Caroline Vermalle

Caroline Vermalle
Caroline Vermalle est née en 1973. Après des études de cinéma, elle a travaillé à Londres pour la BBC, où elle a écrit et produit des documentaires. En 2009, elle a publié son premier roman, L'Avant-Dernière Chance (Calmann-Lévy), qui a connu un vif succès en France et à l'étranger et a été récom... Voir plus
Caroline Vermalle est née en 1973. Après des études de cinéma, elle a travaillé à Londres pour la BBC, où elle a écrit et produit des documentaires. En 2009, elle a publié son premier roman, L'Avant-Dernière Chance (Calmann-Lévy), qui a connu un vif succès en France et à l'étranger et a été récompensé par deux prix.

Avis sur cet auteur (12)

  • add_box
    Couverture du livre « L'île des beaux lendemains » de Caroline Vermalle aux éditions Pocket

    Angelique Le Moine sur L'île des beaux lendemains de Caroline Vermalle

    Je l'ai reçu par PtitColli. Je ne connaissais pas l'auteure.
    J'ai tout de suite été captivée par ce narrateur ailé, qui nous raconte l'histoire de Jacqueline.
    L'envie de lire l'histoire afin de comprendre les raisons de Jacqueline de s'être rendue sur l'île d'Yeu, tout comme le périple...
    Voir plus

    Je l'ai reçu par PtitColli. Je ne connaissais pas l'auteure.
    J'ai tout de suite été captivée par ce narrateur ailé, qui nous raconte l'histoire de Jacqueline.
    L'envie de lire l'histoire afin de comprendre les raisons de Jacqueline de s'être rendue sur l'île d'Yeu, tout comme le périple ligérien et nautique de Marcel, sous le ciel étoilé de Paul ne s'est pas démentie.
    Si Nane, Armanda, Bruno et Mathis sont les personnages principaux, deux autres catégories de personnages défilent tout au long des pages, et pas des moindres : les papillons et les vents, pourfandeurs de secrets et d'histoires.
    De part le style d'écriture, on a l'impression de Tous les personnages qu'ils soient humains, papillons, vents sont importants.
    Comme une bonne recette, avec des ingrédients savamment dosés. Sans ces ingrédients, le goût ne serait pas le même.
    J'ai vraiment aimé Tous les personnages sans exception, même si j'ai ma préférence pour Nane.
    Au fil de ma lecture je n'étais pas en mesure de me projeter vers une fin qui m'aurait convenue.
    Je ne savais pas à quoi m'attendre. Mais surtout, je souhaitais savoir comment aboutirait le voyage aquatique de Marcel, mais la fin inattendue du roman m'a beaucoup plu.
    Je relirai des romans de Caroline Vermalle, avec plaisir, car comme les romans de Barbara Constantine, Ceux de Caroline Vermalle m'apportent fraicheur, légèreté et joie de vivre.
    En résumé, un avis très positif. Des romans savoureux comme un bon melon sucré lors d'un été bien chaud!

  • add_box
    Couverture du livre « Nouvelles contemporaines ; regards sur le monde » de Delphine De Vigan et Timothée de Fombelle et Caroline Vermalle aux éditions Hachette Jeunesse

    Capucine T. sur Nouvelles contemporaines ; regards sur le monde de Delphine De Vigan - Timothée de Fombelle - Caroline Vermalle

    Pour commencer, je trouve que le recueil porte très bien son nom : "Nouvelles Contemporaines; Regards sur le monde". Dans chacune de ces nouvelles, les écrivains nous offrent, le temps de quelques pages leur vision tantôt paisible, émue ou mélancolique sur le monde...
    J'ai beaucoup aimé cette...
    Voir plus

    Pour commencer, je trouve que le recueil porte très bien son nom : "Nouvelles Contemporaines; Regards sur le monde". Dans chacune de ces nouvelles, les écrivains nous offrent, le temps de quelques pages leur vision tantôt paisible, émue ou mélancolique sur le monde...
    J'ai beaucoup aimé cette lecture très poétique et teintée de mélancolie. Chacune des nouvelles m'a fait réfléchir et touchée, chaque plume avec son style propre, même si j'ai particulièrement aimé la participation de Timothée de Fombelle et celle de Caroline Vermalle. En effet, pour une fois, l'auteur de Vango ou Tobie Lolness ne s'adresse pas au lecteur à travers ses personnages (sauf pour la 1ère nouvelle) mais par lui-même, en racontant des anecdotes qu'il a vécu en tant qu'enfant, prof, papa ou simple témoin...Les deux nouvelles de Caroline Vermalle sont elles, plus longues et plus construites aussi, mais surtout très émouvantes. J'ai un peu moins aimé la nouvelle de Delphine de Vigan par rapport aux autres, mais elle reste tout de même belle. L'auteur a choisi comme personnage principal comme pour No et Moi, une jeune surdouée, qui a bien plus de sensibilité qu'elle ne le pense elle-même...
    Ce petit recueil de nouvelles est donc décidément à lire et à mettre dans toutes les mains, très accessible autant par son contenu que par son prix et avec un million de petites citations à piocher, méditer, savourer! Il redonne aussi sa place à la nouvelle et montre qu'on peut dire beaucoup de choses en peu de pages. (c'est l'illustration même de l'adage "Parlons peu, parlons bien!" ;) )

  • add_box
    Couverture du livre « L'île des beaux lendemains » de Caroline Vermalle aux éditions Pocket

    Nathalie ROUCH sur L'île des beaux lendemains de Caroline Vermalle

    Jolie lecture tendre, et poétique.
    Une septuagénaire qui découvre la liberté et décide de la vivre ! Son mari qui pour la retrouver décide d'aller au bout de ses rêves ...et des jolis papillons qui nous racontent tout cela dans leurs battements d'ailes...

    Jolie lecture tendre, et poétique.
    Une septuagénaire qui découvre la liberté et décide de la vivre ! Son mari qui pour la retrouver décide d'aller au bout de ses rêves ...et des jolis papillons qui nous racontent tout cela dans leurs battements d'ailes...

  • add_box
    Couverture du livre « L'île des beaux lendemains » de Caroline Vermalle aux éditions Pocket

    Marie HECKMANN sur L'île des beaux lendemains de Caroline Vermalle

    Jacqueline, 73 ans, décide de quitter son traintrain habituel pour remonter le temps. Pour cela, au revoir maison, au revoir le mari et bonjour la cousine non vue depuis plus de 40 ans... Son époux délaissé, lui décide de réaliser son rêve: descendre la Loire pour partir à sa recherche. Mais il...
    Voir plus

    Jacqueline, 73 ans, décide de quitter son traintrain habituel pour remonter le temps. Pour cela, au revoir maison, au revoir le mari et bonjour la cousine non vue depuis plus de 40 ans... Son époux délaissé, lui décide de réaliser son rêve: descendre la Loire pour partir à sa recherche. Mais il y a aussi Paul, ex prêtre et astronome amateur et Nane, la cousine aristocrate rebelle qui a son franc parler mais aussi un côté réparatrice des âmes en peine. C’est auprès d’elle que Jacqueline apprendra la liberté. A eux 4, Ils ont trois cents ans mais leur aventure commence tout juste..
    Un beau , très beau roman écrit de façon très poétique, où on découvre le chemin (fluvial, astronomique ou temporel) de ces 4 personnages attachants. Ce livre nous donne aussi à réfléchir sur nos rêves, leurs réalisations, le sens que l'on veut donner à nos vies et nous montre qu'il n'est jamais trop tard pour changer!