Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Audrey Carlan

Audrey Carlan
Audrey Carlan vit en Californie avec l'amour de sa vie et leurs deux enfants. Écrire est pour Audrey une absolue nécessité. Calendar Girl est né du besoin de créer un personnage auquel les femmes d'aujourd'hui peuvent s'identifier : une femme volontaire, drôle, et sensuelle. Cette série phéno... Voir plus
Audrey Carlan vit en Californie avec l'amour de sa vie et leurs deux enfants. Écrire est pour Audrey une absolue nécessité. Calendar Girl est né du besoin de créer un personnage auquel les femmes d'aujourd'hui peuvent s'identifier : une femme volontaire, drôle, et sensuelle. Cette série phénomène a instantanément rencontré son public dans le monde entier, en entrant notamment dans les listes des meilleures ventes du New York Times la première semaine de sa sortie. Quand elle n'est pas en train d'écrire ou discuter sur les réseaux sociaux avec ses lectrices à travers le monde, Audrey aime faire du yoga, et bien sûr se plonger dans un bon livre !

Avis sur cet auteur (75)

  • add_box
    Couverture du livre « Calendar girl T.1 ; janvier » de Audrey Carlan aux éditions Hugo Roman

    aurelie bo sur Calendar girl T.1 ; janvier de Audrey Carlan

    http://liliandtheworldofbooks.blogspot.com/2017/01/calendar-girl-tome-1-janvier.html

    Mia n'a jamais manqué de rien jusqu'au jour où sa mère décide de partir. Son père ne va pas s'en remettre et il noie son chagrin dans l'alcool et dans le jeu. Malheureusement, il emprunte énormément d'argent...
    Voir plus

    http://liliandtheworldofbooks.blogspot.com/2017/01/calendar-girl-tome-1-janvier.html

    Mia n'a jamais manqué de rien jusqu'au jour où sa mère décide de partir. Son père ne va pas s'en remettre et il noie son chagrin dans l'alcool et dans le jeu. Malheureusement, il emprunte énormément d'argent à des personnes peu fréquentables et il n'arrivera pas à les rembourser. Tout va mal se passer pour son papa et elle va devoir à son tour rembourser cette dette et devra assumer son rôle d'escorte gril auprès d'hommes riches afin d'obtenir cette somme. Nous, nous demandons si elle va réussir à réunir cette somme et surtout comment elle va gérer cette nouvelle vie.

    Pour ce mois de janvier, elle va faire la rencontre de Wes, un jeune scénariste et surtout un très beau spécimen. Elle va devoir habiter avec lui pendant un mois et sur ce mois, il va se passer pas mal de choses entre eux. Vous allez me demander, pourquoi doit-elle habiter avec lui... Pour cela, je vous invite à découvrir ce premier tome du long ligné.

    L'auteure nous propose une série de douze tomes avec douze hommes différents. Je ne vous cache pas que l'idée est bonne, mais je suis un peu sceptique à l'idée de découvrir douze hommes différents. Maintenant, je vais attendre quelques mois pour me faire vraiment une idée sur cette série.

    Parlons un peu de Mia, c'est une jeune femme forte et qui est prête à tout pour subvenir aux besoins de sa famille. Certes, ce n'est pas un métier comme les autres, mais c'est un métier qui rapporte énormément et elle a vraiment besoin de cet argent. Ce que j'ai également apprécié avec ce personnage, elle est maître de ses choix et de ses clients même si je ne suis pas fan de ce métier.

    L'auteure réunit tous les ingrédients qui font que ce récit reste prenant du début jusqu'à la fin. C'est sexy, sensuel, bien rythmé et surtout entraînant.

