais la 4ème de couverture je me suis lancée dans la lecture de “La voix de Cabo” sans à priori. J’ai beaucoup aimé la 1ère partie, l’ambiance, les personnages, les lieux.
    Par contre après le départ de Térésa à la ville, j’ai un peu perdu le fil et le livre m’a beaucoup moins plu. J’ai trouvé les passages trop décousus et l’intérêt de la lecture est retombée. Donc mon avis est mitigé, je suis déçue qu’il n’y ait pas eu une jolie continuité.

    J'ai découvert ce livre dans le cadre des 68 premières fois.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !

Lancez une discussion

Pour lancer une discussion, vous devez être connecté...
Vous n'avez pas encore de compte ? Rendez-vous ici et laissez-vous guider !

Récemment sur lecteurs.com