Brit Bennett

Brit Bennett

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis (21)

  • Couverture du livre « Le coeur battant de nos mères » de Brit Bennett aux éditions Autrement

    Lisa_D sur Le coeur battant de nos mères de Brit Bennett

    Pas mal d’éloges à propos du premier roman de Brit Bennet (rentrée littéraire 2017) et l’enthousiasme de ma bibliothécaire ont guidé mon choix pour ma première lecture de l’année.
    Le cœur battant de nos mères c’est en effet une histoire d’amour doublée d’une histoire d’amitié dans la lignée...
    Voir plus

    Pas mal d’éloges à propos du premier roman de Brit Bennet (rentrée littéraire 2017) et l’enthousiasme de ma bibliothécaire ont guidé mon choix pour ma première lecture de l’année.
    Le cœur battant de nos mères c’est en effet une histoire d’amour doublée d’une histoire d’amitié dans la lignée d’Elena Ferrante (cf 4ème de couv.)
    Cette histoire est racontée par un chœur de femmes âgées, piliers de la paroisse, « des guerrières de la prières » et amatrices de ragôts, un vilain défaut qui aura des conséquences à la toute fin du livre.
    C’est une histoire qui aborde des thèmes forts comme l’avortement avec le point de vu du futur non-père et le racisme « subtil » (des blancs envers les noirs mais aussi des noirs envers les latinos).
    Malgré cela, ce n’est pas le cœur de cœur escompté car j’ai eu du mal avec le style plat qui donne l’impression que les personnages « jouent dans une pièce pour laquelle ils n’ont pas passé d’audition ». Problème de traduction? Bref, si l’histoire, le squelette, est solide; il manque le sang. Gageons que sa prochaine adaptation au cinéma saura lui donner chair.

  • Couverture du livre « Le coeur battant de nos mères » de Brit Bennett aux éditions Autrement

    Anita Millot sur Le coeur battant de nos mères de Brit Bennett

    Merci aux Éditions Flammarion - J'ai lu et au Picabo River Book Club pour cette magnifique découverte !
    À Oceanside, en Californie, Nadia Turner, dix-sept ans, tente de survivre au suicide de sa mère, auprès d’un père terrassé par le chagrin, qui ne la voit même plus.
    Luke Shepard, fils du...
    Voir plus

    Merci aux Éditions Flammarion - J'ai lu et au Picabo River Book Club pour cette magnifique découverte !
    À Oceanside, en Californie, Nadia Turner, dix-sept ans, tente de survivre au suicide de sa mère, auprès d’un père terrassé par le chagrin, qui ne la voit même plus.
    Luke Shepard, fils du pasteur du Cénacle, l’église de la communauté noire, tente de son côté de survivre à la mort de son grand rêve, devenir footballeur professionnel, après une blessure qui la laissé sur le bord de la route et serveur dans un pub.
    Aubrey Evans enfin, l’amie de Nadia, survit elle aussi tant bien que mal à son enfance cabossée, loin d’une mère qui l’a rejetée, mais protégée par sa soeur et la petite amie de celle-ci.
    Sur plusieurs années, la vie de ces trois protagonistes restera liée par l’amour et l’amitié, par la souffrance et le regret. Une vie chaotique qui nous sera révélée par les narratrices de ce superbe roman, les “mères” de la congrégation religieuse du Cénacle.
    Un gros coup de coeur pour ma part !

  • Couverture du livre « Le coeur battant de nos mères » de Brit Bennett aux éditions Autrement

    Catherine Quart Foisset sur Le coeur battant de nos mères de Brit Bennett

    La maternité sous toutes ses formes
    *
    Un roman formidable que j'ai dégusté jusqu'à la dernière ligne.
    J'ai eu la chance de le recevoir par le biais du Picaboriverbookclub juste avant la "lecture commune" du mois de décembre.
    En version originale , le titre est "the Mothers". Ce qui est très...
    Voir plus

    La maternité sous toutes ses formes
    *
    Un roman formidable que j'ai dégusté jusqu'à la dernière ligne.
    J'ai eu la chance de le recevoir par le biais du Picaboriverbookclub juste avant la "lecture commune" du mois de décembre.
    En version originale , le titre est "the Mothers". Ce qui est très parlant et très explicite. La maternité est le fil directeur de cette histoire.
    Une fresque américaine qui s'étale sur une décennie. En Californie, près de l'océan. Dans une communauté religieuse noire.
    Nous suivons la trajectoire de trois jeunes gens qui se croisent, se séparent, se retrouvent. qu'est-ce qui les relie? Un secret d'alcôve. Rien que ça.
    *
    Des mères de cette communauté, ce choeur de femmes, narrent cette histoire si singulière en bribes de ragots, de rumeurs.
    Alternés des vies torturées des personnages principaux.
    *
    Une écriture fine, très sensible, maternelle, féminine et déjà mature pour cette presque-trentenaire. J'en suis restée estomaquée quant aux réflexions pertinentes qu'elle pose : l'amitié, l'ambition professionnelle, l'abandon des rêves d'ado, le deuil.
    Et également une ouverture sur la question si actuelle de la religion aux USA: peut-on brider ces jeunes dans une foi parfois étouffante limite puritaine ? Certes, l émancipation, le désir de vivre ailleurs a un prix. Qui peut coûter cher. Cette jeune auteure n'a pas "poussé" cette questions dans ses retranchements. Elle l'a effleuré. A nous de nous documenter sur ce problème de société. Tiens, justement, le dernier numéro du très bon magazine America a rédigé un dossier là-dessus.
    *
    Une très belle histoire douce-amère, triste et poétique que je conseille à toutes les femmes, mères ou non. Un sujet maîtrisé parfaitement.
    *
    Lu dans le cadre de la LC de décembre du #Picaboriverbookclub

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com