Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Audrey Carlan

Audrey Carlan
Audrey Carlan vit en Californie avec l'amour de sa vie et leurs deux enfants. Écrire est pour Audrey une absolue nécessité. Calendar Girl est né du besoin de créer un personnage auquel les femmes d'aujourd'hui peuvent s'identifier : une femme volontaire, drôle, et sensuelle. Cette série phéno... Voir plus
Audrey Carlan vit en Californie avec l'amour de sa vie et leurs deux enfants. Écrire est pour Audrey une absolue nécessité. Calendar Girl est né du besoin de créer un personnage auquel les femmes d'aujourd'hui peuvent s'identifier : une femme volontaire, drôle, et sensuelle. Cette série phénomène a instantanément rencontré son public dans le monde entier, en entrant notamment dans les listes des meilleures ventes du New York Times la première semaine de sa sortie. Quand elle n'est pas en train d'écrire ou discuter sur les réseaux sociaux avec ses lectrices à travers le monde, Audrey aime faire du yoga, et bien sûr se plonger dans un bon livre !

Avis sur cet auteur (75)

  • add_box
    Couverture du livre « Calendar girl T.6 ; juin » de Audrey Carlan aux éditions Hugo Roman

    Sha059 sur Calendar girl T.6 ; juin de Audrey Carlan

    Ce livre est vraiment très touchant! Voir à quel point Mia est devenu importante pour ses amies, et inversement, je trouve ça beau. Mia a vu qu'il pouvais y avoir aussi du mauvais dans ce travail, mais que quoi qu'il arrive elle n'est pas toute seule et ne le sera plus jamais. Elle s'est trouvée...
    Voir plus

    Ce livre est vraiment très touchant! Voir à quel point Mia est devenu importante pour ses amies, et inversement, je trouve ça beau. Mia a vu qu'il pouvais y avoir aussi du mauvais dans ce travail, mais que quoi qu'il arrive elle n'est pas toute seule et ne le sera plus jamais. Elle s'est trouvée une belle et grande famille, et je trouve ça tellement mignon. J'ai hâte de lire le suivant pour voir ce qui l'attend dans la suite, en espérant revoir quelques anciens ^^.

  • add_box
    Couverture du livre « Calendar girl T.3 ; mars » de Audrey Carlan aux éditions Hugo Roman

    Sha059 sur Calendar girl T.3 ; mars de Audrey Carlan

    Le meilleur livre des trois, mon préférée jusque là. Moi qui disait ne pas accrocher ben j'ai eu tord car là c'est bon je suis dans l'histoire. J'avoue avoir hâte de lire le suivant donc cette semaine petit tour au furet sûrement et je pense que je vais me prendre plusieurs de suite aha.

    Le meilleur livre des trois, mon préférée jusque là. Moi qui disait ne pas accrocher ben j'ai eu tord car là c'est bon je suis dans l'histoire. J'avoue avoir hâte de lire le suivant donc cette semaine petit tour au furet sûrement et je pense que je vais me prendre plusieurs de suite aha.

  • add_box
    Couverture du livre « Calendar girl T.7 ; juillet » de Audrey Carlan aux éditions Hugo Roman

    Sha059 sur Calendar girl T.7 ; juillet de Audrey Carlan

    Lu en une petite après midi :). Ce tome nous fait nous remettre doucement des événement de Juin, il est tranquille et mignon à lire. Il nous donne de jolie sentiments et une relation sérieuse. Ils l'ont enfin dis ^^
    Voir plus

    Lu en une petite après midi :). Ce tome nous fait nous remettre doucement des événement de Juin, il est tranquille et mignon à lire. Il nous donne de jolie sentiments et une relation sérieuse. Ils l'ont enfin dis ^^ <3 Et j'ai eu le droit à un petit bracelet offert "le bronzage part mais les souvenirs restent." :)

  • add_box
    Couverture du livre « International guy T.12 ; Los Angeles » de Audrey Carlan aux éditions Hugo Roman

    Lectrice - Lambda sur International guy T.12 ; Los Angeles de Audrey Carlan

    Et voici le dernier tome de la série « International Guy ».
    Nous allons suivre Parker et ses acolytes dans leur toute dernière mission qui va les emmener à Los Angeles. Ils doivent donner des conseils pour aider toute l’équipe d’une nouvelle émission télévisée de rencontres.
    Cette mission...
    Voir plus

    Et voici le dernier tome de la série « International Guy ».
    Nous allons suivre Parker et ses acolytes dans leur toute dernière mission qui va les emmener à Los Angeles. Ils doivent donner des conseils pour aider toute l’équipe d’une nouvelle émission télévisée de rencontres.
    Cette mission devait être rapide car Parker ne veut pas rester trop loin de Skyler après les derniers évènements survenus. Sauf que les choses ne vont pas se dérouler comme prévues…

