Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Barack Obama

Barack Obama
Barack Obama a été le 44e président des États-Unis. Élu en novembre 2008, il a accompli deux mandats successifs à ce poste. Il est l'auteur de deux autres ouvrages, qui ont tous deux figuré dans la liste des meilleures ventes du New York Times : Les Rêves de mon père et L'Audace d'espérer. Il a r... Voir plus
Barack Obama a été le 44e président des États-Unis. Élu en novembre 2008, il a accompli deux mandats successifs à ce poste. Il est l'auteur de deux autres ouvrages, qui ont tous deux figuré dans la liste des meilleures ventes du New York Times : Les Rêves de mon père et L'Audace d'espérer. Il a reçu le prix Nobel de la paix en 2009. Il vit à Washington avec sa femme, Michelle. Ils ont deux filles, Malia et Sasha.

Avis sur cet auteur (7)

  • add_box
    Couverture du livre « Une terre promise » de Barack Obama aux éditions Fayard

    kryan soler sur Une terre promise de Barack Obama

    « Une langue bien pendue comme ça, autant que ça serve à quelque chose » disait Cramps.

    C'est le grand-père de Barack Obama qui disait cela.

    Pour avoir servi, ça a bien servi !

    Long intéressant et détaillé roman mais qui m'a moins emballée que celui de sa femme.

    « Une langue bien pendue comme ça, autant que ça serve à quelque chose » disait Cramps.

    C'est le grand-père de Barack Obama qui disait cela.

    Pour avoir servi, ça a bien servi !

    Long intéressant et détaillé roman mais qui m'a moins emballée que celui de sa femme.

  • add_box
    Couverture du livre « Une terre promise » de Barack Obama aux éditions Fayard

    Anita Millot sur Une terre promise de Barack Obama

    Un très beau cadeau reçu de mon fils cadet pour mon anniversaire : le premier tome de Barack Obama a l’avantage de se lire comme un roman, tant il captive. Ou comme un document-témoignage autobiographique, qui peut être posé sur un coin de table, pour y revenir un peu plus tard dans la journée …...
    Voir plus

    Un très beau cadeau reçu de mon fils cadet pour mon anniversaire : le premier tome de Barack Obama a l’avantage de se lire comme un roman, tant il captive. Ou comme un document-témoignage autobiographique, qui peut être posé sur un coin de table, pour y revenir un peu plus tard dans la journée … On ne s’ennuie pas une seule minute !

    Jamais aucun Président d’une nation ne m’avait autant touchée. Il est le seul à ma connaissance qui soit capable de parler de sa vie privée (grands-parents, parents, soeur, femme et filles) avec autant de tendresse et de sincérité, sans aucune fausse pudeur. De ses défauts ou d’un acte de jeunesse dont il a encore honte aujourd’hui (avoir harcelé un élève avec d’autres camarades d’école … ) De ses rêves et de ses victoires, comme de ses échecs et déceptions. Je n’y ai vu aucune prétention. Plutôt beaucoup de bienveillance sans trace d’hypocrisie ou de fausse modestie.

    Je l’ai fait durer pendant huit jours, chaque soir, afin d’en profiter au maximum ! J’attends la suite que je ne manquerai pas de lire ! Un récit qui tient plus d’une correspondance intime que de mémoires telles que je les conçois (ça c’est mon point de vue) : je trouve Barack Obama encore un peu trop jeune pour ça …

    Cerise sur le gâteau : les magnifiques photos qui sont autant de petits présents et viennent agrémenter le texte. Une belle écriture également. Bref du plaisir à l’état pur !

  • add_box
    Couverture du livre « Une terre promise » de Barack Obama aux éditions Fayard

    NADIA D'ANTONIO sur Une terre promise de Barack Obama

    # Rentrée littéraire 2020

    LE livre de la rentrée littéraire 2020, un succès mondial, un événement tant attendu : « Une terre promise « (« A Promised Land » - Tome 1 aux éditions Fayard) de Barack Obama, qui a été Président des États-Unis, de 2009 à 2017.

    Cet homme au charisme étonnant et...
    Voir plus

    # Rentrée littéraire 2020

    LE livre de la rentrée littéraire 2020, un succès mondial, un événement tant attendu : « Une terre promise « (« A Promised Land » - Tome 1 aux éditions Fayard) de Barack Obama, qui a été Président des États-Unis, de 2009 à 2017.

    Cet homme au charisme étonnant et d'un humour certain, a déjà écrit plusieurs ouvrages (voir ma liste publiée le 20/11/2020). Fait étonnant (surtout dans son pays), il a été le premier Afro-Américain à être rédacteur en chef de la célèbre « Harvard Law School ».

