Cat Clarke

Cat Clarke

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (37)

  • Couverture du livre « Confusion » de Cat Clarke aux éditions R-jeunes Adultes

    Root sur Confusion de Cat Clarke

    Grace avait tout pour être heureuse. Mais quelle jeune fille de son âge n'a pas passé des heures à geindre de son quotidien, de sa penderie pleine à craquer convaincue de n'avoir rien à porter, et de rien qui ne se passe jamais comme prévu ?

    Elle avait pourtant Nathan, pour qui elle craquait...
    Voir plus

    Grace avait tout pour être heureuse. Mais quelle jeune fille de son âge n'a pas passé des heures à geindre de son quotidien, de sa penderie pleine à craquer convaincue de n'avoir rien à porter, et de rien qui ne se passe jamais comme prévu ?

    Elle avait pourtant Nathan, pour qui elle craquait complétement, Sal, sa meilleure amie toujours là en cas de coups durs, et jouissait d'une certaine popularité dans son lycée, où elle s'était intégrée tant bien que mal : alcool, aventures sentimentales à répétition, fêtes à tout va chaque fois que l'occasion se présentait. Elle voulait être là où il faut être vue, se faire remarquer, et pas toujours de la meilleure manière qui soit. Etre « la fille cool », toujours prête à tout…

    Entrant et sortant de chez elle comme dans un hôtel, sa mère laissait passer toutes ses tentatives de provocation pour attirer l'attention. Absente la plupart du temps depuis le décès de son père, leurs rapports alternaient brefs conflits et échanges superficiels. Mais derrière cette façade d'ado désinvolte se cachait une mélancolie latente qu'elle ne supportait plus.

    Un soir, déçue de tout et de tous, elle s'enivre et part seule dans un parc avec la ferme intention de se suicider. Son dernier souvenir ? Sa rencontre avec le mystérieux Ethan. Kidnappée et enfermée dans une chambre où tout est blanc, avec seulement des feuilles et des stylos, elle se met alors à écrire, comme il le lui demande. Elle n'a d'ailleurs guère d'autres occupations, si ce n'est cogiter sur sa vie et dormir. Grace ne fait pas dans la langue de bois lorsqu'elle évoque son passé. Un passé dont elle n'est pas vraiment fière… L'introspection à laquelle elle se soumet révèle son manque de confiance et d'estime de soi ; mais jusqu'à ce moment, elle ne s'en est pas beaucoup souciée.

    Ethan… Tout au long du roman, le mystère demeure sur ce personnage troublant. Il fait tout pour elle, anticipe, chacun de ses besoins, lui apporte de bons repas, fait le ménage, veille à ce qu'elle ne manque de rien. Mais elle ne sait pas ce qu'elle fait là ! Qu'y a-t-il derrière la porte de cette chambre stérile qu'elle n'ose ouvrir ? Et que lui veut-il ? Peu à peu, elle s'aperçoit qu'elle développe le syndrome de Stockholm pour cet inconnu qui l'attire malgré elle…

    L'emploi d'un style « oral », les longs flashbacks et ses monologues lorsqu'elle fait le point sur sa vie, donnent l'impression de connaitre l'héroïne et implique le lecteur dans l'intrigue. Mais comme elle le dit elle-même… : «C'est douloureux de penser […]. Je suis fatiguée de penser. Je suis fatiguée de me souvenir. ». de la mort de son père en particulier, dont on ne sait rien jusqu'à la fin, bien qu'elle l'évoque souvent.

    Plus crue et cynique que ne le sont certains auteurs de sa génération (on pense aux récentes publications de Gayle Forman) , Cat Clarke signe un premier huis-clos perturbant, une pause dans le temps où tout repère disparait.

    « Confusion » envoute, provoque et suscite l'intérêt jusqu'aux dernières lignes et… laissant espérer un second tome !

  • Couverture du livre « Girlhood » de Cat Clarke aux éditions R-jeunes Adultes

    Anaïs Orsoni sur Girlhood de Cat Clarke

    J’avais très envie de découvrir les romans de cette autrice depuis un petit moment, car tout le monde n’en parle quand bien.
    Je trouve que l’histoire de ce livre est assez simple, il ne se passe rien d’exceptionnel ou d’incroyable, mais les sujets abordés sont vraiment très intéressants. Dans...
    Voir plus

