Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Camille Kouchner

Camille Kouchner
Camille Kouchner, 45 ans, est maître de conférences en droit. La Familia grande est son premier livre.

Avis sur cet auteur (34)

  • add_box
    Couverture du livre « La familia grande » de Camille Kouchner aux éditions Seuil

    Nat_Def sur La familia grande de Camille Kouchner

    "Je vais t'expliquer, à toi qui professes sur les ondes, toi qui fait don de tes analyses aux étudiants et pavanes sur les plateaux télés.
    Je vais t'expliquer que tu aurais pu, au moins, t'excuser. Prendre conscience et t'inquiéter.
    Je vais te rappeler que, au lieu de ça, tu m'as menacée....
    Voir plus

    "Je vais t'expliquer, à toi qui professes sur les ondes, toi qui fait don de tes analyses aux étudiants et pavanes sur les plateaux télés.
    Je vais t'expliquer que tu aurais pu, au moins, t'excuser. Prendre conscience et t'inquiéter.
    Je vais te rappeler que, au lieu de ça, tu m'as menacée. Message sur mon répondeur:"Je vais me suicider".
    Camille Kouchner lève l'omerta par son roman.
    Un français sur 10 victime d'inceste!

  • add_box
    Couverture du livre « La familia grande » de Camille Kouchner aux éditions Seuil

    Mimosa sur La familia grande de Camille Kouchner

    Amour filial ,amour maternel ,pseudo liberté:un récit qui crie ce besoin d'amour maternel avec pudeur, voire élégance .Que de souffrances du côté des victimes ,le prédateur lui surplombe tout ça! Certes ,c'est un milieu particulier ,empli d'arrogance ,et ,la hantise des suicides plane mais...
    Voir plus

    Amour filial ,amour maternel ,pseudo liberté:un récit qui crie ce besoin d'amour maternel avec pudeur, voire élégance .Que de souffrances du côté des victimes ,le prédateur lui surplombe tout ça! Certes ,c'est un milieu particulier ,empli d'arrogance ,et ,la hantise des suicides plane mais MERCI à "Victor" d'avoir autorisé Camille à briser la chape de plomb.
    "Un adulte ,ça s'empêche!"

  • add_box
    Couverture du livre « La familia grande » de Camille Kouchner aux éditions Seuil

    Camille MONDOLONI sur La familia grande de Camille Kouchner

    Après trente ans de silence, Camille Kouchner se décharge d’un secret qui la hante : l’agression de son frère jumeau par son beau-père durant leur adolescence. Cette hydre la visite, la torture, et réapparaît sans cesse.

    Ce qui m’a le plus marquée en lisant ce récit, c’est combien le...
    Voir plus

    Après trente ans de silence, Camille Kouchner se décharge d’un secret qui la hante : l’agression de son frère jumeau par son beau-père durant leur adolescence. Cette hydre la visite, la torture, et réapparaît sans cesse.

    Ce qui m’a le plus marquée en lisant ce récit, c’est combien le silence est lourd, combien il asphyxie, et brise les victimes.

    « On règle ça entre nous, et puis ta mère va très mal, laisse moi m’en occuper... »

    Ce récit c’est un appel à l’aide, une ode à la libération de la parole, la délivrance de Camille Kouchner qui jette sa muselière. J’ai corné un nombre incalculable de pages, preuve d’un récit fort, puissant, inspirant.

    Avec pudeur, elle décrypte la mécanique du silence qui entoure l’inceste et du patriarche qui veille sur sa cour qu’il domine et qu’il écrase.

    Lisez-le, parlez-en, et écoutez le podcast de @chapudlo « ou peut être une nuit » sur @louiemedia.

  • add_box
    Couverture du livre « La familia grande » de Camille Kouchner aux éditions Seuil

    Pascale Ziegler sur La familia grande de Camille Kouchner

    Ses parents ont eu 3 enfants : Julien et les jumeaux : l'auteur et son frère Antoine.
    Sa mère a adopté Aurore et Simon avec Olivier Duhamel.
    De la page 1 à 104, Camille Kouchner nous peint le tableau de sa famille, avec une vie d'adolescente meurtrie par un père absent, une mère malade et une...
    Voir plus

    Ses parents ont eu 3 enfants : Julien et les jumeaux : l'auteur et son frère Antoine.
    Sa mère a adopté Aurore et Simon avec Olivier Duhamel.
    De la page 1 à 104, Camille Kouchner nous peint le tableau de sa famille, avec une vie d'adolescente meurtrie par un père absent, une mère malade et une vie quotidienne de débauche : le grand truc de sa mère est de dire aux enfants de ne jamais porter de culotte !
    Rien que çà !
    Raison : pour se sentir libre.........................
    La liberté, à mes yeux, a ses limites, non ?
    De la page 104 à 204, enfin éclate la vérité, sa vérité, dissimulée par des non-dits et emplie par une douleur si profonde, si violente qu'elle est porte cette croix jour après jour..
    Comment Camille peut-elle se construire avec un tel secret ?
    Son jumeau lui ayant donné son accord, ce livre sonne comme sa délivrance.