Benoit Duteurtre

Benoit Duteurtre
Après la poésie balnéaire des Pieds dans l'eau, et la fantaisie de L'Ordinateur du paradis, Benoît Duteurtre livre ici son roman le plus moderne et le plus intime.

Articles en lien avec Benoit Duteurtre(1)

Avis sur cet auteur (12)

  • add_box
    Couverture du livre « En marche ! conte philosophique » de Benoit Duteurtre aux éditions Gallimard

    Nicole Grundlinger sur En marche ! conte philosophique de Benoit Duteurtre

    Plutôt que se lamenter sur notre époque, mieux vaut en rire. C'est sûrement ce que doit penser Benoît Duteurtre, habitué à nous restituer régulièrement le fruit de ses observations de nos contemporains à travers le filtre romanesque. Pardon, ici il ne s'agit pas d'un roman mais d'un conte...
    Voir plus

    Plutôt que se lamenter sur notre époque, mieux vaut en rire. C'est sûrement ce que doit penser Benoît Duteurtre, habitué à nous restituer régulièrement le fruit de ses observations de nos contemporains à travers le filtre romanesque. Pardon, ici il ne s'agit pas d'un roman mais d'un conte philosophique comme précisé sur la couverture. Ou comment notre héros, jeune député novice et idéaliste s'en va expérimenter sur le terrain le concept du "en même temps"...

    Et ce terrain, c'est un pays tout neuf ou presque. La Rugénie, territoire d'Europe centrale, échappé du joug communiste de la Muldavie après la "Tendre Révolution" qui a porté au pouvoir un disciple des théories de Stepan Gloss, un intellectuel rugène auteur de "La globalisation heureuse". Un concept prônant le libéralisme total associé à une politique de développement durable très volontariste. Thomas, jeune trentenaire fraichement élu député décide de partir en voyage d'étude en Rugénie pour, qui sait, importer ses bonnes recettes en France. La communication du petit pays est en effet très alléchante : chasse à la pollution, développement des transports alternatifs, défense acharnée de la diversité... L'Europe fait les yeux doux à cette nation nouvelle, candidate pour rejoindre l'Union et susceptible de montrer la voie d'une autre politique. Sur le terrain, Thomas va cependant être confronté à une réalité bien différente...

    Et le lecteur de découvrir par les yeux de ce Candide ce qu'est la réalité de notre monde. Un monde où la communication, l'image et le court terme sont rois. Qu'il s'agisse d'environnement, de droits des minorités ou de social. On est dans le storytelling permanent. Le choix opéré par la Rugénie est, sous couvert de "bons sentiments", un choix ultra-libéral avec des politiques pilotées par l'argent. Et ce que découvre Thomas prête souvent à sourire, mais jaune. Comme ce modèle de fermes dans lesquelles les vaches ne servent plus à produire du lait mais des gaz transformés en énergie...

    Ce que met en avant l'auteur à travers les pérégrinations de Thomas dans ce pays de Cocagne ce sont les contradictions quotidiennes d'un monde qui ne sait plus trop dans quel sens tourner face aux injonctions permanentes qui donnent le tournis : sauver la planète et continuer à produire des richesses, limiter l'impact des transports sur l'environnement et continuer à développer le tourisme, source de revenus et d'emplois... et ce ne sont que quelques exemples. Cette Rugénie n'est que le "pays témoin" de la somme de ces contradictions à l'échelle du monde. Et on aurait tort de croire que ce n'est que de la fiction.

    Une lecture qui se veut légère mais qui suscite autant de sourires que de froncements de sourcils. On se dit qu'il y a vraiment du boulot et que ce ne sont pas quelques effets de manche qui feront avancer le schmilblick.

  • add_box
    Couverture du livre « L'ete 76 » de Benoit Duteurtre aux éditions Gallimard

    dominique petrone sur L'ete 76 de Benoit Duteurtre

    Un roman sur la vie de l'auteur que j'ai apprécié moyennement, il nous livre ses émotions, son premier amour, ses passions...
    Certains chapitres m'ont accrochés mais j'ai vite relâché car beaucoup de longueurs et d'incompréhensions sur certains sujets.
    Mais c'est surtout son histoire avec...
    Voir plus

    Un roman sur la vie de l'auteur que j'ai apprécié moyennement, il nous livre ses émotions, son premier amour, ses passions...
    Certains chapitres m'ont accrochés mais j'ai vite relâché car beaucoup de longueurs et d'incompréhensions sur certains sujets.
    Mais c'est surtout son histoire avec Hélène dont il est épris et dont il espère voir naitre un amour passionnel mais qui resteras surtout une très forte histoire d'amitié qui va les suivre de nombreuses années.
    J'ai eu l’impression qu'il manquait quelque chose a ce livre, une accroche, une trame ...
    Dommage je reste sur ma faim...

