Bruno Le Maire

Bruno Le Maire

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (3)

  • Couverture du livre « Ne vous résignez pas ! » de Bruno Le Maire aux éditions Albin Michel

    Geneviève Munier sur Ne vous résignez pas ! de Bruno Le Maire

    Toujours difficile de chroniquer un ouvrage politique si l’on ne souhaite pas divulguer ses opinions. Le livre de Bruno Le Maire, Ne vous résignez pas, ne déroge pas à la règle.
    Je me contenterai de dire qu’il n’est pas ennuyeux et qu’il est plutôt bien écrit compte tenu du sujet abordé,...
    Voir plus

    Toujours difficile de chroniquer un ouvrage politique si l’on ne souhaite pas divulguer ses opinions. Le livre de Bruno Le Maire, Ne vous résignez pas, ne déroge pas à la règle.
    Je me contenterai de dire qu’il n’est pas ennuyeux et qu’il est plutôt bien écrit compte tenu du sujet abordé, surtout dans sa première partie qui pourrait avoir pour titre : le constat. J’ai apprécié ses élégants coups de griffe portés tant à ses supposés amis qu’à ses adversaires et même aux français devenus « un peuple esclave », ce qui est beaucoup plus rare de la part des hommes politiques.
    Le ton est ferme et le programme révélé sans ambages. Libéral il l’est sans conteste et ne craint pas de l’annoncer, haut et clair. Il souhaite un état régalien et rien d’autre. On peut dire que la bataille des primaires à droite est lancée.

  • Couverture du livre « Jours de pouvoir » de Bruno Le Maire aux éditions Gallimard

    Aurore C. sur Jours de pouvoir de Bruno Le Maire

    J'ai lu "Jours de pouvoir" l'été dernier alors qu'il me fallait, dans le cadre d'un voyage à l'étranger, transporter un petit bout de la France avec moi ; C'est ce que j'ai fait avec ce livre où Bruno Le Maire, homme politique, nous transporte dans ses fonctions de ministre de l'Agriculture...
    Voir plus

    J'ai lu "Jours de pouvoir" l'été dernier alors qu'il me fallait, dans le cadre d'un voyage à l'étranger, transporter un petit bout de la France avec moi ; C'est ce que j'ai fait avec ce livre où Bruno Le Maire, homme politique, nous transporte dans ses fonctions de ministre de l'Agriculture (gouvernement de François Fillon), et cela dans toutes les langues. Du début à la fin, on découvre le quotidien - assez difficile - de cet homme qui sillonne la France et le monde à la rencontre des agriculteurs, viticulteurs ou partenaires européens, dans un climat de crise où certaines négociations lui donnent du fil à retordre. Ecrit sous la forme d'un journal, ce récit est très agréable à lire et ne contient aucun discours technocrate ennuyeux ou incompréhensible qui viendrait presque abîmer la jolie plume de Bruno Le Maire. Néanmoins, ce que j'ai le plus apprécié, ce sont ces petits moments pudiques et délicats de l'auteur sur sa vie privée, qui viennent s'immiscer dans un emploi du temps étouffant.

    Je conclus simplement en vous disant que Bruno Le Maire est un bon écrivain, et que son ouvrage est très intéressant, tant sur le fond que sur la forme.

  • Couverture du livre « Musique absolue ; une répétition avec Carlos Kleiber » de Bruno Le Maire aux éditions Gallimard

    Benoit LACOSTE sur Musique absolue ; une répétition avec Carlos Kleiber de Bruno Le Maire

    J'aime l'auteur Bruno Le Maire, j'apprécie aussi le politique. J'aime la musique.
    Je ne pouvais donc que lire ce petit ouvrage d'un peu plus de 100 pages Musique Absolue (une répétition avec Carlos Kleiber.

    J'en ressors déçu. Ce livre n'est pas mauvais, mais il n'est pas bon non plus.
    On...
    Voir plus

    J'aime l'auteur Bruno Le Maire, j'apprécie aussi le politique. J'aime la musique.
    Je ne pouvais donc que lire ce petit ouvrage d'un peu plus de 100 pages Musique Absolue (une répétition avec Carlos Kleiber.

    J'en ressors déçu. Ce livre n'est pas mauvais, mais il n'est pas bon non plus.
    On y trouve certes un vibrant hommage à Carlos Kleiber, ce chef d'orchestre hors norme, un forcené du travail et un perfectionniste.

    On y trouve aussi quelques petites piques politiques bien senties sur les relations franco allemandes, le role d'un journaliste et les relations fondamentales entre le musicien et son chef d'orchestre.

    Mais... c'est insuffisant pour moi. Bruno le Maire se cache derrière un journaliste français (qui possède des similudes avec lui: il parle parfaitement allemand, il aime la musique, il est marié, père de 4 enfants, a sensiblement le meme age...) et ne va pas au fond des choses.
    On en apprend finalement peu sur Carlos Kleiber et c'est dommage...
    On en apprend finalement peu aussi sur la musique, si ce n'est que j'ai eu envie d'écouter la Symphonie n°6 de Beethoven dirigé par le maestro en refermant la dernière page.

    Un bon moment de lecture mais qui aurait pu être bien plus agréable...

    3/5

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com