    Dans « Une terre promise », une autobiographie (ses Mémoires), d'un peu plus de huit-cents pages (il avait beaucoup à dire et ce n'est pas fini), le 44ème Président des États-Unis livre ses impressions – des réflexions ayant trait à la sociologie, au racisme, à la politique (bien entendu) – des faits marquants de son mandat – il nous livre aussi des révélations personnelles en nous faisant un peu entrer dans sa vie familiale, le couple qu'il forme avec Michelle et leurs deux filles.

    C'est sa prise de position contre la guerre en Irak lancée par George Bush qui le révèle à la nation américaine. Face au républicain John McCain, et à Hilary Clinton, il a remporté la Présidence. Depuis, il a occupé deux mandats et malheureusement, impossible d'en briguer un autre. S'il avait pu, qui sait ce qui serait advenu ?

    On peut déjà dire que sa « destinée » est « historique ». Il a marqué l'Histoire (avec un grand H) et a reçu le Prix Nobel de la paix en 2009.
    Dans ce témoignage « unique », il écrit avec une grande sincérité en évoquant non seulement ses réussites mais également ses échecs. Il rêve d'un monde meilleur et son regard est très réfléchi – il aimerait beaucoup plus de démocratie : un rêve…. He had a dream…. Mais n'oublions pas que s'il a été Président, Barack Obama reste un Homme avec une grande sensibilité, certes, mais aussi un grand réalisme.

    Dans ce premier tome de ses mémoires, le lecteur peut lire la passionnante « odyssée » de ce personnage et il est entraîné à sa suite dans ce grand voyage. On va dans les coulisses de la Maison Blanche (à Washington avec son célèbre bureau ovale), mais on se retrouve aussi à Moscou ou à Pékin. Il nous parle de la crise financière qui a touché le monde. Des anecdotes dont son « bras de fer » avec Vladimir Poutine – un grand rire pour Nicolas Sarkozy : «Les discussions avec Sarkozy étaient ainsi tout à tour amusantes et exaspérantes, ses mains en mouvement perpétuel, sa poitrine bombée comme celle d'un coq nain. » …
    Malgré un humour certain, Barack Obama reste grave car il y a eu l'affaire Ben Laden et d'autres faits marquants qui ont surtout eu lieu pendant son premier mandat et ne pas oublier son célèbre slogan : « Yes We Can ! ».

    Il est tout à fait impossible (du moins je pense et c'est mieux ainsi) d'en dire trop sur ce livre qui a déjà connu une grande célébrité, après celui de son épouse, Michelle avec « Devenir » en 2018. Un couple qui a donc beaucoup de faits à nous raconter et…. Eh oui, on n'attend que ça après ces années à entendre parler des frasques du « Donald », de ses coups de poings (pour ne pas dire ses coups de gueule...)

    Voici donc un livre bien intéressant d'un personnage que l'on aime (ou pas) – toujours souriant – élégant – mais d'une grande simplicité qui a fait tout ce qui était en son pouvoir et qui avait bien aimé en faire plus.

    Dernière indication, le couple a franchi le cap en passant de la scène aux écrans et en créant sa propre société : « Higher Ground » et a conclu un accord avec Netflix, sans oublier que Michelle Obama avait signé un partenariat avec « Spotify »…

    Mais à présent, il continue d'une autre façon, en donnant des conférences (moyennant quelques dollars car : money is money, don't you agree ?) de toute façon, il n'est pas le seul à continuer ainsi puisqu'en France, il y en a un, parmi d'autres (vous savez un certain Nicolas ?) qui fait de même, alors ...

  • add_box
    Couverture du livre « Les rêves de mon père » de Barack Obama aux éditions Presses De La Cite

    Ellemlire sur Les rêves de mon père de Barack Obama

    J'ai choisi ce livre lors de la masse critique non-fiction de février sur Babelio. J'avais envie d'en savoir plus sur le parcours de cet homme qu'est Barack Obama, le premier président noir des Etats-Unis. Si ce livre, publié en 1995, donc bien avant son investiture à la présidence, est une...
    Voir plus

    J'ai choisi ce livre lors de la masse critique non-fiction de février sur Babelio. J'avais envie d'en savoir plus sur le parcours de cet homme qu'est Barack Obama, le premier président noir des Etats-Unis. Si ce livre, publié en 1995, donc bien avant son investiture à la présidence, est une autobiographie, il se lit tel un roman. Il s'agit de l'histoire de sa vie avant son entrée en politique. D'Hawaï au Kenya en passant par l'Indonésie, New-York et Chicago, Barack Obama se souvient et nous fait voyager avec lui dans sa quête d'identité.