    J’avais très envie de découvrir les romans de cette autrice depuis un petit moment, car tout le monde n’en parle quand bien.
    Je trouve que l’histoire de ce livre est assez simple, il ne se passe rien d’exceptionnel ou d’incroyable, mais les sujets abordés sont vraiment très intéressants. Dans ce roman l’autrice aborde le deuil, la vie adolescente, l’amitié...
    J’ai vraiment aimé découvrir la vie de Harper et de ses amies à l’internat, cette bande d’amies est vraiment cool et on peut forcément d’identifier à une des filles par rapport à sa personnalité ou ses problèmes. On se reconnaît aussi forcément dans la relation qu’elles ont les unes avec les autres, à l’adolescence les amitiés entre filles ne sont jamais simple et je pense qu’on a un peut toutes vécues ça.
    J’ai aimé suivre Harper dans son deuil et voir comment elle essaye de surmonter la mort de sa sœur jumelle. C’est un des aspects plus intéressant du roman je trouve, car on la voit évoluer au fur et à mesure.
    L’ambiance du bouquin et vraiment glauque, on sent dès le départ que quelque chose ne va pas et cette ambiance nous permet de rester en allène jusqu’à la dernière page.
    Par contre je dois avouer que je suis très déçue par la fin de ce livre. J’ai toujours entendu dire que les romans de Cat Clarke ont toujours une fin incroyable, qu’on ne voit pas venir et qui surprend à tout les coups. Et bien par pour ce roman la... J’avais vue venir la fin depuis presque le début mais j’étais persuadé, justement, que l’autrice allait me surprendre en finissant d’une toute autre manière. Et bien pas du tout !

    En conclusion ce livre était sympa, les sujets abordés mon vraiment plu et l’ambiance était glauque à souhait, mais il ne m’a vraiment pas convaincu à cause de sa fin beaucoup trop simple et prévisible selon moi. J’espère avoir l’occasion de lire un autre de livre de cette autrice !

  • Couverture du livre « Girlhood » de Cat Clarke aux éditions R-jeunes Adultes

    Louise EGGERS sur Girlhood de Cat Clarke

    Girlhood est un thriller, ce qui me sort complètement de mes genres littéraires de confort plutôt science-fiction et fantastique ou encore contemporain et romance. C'est sans trop savoir où j'allais que je me suis aventurée dans cette histoire. Cette dernière se déroule dans un pensionnat de...
    Voir plus

    Girlhood est un thriller, ce qui me sort complètement de mes genres littéraires de confort plutôt science-fiction et fantastique ou encore contemporain et romance. C'est sans trop savoir où j'allais que je me suis aventurée dans cette histoire. Cette dernière se déroule dans un pensionnat de jeunes filles de familles relativement aisée. On y rencontre un groupe de quatre filles, Lily, Ama, Rowan et Harper, l'héroïne. Tout se passe bien jusqu'au jour de l'arrivée d'une nouvelle pensionnaire Kristy. Harper va être attirée et changée par cette inconnue qui lui ressemble beaucoup, même un peu trop. Une amitié forte va naître mais cela au détriment de l'amitié avec ces trois autres amies.


    Ce livre nous plonge au cœur de la vie de ce pensionnat, presque en huit-clos. Il m'a tout de suite mis assez mal à l'aise. Cat Clarke arrive vraiment à provoquer par sa plume des sentiments intenses et complètement perturbants pour le lecteur. Je n'avais jamais eu un livre qui me faisait me sentir presque mal en le lisant tant il est déstabilisant. Paradoxalement, c'est un roman qui se lit très facilement et relativement rapidement. Le lecteur est mal à l'aise face à cette lecture et en même temps, il est happé par cette histoire en voulant en savoir toujours plus. De nombreux secrets se dévoilent au fur et à mesure des pages, c'est ce qui entretient ce sentiment d'addiction jusqu'à la fin. Ce que j'ai trouvé un peu dommage par malgré tout, c'est que j'ai pratiquement deviner la fin au début de ma lecture. Le dénouement n'est pas très surprenant (pour moi en tout cas) même s'il correspond à l'histoire.


    Concernant les personnages, j'ai beaucoup aimé Rowan. Elle se comporte comme une dure à cuire, une fille drôle qui n'a pas peur du regard des autres. En même temps, je sais qu'elle a un grand cœur et qu'elle est une amie formidable sur laquelle on peut compter. En revanche, j'ai parfois eu du mal avec Harper. Elle est assez naïve et passive. J'avais envie de lui dire de se bouger un peu plus et d'arrêter de se voiler la face. Néanmoins, cette naïveté est justement nécessaire à l'histoire donc c'est un demi-point négatif.


    Cat Clarke a vraiment abordé beaucoup de sujets importants à travers ces 352 pages. Elle y évoque l'amitié dans sa forme bienveillante mais aussi sa forme nocive, le deuil, l'homosexualité, le mensonge tant aux autres qu'à soi-même. Également, ce livre nous démontre l'importance de rester soi-même et de ne pas jouer un rôle pour faire plaisir à quelqu'un. Tout cela très bien manié et utilisé par l'autrice au travers de sa plume qui me plait beaucoup.


    Pour conclure, une bonne lecture avec des messages forts et des sujets importants qui sont bien exploités et ce, même s'il est possible de deviner la fin relativement vite. Cela me donne tout de même envie de lire d'autres thrillers.

    - Louise du blog Le monde est un Livre (http://lemondestunlivre.blogspot.fr/2018/01/girlhood-cat-clarke.html)

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur
Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com