    Quoi de mieux qu’un thème un peu plus léger pour clôturer cette saga ?
    Une émission de télévision qui allie télé-réalité et rencontres, c’est clairement dans l’air du temps. Le planning est prêt, Parker part avec Royce pour la ville des anges sans se douter une seule seconde qu’il va être piégé.
    Je dois l’avouer, j’ai deviné très rapidement ce qu’il allait se passer. En même temps, Audrey CARLAN ne cache pas les indices. Je dirais même qu’elle en met exprès pour que le lecteur soit lui aussi très rapidement dans la confidence. Ce secret n’est pas gardé longtemps car au final, ce qui est amusant, c’est de voir dans quelle situation se retrouve Parker bien malgré lui. Il aime tout contrôler et finalement ici c’est un peu l’arroseur arrosé.

    Sincèrement, ce tome un peu léger est le bienvenu après tous les évènements qu’ont vécus les personnages.
    On sait qui en voulait à Skyler et malheureusement, cette personne s’en ait aussi prise à des proches de la jeune femme. Il y a eu de gros dégâts, les séquelles sont encore lourds, mais ils veulent tous aller de l’avant et vivre un futur rayonnant.

    Au-delà de cela, ce douzième tome n’apporte pas grand-chose à la série en général, juste un vrai final au couple que forment Skyler et Parker. C’est plus une manière de leur dire au revoir et de passer à autre chose.

    Concernant la série dans son intégralité, j’avoue ne pas être à cent pour cent satisfaite.
    Les tomes s’enchaînent et le niveau pour moi des différents opus était en dents de scie. Il y a autant des tomes que j’ai appréciés, d’autres moins et encore d’autres que j’ai trouvé sans grand intérêt. Heureusement, chaque opus est petit et se dévore rapidement. Ce format va très bien à l’auteur puisqu’elle a repris la formule qui a marché pour « Calendar Girl », avec douze tomes pour tenir en haleine le lecteur sur une année complète.
    Je n’ai pas lu « Calendar Girl », mais je peux dire que cette formule pour « International Guy » a atteint pour moi ses limites. J’ai trouvé que l’histoire tournait très vite en rond, que c’était les mêmes problématiques qui revenaient sur le tapis et que le couple Skyler/Parker était beaucoup trop présent. Cette redondance n’aurait certainement pas été présente si leur histoire était en un seul et même tome. Même si on est sur une série qui comporte douze volumes, on n’a pas le temps d’oublier ce qu’il se passe entre chaque tome et cette impression de répétition en est qu’accentuée.

    Ce qui m’a également un peu déçue, c’est le fait que ça ne soit pas l’histoire des « International Guy », mais l’histoire de juste l’un d’entre eux : Parker. Alors j’adore ce personnage, mais ce n’était pas ce qui était vraiment annoncé sur le papier. Je m’attendais vraiment à découvrir aussi ses deux acolytes, ou tout du moins tout autant que Parker. Au vu du final de ce douzième tome, je me doute bien que Audrey CARLAN pourrait nous offrir des séries sur ces deux personnages. Mais ici, j’ai trouvé que le titre ne correspondait pas forcément à ce que l’on retrouve dans les livres, ou alors il aurait fallu préciser d’entrée de jeu qu’elle n’allait concerner que Parker.

    Ce qui a été agréable avec cette saga, c’est le fait d’avoir des tomes courts qui permettent de souffler entre deux lectures, un peu à la manière d’une série télévisée. On se pose quelques heures avec le nouveau tome et on attend le mois suivant pour connaître la suite. En cela, cette série a l’avantage de mettre une pause dans notre vie et nos lectures.
    Par contre, j’espère que Audrey CARLAN ne repartira pas sur des séries de douze tomes pour Royce et pour Bo, parce que je ne vois pas ce qu’elle pourrait apporter de plus concernant l’entreprise « International Guy ». On a déjà fait plus que le tour avec Parker et repartir sur des missions serait lassant. Je verrais bien plus des hors-série pour clôturer leur histoire également.


    En conclusion, « International Guy, tome 12 : Los Angeles » termine la série sur une note toute en légèreté. Audrey CARLAN n’a pas épargné ses personnages tout au long de sa saga, passant par des moments de joie et par d’autres beaucoup plus terribles. Même si la série était pour moi assez inégale, je ne peux qu’avouer que chaque titre me permettait de souffler entre deux lectures. C’est frais, c’est léger, mais la série a quand même quelques défauts.

    ( https://lectrice-lambda.blogspot.com/2019/06/international-guy-tome-12-los-angeles.html )