    Pour conclure, j'ai vraiment hâte de voir comment l'auteure va nous surprendre pendant ces douze mois et j'ai hâte de voir comment cette histoire va se finir. J'espère juste que cela ne va pas être répétitif. En tout cas, c'est un premier tome très prometteur et qui vous tient en haleine. Je vous recommande ce premier mois qui m'a plu.
    7/10

  • add_box
    Couverture du livre « Calendar girl T.1 ; janvier » de Audrey Carlan aux éditions Hugo Roman

    Alicia Alvarez sur Calendar girl T.1 ; janvier de Audrey Carlan

    http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/-calendar-girl-janvier-audrey-carlan

    Calendar Girl : Janvier, LE livre du mois !
    Je l'ai reçu en Décembre, comme cadeau de nouvelle année de la part de Hugo New Romance. Ce colis m'avait étonnée et rendue euphorique toute la journée....
    Voir plus

    http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/-calendar-girl-janvier-audrey-carlan

    Calendar Girl : Janvier, LE livre du mois !
    Je l'ai reçu en Décembre, comme cadeau de nouvelle année de la part de Hugo New Romance. Ce colis m'avait étonnée et rendue euphorique toute la journée. Encore merci à la maison d'éditions pour leur confiance. En une soirée, emballé, c'est pesé : cette lecture est rapide et addictive.

    Je vous fais un petit résumé : Mia vit à Las Vegas avec son père et sa petite sœur. Depuis que sa mère est parti, son père se met à boire et à parier, accumulant ainsi des dettes. Son dernier emprunt s'élève à 1 million de dollars, et il perd. Il lui est impossible de le rembourser. Cela ne plaît pas au prêteur, qui l'expédie aussitôt dans le coma, menaçant également Mia et sa sœur. Pour éviter une fin tragique, l'héroïne signe un contrat pour devenir escort girl, ce qui lui ramène 100 000 dollars par mois. Chaque mois, un nouvel homme, une nouvelle ville, une nouvelle aventure !

    Pour commencer, j'ai été fort étonnée de la taille du roman. En effet, il ne fait que 150 pages ; il est donc très rapide à lire. C'est vrai que quand on y pense, 12 tomes de 150 pages, c'est assez énorme. Le principe de Calendar Girl m'a de suite convaincue, bien qu'attendre le prochain tome chaque mois risque d'être long et frustrant. Aussi, j'aime vraiment bien les couvertures, qui se différencient uniquement par la couleur et le nom du mois. Bien que cette lecture ait été trop courte et « facile » à mon goût, cela n'en reste pas moins une agréable découverte !

    L'intrigue est chargée d'humour, suivant un fil conducteur cohérent, bien que tiré par les cheveux. Mia est une escort girl mais l'explication de ce terme reste vague : elle escorte un homme riche pendant un mois, elle doit faire ce qu'il veut mais ce qui concerne le sexe n'est pas compris dans le contrat. On explique bien à la jeune femme, soucieuse au début, qu'elle n'a pas à s'inquiéter pour cela. Mais, à peine arrivée chez Mr Janvier, j'ai été un peu surprise de constater qu'elle n'appréhendait pas tant que ça le sexe... Ahem. Comme vous l'aurez compris, c'est une romance érotique. Si vous n'aimez pas ce genre ou que vous êtes encore un(e) jeune adolescent(e), évitez. Néanmoins, si vous êtes friands de ce genre de lecture, sachez qu'elle ne peut que vous plaire. L'histoire reste très logique, légère et drôle. Puis, on ne peut pas s'empêcher de fondre pour l'homme qu'elle est censée escorter. On a qu'une envie : qu'ils se mettent ensemble. Pourtant, comme il est expliqué dans le résumé : un mois, un nouvel homme. À peine on s'attache que c'est déjà fini... C'est trop horrible ! On hésite donc énormément entre le fait de s'attacher ou non aux personnages rencontrés. Sur le temps d'une lecture, on oublie ses soucis pour penser à ceux de Mia. On ne fait que tourner les pages pour savoir si elle se rapproche ou non de son but...

    La plume d'Audrey Carlan est jeune, simple et fluide. Ses mots se lisent tous seuls, on a du mal à lever notre nez du bouquin. Durant les scènes torrides, son écriture depuis de plus en plus abrupte, franche et brute, non sans y avoir un peu de douceur et de lenteur pour garder le rythme. Enfin, un livre bien écrit, qui se lit en deux petites heures pour se détendre.

