Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Atiq Rahimi

Atiq Rahimi

Atiq Rahimi, né le 26 février 1962 à KaboulAfghanistan, est un romancier et réalisateur de double nationalité française et afghane. Il a reçu le prix Goncourt le 10 novembre 2008 pour son roman Syngué sabour. Pierre de patience.

Atiq Rahimi vit la guerre d'Afghanistan de 1979 à 1984, puis il s...

Voir plus

Atiq Rahimi, né le 26 février 1962 à KaboulAfghanistan, est un romancier et réalisateur de double nationalité française et afghane. Il a reçu le prix Goncourt le 10 novembre 2008 pour son roman Syngué sabour. Pierre de patience.

Atiq Rahimi vit la guerre d'Afghanistan de 1979 à 1984, puis il se réfugie au Pakistan.

Après avoir demandé l'asile politique à la France, accordé en 1984, il obtient son doctorat en audiovisuel à la Sorbonne.

Contrairement à ses trois premiers romans écrits en persanSyngué sabour. Pierre de patience est directement écrit en français. 

En 2011, il adapte avec l'écrivain et scénariste français Jean-Claude Carrière son roman Syngué sabour. Pierre de patience.

Articles en lien avec Atiq Rahimi (2)

  • 2018, fossoyeuse de l’édition française ?
    2018, fossoyeuse de l’édition française ?

    2018 commence abruptement avec la mort des éditeurs Bernard de Fallois et Paul Otchakovsky-Laurens et celle du grand écrivain israélien Aharon Appelfeld.

  • "La Ballade du Calame" d'Atiq Rahimi (L'Iconoclaste)
    #Chronique : "La Ballade du Calame", du verbe au trait, du trait au verbe

    "La Ballade du Calame" est un portrait intime dans lequel Atiq Rahimi se libère des mots pour mieux raconter, en traits et en courbes, sa singulière histoire d'homme qui a fui l'Afghanistan et s'est réfugié en France. Un récit qu'il laisse s'écrire, plus qu'il ne l'écrit au fil de son calame, une tige de roseau creuse d'où s'écoule la craie blanche.

Avis sur cet auteur (32)

  • add_box
    Couverture du livre « Syngué sabour ; pierre de patience » de Atiq Rahimi aux éditions Gallimard

    Roselyne E. sur Syngué sabour ; pierre de patience de Atiq Rahimi

    Le personnage principal de ce dramatique huis clos est une jeune femme contrainte de rester au chevet de son mari, un moudjahid agonisant, plongé dans le coma. Tandis que dehors la guerre fait rage, cette interminable veillée va être l’occasion pour la jeune épouse d’évoquer sa vie quotidienne...
    Voir plus

    Le personnage principal de ce dramatique huis clos est une jeune femme contrainte de rester au chevet de son mari, un moudjahid agonisant, plongé dans le coma. Tandis que dehors la guerre fait rage, cette interminable veillée va être l’occasion pour la jeune épouse d’évoquer sa vie quotidienne et de laisser sortir ses sentiments, jusque là profondément enfouis, devant l’homme inconscient qui joue le rôle de pierre de patience.
    Atiq Rahimi nous livre un récit intense en forme de monologue introspectif, sorte de confession intime. Le texte nous donne le frisson à chaque phrase. L’espace est réduit : toute l’histoire se déroule dans la pièce où repose l’époux dans le coma. Mais le temps du récit est celui d’une vie entière. La vie d’une femme afghane soumise au destin et à sa condition, une vie qui se révèle à nous progressivement, se dévoile entre révolte, pleurs et chuchotements.
    Ce livre magnifique tient à la fois du témoignage sur les réalités du monde et de la culture afghane et à la fois du conte de par l’écriture, feutrée ou brutale, dure ou sensuelle, mais toujours empreinte de poésie, de par le langage de l’intime et puis les références à la religion ou aux légendes. Absorbé dans l’univers intérieur de cette femme, nous aspirons ces paroles, son souffle, ses cris, ses désirs, telle une pierre de patience. Magnifique !

    Atiq Rahimi a adapté et scénarisé lui-même son livre et le résultat est impressionnant. Le roman n’est absolument pas trahi, au contraire la mise en images lui donne une ouverture et une envergure différente. La belle Golshifteh Farahani, une jeune actrice iranienne, porte le film avec un talent incroyable.
    Mon conseil : lisez d’abord le livre car il ne faut surtout pas passer à côté de l’écriture de Rahimi et ensuite courrez voir le film. Bonheur garanti !

  • add_box
    Couverture du livre « Syngué sabour ; pierre de patience » de Atiq Rahimi aux éditions Gallimard

    lucie sluse sur Syngué sabour ; pierre de patience de Atiq Rahimi

    tellement poignant.
    Voir plus

    tellement poignant.

  • add_box
    Couverture du livre « Terre et cendres » de Atiq Rahimi aux éditions Gallimard

    Pauline Bacquelin sur Terre et cendres de Atiq Rahimi

    Je l'ai lu en deux heures, c'est un très court roman, à la fois concis et emprunt de poésie qui se situe dans un Afghanistan dévasté par la guerre, dans une atmosphère apocalyptique. Bouleversant.

    Je l'ai lu en deux heures, c'est un très court roman, à la fois concis et emprunt de poésie qui se situe dans un Afghanistan dévasté par la guerre, dans une atmosphère apocalyptique. Bouleversant.

  • add_box
    Couverture du livre « Syngué sabour ; pierre de patience » de Atiq Rahimi aux éditions Gallimard

    Valérie Magnon sur Syngué sabour ; pierre de patience de Atiq Rahimi

    Huis clos poignant dans la chambre d’une maison d’une ville en guerre. Un homme, un combattant gravement blessé survit grâce à une perfusion. Son regard est fixe, Aucun mot ne sort de sa bouche. Aucun geste jamais ne l’anime. Près de lui, sa femme le veille avec acharnement. D’abord parce que...
    Voir plus

    Huis clos poignant dans la chambre d’une maison d’une ville en guerre. Un homme, un combattant gravement blessé survit grâce à une perfusion. Son regard est fixe, Aucun mot ne sort de sa bouche. Aucun geste jamais ne l’anime. Près de lui, sa femme le veille avec acharnement. D’abord parce que le mollah l’a dit, c’est sa patience et sa foi qui lui permettront de vivre. Ensuite parce qu’elle n’en peut plus et qu’elle fait de lui sa syngué sabour, la pierre de patience qui absorbera tout ce qu’elle lui dira et qui finalement explosera pour la délivrer. Alors jour après jour, elle livre son histoire de petite fille, de jeune fille et enfin de jeune femme dans un pays musulman traditionnaliste ; dans un pays en guerre depuis longtemps maintenant. J’ai été très touchée par ce livre grave et poignant. L’écriture est poétique, l’auteur par le rythme de ses phrases, de ses mots nous place dans le souffle de cet homme, dans les révélations de cette femme. Un petit bijou très accessible.