Brice Tarvel

Brice Tarvel
Brice Tarvel est né à Reims, y vit et, peu nomade, y sera sans doute enterré. Tombé très jeune dans un encrier, il concocte des cauchemars en série, avec parfois quelques éclaircies lorsqu'il s'adresse à la jeunesse. Romancier, scénariste de BD, il a écrit de nombreuses nouvelles et romans dans d... Voir plus
Brice Tarvel est né à Reims, y vit et, peu nomade, y sera sans doute enterré. Tombé très jeune dans un encrier, il concocte des cauchemars en série, avec parfois quelques éclaircies lorsqu'il s'adresse à la jeunesse. Romancier, scénariste de BD, il a écrit de nombreuses nouvelles et romans dans de très mauvais genres : SF, fantastique, polar noir, aventure, fantasy, etc. Sous le pseudonyme de François Sarkel, il a publié entre autre une demi-douzaine de romans aux éditions Fleuve Noir. Récemment, à la manière de Jean Ray, il s'est attelé à la continuité des aventures de Harry Dickson, mais n'en délaisse pas pour autant les autres facettes de l'imaginaire.

Avis (3)

  • Couverture du livre « Pierre-fendre » de Brice Tarvel aux éditions Moutons Electriques

    Les Fantasy d'Amanda sur Pierre-fendre de Brice Tarvel

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : http://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- Non loin de la fantasy… ---

    …existe un genre que j'aime retrouver, de temps à autre, j'ai nommé le merveilleux. Et chaque fois que je m'y replonge, l'univers mis en place me fascine. Une partie de moi...
    Voir plus

    Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : http://lesfantasydamanda.wordpress.com

    --- Non loin de la fantasy… ---

    …existe un genre que j'aime retrouver, de temps à autre, j'ai nommé le merveilleux. Et chaque fois que je m'y replonge, l'univers mis en place me fascine. Une partie de moi doit être attirée par la féerie de mondes différents, d'aventures insolites, de magie extraordinaire.

    C'est justement ce que propose Brice Tarvel dans Pierre-fendre : un univers riche, un concept original, des décors incroyables où je me suis perdue avec plaisir. Bref, une parfaite réussite !

    --- Un style bien à part ---

    J'ai lu quelque part que Les moutons électriques recherchent avant tout des plumes qui sortent de l'ordinaire. Eh bien, je le confirme, Brice Tarvel a un style unique que je qualifierais de médiéval. Usant d'un vocabulaire assez soutenu, ce dernier m'a néanmoins donné un peu de fil à retordre.

    Oh, j'ai compris l'ensemble du texte, même les mots inconnus de mon répertoire grâce au contexte de l'histoire. Mais ma lecture a exigé un effort de concentration plus important que d'habitude. Or, j'étais assez fatiguée cette semaine-là… Mauvais cocktail, ce qui explique des débuts un peu laborieux.

    --- Une contrée mystérieuse, une quête et des héros que rien n'arrête ! ---

    Tous les ingrédients étaient réunis pour passer un très bon moment de lecture. J'ai été séduite par l'idée d'un immense château découpé en quatre salles, où chaque saison est représentée. C'est grâce à cet idée que j'ai décidé d'offrir sa chance à ce livre.

    Seul bémol : les protagonistes de l'histoire, divisés en trois groupes, effectuent le même voyage – avec un temps de décalage – et rencontrent donc les mêmes péripéties, surtout au début. Heureusement, cet aspect redondant tend à s'effacer, lorsqu'ils empruntent finalement des chemins différents.

    Quant aux héros, ils sont tous un brin stéréotypés, voire carrément niais, mais on les aime pour ça ! Dulvan et Garicorne sont insouciants et intrépides, Aurjance et son amie belles et courageuses, la sorcière fourbe et hideuse. En résumé, des personnages hauts en couleur, mais dont la personnalité se résume à quelques traits de caractère seulement, comme c'est toujours le cas dans ce genre littéraire.

    --- Une touche d'originalité pour la fin ---

    Je crois que j'étais aussi impatiente que réticente de connaître le dénouement, car j'avais peur d'être déçue. Après avoir fait tant de secrets au sujet de la Sommeilleuse, comment l'auteur allait-il s'en sortir ? Eh bien, admirablement !

    Moi qui craignais que l'intrigue ne retombe comme un soufflé, le final assez surprenant s'est révélé à la hauteur de mes attentes. Une belle conclusion pour ce one-shot, donc !

  • Couverture du livre « Le bal des iguanes » de Brice Tarvel aux éditions Lokomodo

    Jennifer Zammout sur Le bal des iguanes de Brice Tarvel

    Durant notre lecture, nous allons voir Lise évoluer dans sa vie personnelle ainsi que dans sa vie professionnelle.
    Nous allons rencontrer des personnages hauts en couleurs comme un ancien truand, une starlette du petit écran, un cannibale ou encore un gourou de secte.
    Malheureusement pour...
    Voir plus

    Durant notre lecture, nous allons voir Lise évoluer dans sa vie personnelle ainsi que dans sa vie professionnelle.
    Nous allons rencontrer des personnages hauts en couleurs comme un ancien truand, une starlette du petit écran, un cannibale ou encore un gourou de secte.
    Malheureusement pour elle, Lise va apprendre à ses dépens cette vie bizarre qui se déroule dans ce lieu qui ne saurait être différent des autres.
    Cette dernière va découvrir dans la chambre mortuaire de l'établissement le corps d'un membre du personnel et va tout faire pour essayer de découvrir ce qui a bien pu lui arriver.


    En ce qui concerne l'ambiance du livre, à certains moments on se sent assez dérangé par le comportement des habitants.
    Je n'aurais jamais pu penser qu'ils pouvaient avoir ce genre de faits et gestes. J'ai même été choquée et dégoûtée par certaines révélations mais je n'ai pas eu peur comme j'aurais pu le penser.


    Pour ce qui est des différents personnages, ils sont tous très bien recherchés et bien travaillés.
    Chacun à sa petite particularité qui fait qu'on a pas du tout de mal à les cerner mais ils ont ce petit quelque chose, de folie ou de méchanceté, qui peut rapidement vous gêner.
    Le personnage de Lise est bien différent des autres. On s'y attache très facilement même si "la mission" qu'elle se voit attribuée est des plus bizarre et puis on se rend compte qu'elle n'est pas non plus une personne des plus normales.


    L'écriture de l'auteur est très fluide et très "attractive", on ne voit pas les pages défiler.


    Pour en terminer, ce livre fut une bonne découverte même si pour moi il manquait ce petit quelque chose au niveau du stress et de la peur.

  • Couverture du livre « Le bal des iguanes » de Brice Tarvel aux éditions Lokomodo

    Lewis Plectrude sur Le bal des iguanes de Brice Tarvel

    Un livre sympathique sur une fille qui bosse dans une maison de retraite (avec des retraités un peu psychopathes). C'est assez sombre comme histoire, et l'humour n' a pas réellement marché sur moi (pourtant j'aime plutôt l'humour noir). La fin m'a fait écarquillé les yeux genre "non", je ne m'y...
    Voir plus

    Un livre sympathique sur une fille qui bosse dans une maison de retraite (avec des retraités un peu psychopathes). C'est assez sombre comme histoire, et l'humour n' a pas réellement marché sur moi (pourtant j'aime plutôt l'humour noir). La fin m'a fait écarquillé les yeux genre "non", je ne m'y attendais pas mais ce n'est pas non plus une énorme surprise. Elle est très brutale d'ailleurs.
    Ce n'est pas un mauvais livre, j'ai passé du bon temps mais je m'attendais à autre chose.

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com