    Au niveau des personnages, je ne vais pas vous mentir en disant que j'aime énormément Mr Janvier. Il est beau, gentil, mystérieux, charmeur... Ayant été tout de suite touchée par Mia, je ne voulais qu'une chose : que sa première mission soit un succès ! Elle est forte, courageuse, sensible et altruiste. Mia mérite beaucoup de belles choses, son combat pour sauver son père qui ne joue pas bien son rôle paternel la rend encore plus incroyable. Quand au premier homme à escorter, je dois avouer que c'est un paradoxe... Et qu'il est un peu incohérent. Mais, il n'en reste pas moins attendrissant. On a envie de le voir heureux, lui aussi, bien que sa vie ne soit pas un aussi gros désastre que celle de Mia. L'amitié qu'il partage avec cette dernière montres d'autres facettes de lui comme : le compréhension, la serviabilité et l'attachement. J'en viens à me demander si on le reverra dans un des prochains tomes, ou si Mia risque de tomber sur quelqu'un de vraiment méchant. Aussi, Tante Millie m'a fait trop rire. C'est elle qui aide la protagoniste à devenir escort girl, elle la briefe sur ses missions, l'aide à être la demoiselle parfaite pour ce job... Elle n'aime pas beaucoup le père de ses deux nièces, mais la menace qui le suit touche justement ses deux protégées. Elle se doit d'agir, et c'est ce que j'aime beaucoup chez elle ; elle est prête à tout pour les gens qu'elle aime. La meilleure amie de Mia m'a laissée indifférente, d'autant plus que je la trouve vraiment bizarre. Sa présence dans ce premier tome n'a pas vraiment eu d'importance, hormis le fait que ça rappelle au lecteur que la principale n'est pas si seule que ça. Enfin, ceux qui m'ont le plus touchée restent quand même les trois premiers. En terme général, les personnages de Calendar Girl ont le pouvoir de devenir attachants en seulement 150 pages.

    À la fin du livre, on en apprend un petit peu sur le deuxième homme qu'elle doit escorter, durant le mois de février. Elle n'a que quelques jours pour se préparer avant de débarquer chez Mr Février, qu'il me tarde de découvrir. Le souci avec la fin de ce livre, c'est qu'on nous donne quelques informations alléchantes un peu avant la dernière page. On en dit trop mais en même temps pas assez ! Ce que je peux vous dire après une telle lecture, c'est que j'ai hâte d'être en Février.

    Grosso modo, Calendar Girl est une série prometteuse de romance érotique, avec une héroïne charmante que j'aime beaucoup. Elle est amenée à faire des choix qui rendent l'intrigue palpitante. En plus d'avoir une écriture fluide et addictive, l'auteure nous plonge dans son univers d'escort girl avec beaucoup d'humour et de légèreté. Lecture agréable garantie !

  • add_box
    Couverture du livre « Calendar girl T.1 ; janvier » de Audrey Carlan aux éditions Hugo Roman

    April the seven sur Calendar girl T.1 ; janvier de Audrey Carlan

    Je remercie Déborah ainsi que l’équipe de Hugo Roman pour cet envoi et pour leur confiance. Calendar Girl… Tout le monde en avait entendu parler avant sa sortie, sauf moi ! Ce n’est que courant du mois de Janvier que j’ai découvert le catalogue, et par la même, le concept de cette saga. Pour...
    Voir plus

    Je remercie Déborah ainsi que l’équipe de Hugo Roman pour cet envoi et pour leur confiance. Calendar Girl… Tout le monde en avait entendu parler avant sa sortie, sauf moi ! Ce n’est que courant du mois de Janvier que j’ai découvert le catalogue, et par la même, le concept de cette saga. Pour ceux qui l’ignoreraient, Calendar Girl, c’est une sortie tous les mois durant l’année 2017, soit 12 livres à paraître. Chaque tome est court – le premier fait à peine 150 pages – et nous permet de suivre les aventures sulfureuses… d’une escort girl !