    Barack Obama est né à Hawaï d'une mère américaine, blanche et d'un père noir, kényan. Il n'a pas connu ce père qui est reparti peu après sa naissance. Il ne l'aura rencontré qu'une fois, l'année de ses dix ans mais il cherchera après la mort de celui-ci à remonter vers ses origines africaines et sa famille kényane très nombreuse. Mais si ce père est absent, son enfance et sa jeunesse seront marquées par d'autres hommes. Son grand-père Gramps, chez qui il vivra de nombreuses années lui parle souvent de son père puisqu'il l'a connu.

    "Tu vois, il y a une chose que tu peux prendre chez ton père, me disait-il. La confiance en soi. le secret du succès."

    Et il y a aussi Lolo, le deuxième mari de sa mère, avec qui ils iront vivre quelques années chez lui en Indonésie. Ce beau-père comptera beaucoup, il lui transmettra de belles valeurs, lui apprendra à avoir confiance en lui, à croire en lui et en ses capacités. Il n'oubliera jamais les conseils qu'il lui a prodigué.

    "Les gens mettent à profit la faiblesse des autres. Ils sont comme les pays. L'homme fort prend la terre de l'homme faible. Il fait travailler l'homme faible dans ses champs. Si la femme de l'homme faible est jolie, l'homme fort la prendra. […] Il vaut mieux être fort, dit-il enfin en se levant. Si tu ne peux pas être fort, sois intelligent et mets-toi au mieux avec quelqu'un de fort. Mais il vaut toujours mieux être fort soi-même. Toujours."

    Au fil des pages, on découvre un homme sincère, humble, intelligent, à l'écoute des autres, qui ne juge pas mais essaye plutôt de comprendre l'autre et d'apprendre des autres. Mais plus que tout, on comprend qu'il n'est pas facile aux Etats-Unis d'être noir, on n'imagine pas que les inégalités peuvent être si marquées, à une époque pas si lointaine. le racisme et la méfiance sont très courants, et le jeune Barack, est toujours dans le questionnement, lui qui est blanc et noir à la fois, il a du mal à trouver sa place et à définir qui il est.

    "Pour mon grand-père, la question de la race n'était plus un problème brûlant. Car si l'ignorance était toujours bien ancrée en certaines régions, on pouvait raisonnablement supposer que le reste du monde rattraperait bientôt son retard."

    Barack Obama se livre sans fard, on apprend qu'il fumait, pas que des cigarettes, qu'il lui arrivait d'aller en cours ivre. Il n'essaye pas de donner une image édulcorée de lui-même, il se raconte tel qu'il est : un peu arrogant et fier quand il était très jeune, beaucoup plus posé et attentif ensuite. Certains passages m'ont fait sourire, il les écrit de manière brute, tels qu'ils les a vécus ou ressentis.

    "Putain, je le savais bien, que j'aurais dû partir plus tôt !"

    "Ca parait dangereux, dis-je stupidement."

    Chaque moment de sa vie qu'il choisit de livrer dans cet ouvrage est raconté dans les moindres détails. Il m'a un peu perdue parfois, surtout lors de la période où il vit à Chicago et travaille comme organisateur de communauté. Il nous parle de nombreuses personnes, abordent des notions politiques, sociales, économiques parfois complexes mais très intéressantes.

    La partie sur son voyage au Kenya est très intéressante. Il marche sur la terre de ses ancêtres, rencontre enfin sa famille africaine très nombreuse. L'occasion enfin d'apprendre d'où il vient, qui était ce père. Des moments très émouvants, toujours livrés avec sincérité.

    "Et je me disais : Voilà à quoi ressemblait la Création. le même calme, les mêmes craquements d'os. Là-bas, dans la nuit tombante, par-delà cette colline, marche le premier homme, il est nu, il a la peau rugueuse, il serre un morceau de silex dans sa main maladroite, et il n'a pas encore de mots à mettre sur la peur, l'appréhension, la crainte respectueuse qu'il ressent devant le ciel, le pressentiment qu'il a de sa propre mort. Si seulement nous pouvions nous souvenir de ce premier pas commun, de ce premier mot commun… ce temps d'avant Babel."

    En bref, Les rêves de mon père est une lecture très dense, parfois complexe mais extrêmement intéressante. Barack Obama n'essaye à aucun moment d'embellir les choses ou de se faire plaindre. Il raconte sa jeunesse et son enfance telles qu'elles se sont passées, sans jamais maquiller sa personnalité. Plus que tout, je retiendrai la modestie et la générosité qui ressortent de ses écrits. Un livre à lire en prenant son temps.

    https://ellemlireblog.wordpress.com/2018/04/04/les-reves-de-mon-pere-barack-obama/