  • add_box
    Couverture du livre « Livre pour adultes » de Benoit Duteurtre aux éditions Gallimard

    Jean François SIMMARANO sur Livre pour adultes de Benoit Duteurtre

    Roman qui n'en est pas un dans la forme. Pas un essai non plus. Plutôt une autobiographie libre et très sélective. De beaux moments de sincérité, d'humour et d'émotion. Duteurtre nous rappelle que la bascule des 50 ans nous ramène au passé et à ce qui ne sera plus. Avec intelligence et sensibilité.

    Roman qui n'en est pas un dans la forme. Pas un essai non plus. Plutôt une autobiographie libre et très sélective. De beaux moments de sincérité, d'humour et d'émotion. Duteurtre nous rappelle que la bascule des 50 ans nous ramène au passé et à ce qui ne sera plus. Avec intelligence et sensibilité.

  • add_box
    Couverture du livre « Livre pour adultes » de Benoit Duteurtre aux éditions Gallimard

    Joëlle Guinard sur Livre pour adultes de Benoit Duteurtre

    Benoit Duteurtre dont j’avais bien aimé le dernier livre assez fantaisiste « L’ordinateur du paradis » nous livre ici un texte beaucoup plus intime. Il ne faut pas se fier à son titre qui pourrait évoquer un livre un peu coquin...

    En deuil de sa mère, il égrène ses souvenirs d’enfance dans ce...
    Voir plus

    Benoit Duteurtre dont j’avais bien aimé le dernier livre assez fantaisiste « L’ordinateur du paradis » nous livre ici un texte beaucoup plus intime. Il ne faut pas se fier à son titre qui pourrait évoquer un livre un peu coquin...

    En deuil de sa mère, il égrène ses souvenirs d’enfance dans ce livre qui tient à la fois de l’autobiographie quand il évoque sa mère, petite fille du président Coty, femme à l'optimisme forcené, son meilleur ami et beaucoup de ses chers disparus mais qui contient aussi de belles réflexions sur la vieillesse, la déchéance, l’amitié, la mort, l’évolution du monde rural… Autobiographie et réflexions auxquelles sont mêlées des fictions sous la forme de nouvelles qui reprennent souvent les thèmes abordés sous l’angle de la réflexion. Une construction intéressante et originale.

    Pour moi, les plus beaux passages concernent son village d’enfance dans les Vosges, il nous livre des chapitres empreints de nostalgie où il évoque l’évolution du monde, le déclin voire l’extinction du monde rural. Il fustige les pouvoirs publics qui se désintéressent de l’agriculture et les hygiénistes avec leurs normes.

    Il interroge la normalisation, l’hygiènisme obsessionnel qui conduit à considérer tout produit naturel comme potentiellement dangereux, les normes européennes, le fameux principe de précaution...

    Le ton est tour à tour tendre, par exemple quand il parle des personnes vieillissantes, nostalgique et même parfois assez sombre au sujet de la disparition du monde rural et de la normalisation de notre société. Mais il peut aussi être drôle comme lorsqu’il raconte la découverte d’une tribu primitive. Il inscrit joliment la nostalgie dans la liste de ses plaisirs en la qualifiant de « fruit délicieux ».

    Selon lui, ce roman est un livre pour adultes car l’adulte est à un âge où il commence à s’intéresser autant à ce qui est derrière lui qu’à ce qui est devant. Jolie définition... "Quand nous arrivons à la moitié de notre existence, le balancier s’inverse et la vie antérieure prend plus d’intérêt que le monde à venir."

    J’ai trouvé Benoit Duteurtre habile dans ses va et vient entre monde de consommation moderne à la communication tout azimut et monde plus authentique et j'ai passé un agréable moment de lecture avec ce roman qui aborde beaucoup de thèmes essentiels.


    http://leslivresdejoelle.blogspot.fr/2016/08/livre-pour-adultes-de-benoit-duteurtre.html