    Mia est dans la mouise. Son père, joueur invétéré, est actuellement dans le coma, après avoir été battu à mort par ses créanciers. Si la jeune femme ne veut pas subir le même sort, elle n’a pas d’autre choix que de rembourser sa dette. Et celle-ci s’élève à 1 million de dollars ! Sa tante, qui dirige une agence d’escort girl, lui offre l’opportunité de s’en sortir grâce à des contrats mensuels en temps qu’escort. Mia s’installe donc chez l’homme qui requiert ses services pendant un mois et touche ainsi la somme de 100.000 dollars. 1 mois, 1 ville, 1 homme. La jeune femme va devoir déployer des trésors d’imagination pour ne pas tomber amoureuse de ses clients.

    Bon, il est vrai que le contexte me déplaisait. J’ai entamé cette saga car le concept du livre mensuel m’attirait beaucoup. Le milieu des escort girls m’est complètement étranger, et j’ai toujours pensé qu’il s’agissait de prostitution déguisée. Il faut dire qu’on n’en est pas loin… Ici, on nous explique bien que les escort girls ne sont pas obligés de coucher, mais que si elles souhaitent toucher un petit pécule officieux, c’est toujours possible. Ouais, je vous assure, on entre vraiment dans un univers à part !

    Mia n’a pas le choix, si elle veut rassembler la somme dans les temps, il ne lui reste que cette option. Elle commence ce job sans trop savoir à quoi s’attendre, et passe ainsi son premier mois aux côtés de Wes, un scénariste reconnu. Le jeune homme a besoin d’elle pour l’accompagner durant les galas et autres rencontres, et ainsi repousser l’armada de croqueuses de diamants qui aimeraient lui mettre le grappin dessus.

    Entre Mia et Wes, le courant passe immédiatement. La jeune femme – qui était fermement décidée à faire son travail et à ne pas coucher avec son client – se retrouve vite fait bien fait dans son lit. Si je n’ai pas eu beaucoup d’atomes crochus avec Mia, que j’ai trouvé trop parfaite et sûre d’elle, je me suis en revanche prise d’affection pour Wes. C’est un personnage tout en retenue, mais doté d’une très grande sensualité. Il y a cette alchimie entre les deux qui m’a fait dévorer le livre en moins de deux.

    Il y a un petit détail qui m’a chiffonnée. Il s’agit d’une histoire d’amour, certes, mais à l’origine, Mia ne fait pas cela pour le plaisir, mais par nécessité. Il se trouve que le plaisir, lui, finit par s’installer, mais à aucun moment Mia n’a une petite pensée pour son père et son état inquiétant à l’hôpital. Dommage, pour ce côté de l’intrigue qui, finalement, reste en arrière-plan, voire disparaît complètement.

    La fin arrive très vite, malheureusement. À peine se régale-t-on qu’il faut déjà dire au revoir à Wes et se préparer à Monsieur Février. C’est dans cette partie du livre que je me suis sentie un peu « trahie » par Mia, car elle est encore en plein travail avec Wes qu’elle envisage déjà des choses avec son prochain client. Et sa décision de poursuivre son aventure et de continuer sans Wes, j’ai plutôt eu l’impression qu’elle se cherchait des prétextes pour pouvoir s’envoyer en l’air avec d’autres hommes. Mon petit penchant pour les fins romantiques en a pris un sacré coup.

    En résumé, on se prend vite au jeu de Calendar Girl. Ce premier tome nous offre une histoire sensuelle et sexy au diable entre Mia et Wes. En grande romantique, j’ai été un peu dépouillée de mes illusions, mais j’ai tout de même apprécié les prémices de cette grande aventure qui attend notre héroïne. Je suis impatiente de connaître la suite, et il me tarde déjà d’être au mois prochain pour mettre la main sur Monsieur Février !

    Ma chronique : http://april-the-seven.weebly.com/romance/calendar-girl-audrey-carlan