Bernard Chouvier

Bernard Chouvier
Professeur de psychopathologie clinique à l'université Lumière- Lyon 2 et psychanalyste.

Avis (2)

  • Couverture du livre « Le pouvoir des contes » de Bernard Chouvier aux éditions Dunod

    Léane Belaqua sur Le pouvoir des contes de Bernard Chouvier

    La littérature des contes m'a toujours fascinée. Enfin, j'ai été bercée par des versions très édulcorées et illustrées de façon très simples. Plus tard, je me suis prise d'amour pour les versions "originales" des contes traditionnels, celles dans lesquelles les desseins sont bien plus sombres et...
    Voir plus

    La littérature des contes m'a toujours fascinée. Enfin, j'ai été bercée par des versions très édulcorées et illustrées de façon très simples. Plus tard, je me suis prise d'amour pour les versions "originales" des contes traditionnels, celles dans lesquelles les desseins sont bien plus sombres et détaillés, et dans lesquels les fins ne sont pas forcément joyeuses pour tout le monde. Et maintenant que je suis adulte, cet amour pour les contes est toujours bien présent, au point que je m'essaie à la revisite de contes. Tout cela pour dire que ce livre était fait pour moi.

    Le pouvoir des contes est un essai qui dissèque les contes pour en identifier des caractéristiques mais aussi les raisons de leur existence et l'impact de cette littérature sur les personnes. L'auteur y mêle ses souvenirs personnels aux contes traditionnels. Si les passages personnels m'ont plutôt laissée froide, j'ai été totalement emportée par les analyses qui sont faites dans ce roman. Cet ouvrage n'est ni exhaustif, ni pompeux. Bernard Chouvier s'appuie sur quelques points seulement pour tisser la trame d'un conte. Il parle de quelques personnages récurrents (les lutins et le diable par exemple). Il détaille ensuite deux contes, énumérant différentes versions de ces histoires. Si par exemple je n'ai rien appris sur le conte du petit chaperon rouge, j'ai changé de vision quant à Cendrillon. J'ai découvert que l'histoire était initialement bien plus sombre que le conte classique, et surtout, qu'il existait des histoires dans lesquelles Cendrillon n'était pas du tout l'innocence incarnée. J'ai beaucoup aimé l'analyse des symboles proposée par l'auteur. Il y a des tas d'éléments qui ne m'avaient pas spécialement marquée alors qu'ils sont en réalité essentiel pour comprendre l'impact de ce conte.

    L'auteur traite également de quelques lieux emblématiques des contes. Qu'il s'agisse de la cabane, des châteaux, ou des montagnes, tout est analysé pour nous permettre de comprendre la philosophie et les messages des contes. Il en va de même pour les objets qui ont une importance capitale (pensons à la pantoufle de verre, notamment, mais aussi à la pomme de Blanche-Neige, ...). Bernard Chouvier s'étend également sur les métamorphoses, monnaie courante dans les histoires traditionnelles. Tout le symbolisme caché derrière ces changements de peau est explicité. Qu'il s'agisse du passage de l'animal au prince ou des malédictions changeant un homme en lion, tout est détaillé avec de nombreux exemples.

    L'ouvrage se conclut par quelques contes, pas nécessairement très connus. Il y a notamment Baba Yaga (la grand-mère cannibale) et la nixe (une sorte de sirène). C'est une conclusion parfaite selon moi. A la lumière des nombreuses explications de l'ouvrage, j'ai pu savourer ses contes autrement, avec un oeil un peu moins novice, un peu plus expert.

    Cet essai se lit aisément. Le langage utilisé n'est pas trop pompeux, ce qui rend la lecture facile et fluide. L'auteur, qui est la voix de cette analyse, partage son enfance avec sincérité et se pose des questions lorsqu'il ne connaît pas les réponses. Il est intéressant de trouver cela dans un ouvrage ayant un thème aussi complexe que celui-ci car très souvent, les contes offrent une liberté d'interprétation à nos imaginations. Le fait que l'auteur formule des suppositions sous forme interrogative tient compte de cette particularité. Il ne sait pas tout, il suppose, tout comme nous parfois. Son imagination comble les lacunes avec ses idées, mais il ne nous l'impose pas, et c'est un vrai plaisir. Il est également très agréable de trouver tant d'exemples concrets de contes pour étayer les propos avancés. L'auteur ne se contente pas d’asséner des généralités. Il illustre toujours ses analyses par des contes existants, parfois connus du grand public, parfois plus confidentiels, et à chaque fois, il prend le temps de résumer ces contes pour ne pas perdre ses lecteurs et ne pas les obliger à aller chercher par eux-mêmes des versions de ces histoires, qui ne seraient pas forcément les bonnes. Je regrette simplement d'avoir trouvé plusieurs fois les mêmes contes en exemple. Il me semble que la littérature traditionnelle regorge d'histoires variées.

    Conclusion : ♥♥♥♥ Cet essai est à lire absolument si vous êtes intéressé par l'univers des contes. Les propos sont illustrés par des exemples concrets et détaillés, et l'auteur s'est assuré de nous donner toutes les clés pour comprendre facilement ses propos. C'est un plaisir à lire, et c'est également très instructif.
    http://sweetie-universe.over-blog.com/2018/03/essai-le-pouvoir-des-contes-b.chouvier.html

  • Couverture du livre « Le pouvoir des contes » de Bernard Chouvier aux éditions Dunod

    L'atelier de Litote lalitote sur Le pouvoir des contes de Bernard Chouvier

    Quel livre inspirant que celui de Bernard Chouvier « Le pouvoir des contes ». Grâce à ce livre j’ai effectué une véritable plongée dans le monde de l’imaginaire et de la symbolique. Non seulement, les contes font échos à l’enfant en nous mais pour peut que l’on soit parent ou professionnel de...
    Voir plus

    Quel livre inspirant que celui de Bernard Chouvier « Le pouvoir des contes ». Grâce à ce livre j’ai effectué une véritable plongée dans le monde de l’imaginaire et de la symbolique. Non seulement, les contes font échos à l’enfant en nous mais pour peut que l’on soit parent ou professionnel de l’enfance, ils viennent nous donner des outils fabuleux de compréhension et de tolérance. Ils peuvent être utiles à la construction, au dépassement de ses peurs et son même capable d’aider à réparer ce qui est endommagé. En son temps le livre Psychanalyse des contes de fées de Bruno Bettelheim m’avait déjà interpellé mais je dois dire que dans le côté psy c’est bien aussi. Ce livre est simple et court et pourtant on en ressort éblouis et émerveillé. Les « leçons » de vie, en termes d’exemples ou de modèles du monde passent particulièrement bien sous forme de conte. J’ai apprécié le côté je transmets à une autre génération que la mienne et tout comme l’auteur j’ai des souvenir de ma grand-mère me contant des histoires fabuleuses le soir au couché. L’oralité d’un conte est quelque chose de précieux car cette transmission est unique et renouvelée. A chaque conteur sa façon de raconter. On voit tout de suite l’universalité de certains contes car l’humanité est touchée par les mêmes émotions ressenties, les mêmes angoisses aussi. Un vrai plaisir que de découvrir des contes que je ne connaissais pas. Merci pour ce voyage enrichissant au pays des contes. Bonne lecture.

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !

Récemment sur lecteurs.com