Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Assane Seck

Assane Seck
"La présente thèse est une étude des techniques cinématographiques dans des œuvres de Jasper Fforde et de William Boyd. Elle explore le cinéma comme outil de communication dans les récits de ces auteurs postmodernes. L'analyse explore les univers filmiques que les auteurs ont abordés comme base... Voir plus
"La présente thèse est une étude des techniques cinématographiques dans des œuvres de Jasper Fforde et de William Boyd. Elle explore le cinéma comme outil de communication dans les récits de ces auteurs postmodernes. L'analyse explore les univers filmiques que les auteurs ont abordés comme bases d'écriture dans la diégèse de leurs œuvres romanesques respectives. Ces récits retracent des vies et des expériences différentes certes mais qui se recoupent de part en part dans une technique d'écriture que Boyd et Fforde partagent. L'écriture cinématographique dans le roman postmoderne a servi de point d'ancrage pour, non seulement comparer les cadres des personnages Boydiens et Ffordiens, mais aussi pour tenter de trouver une explication au fait que lorsqu'ils passent d'un cadre spatio-temporel à un autre, ces personnages changent de psychologie, voire de comportement. Jasper Fforde et William Boyd ont révolutionné l'écriture littéraire par des techniques narratives inédites. Ils ont su donner au champ littéraire Anglophone, une nouvelle orientation, plaçant l'écriture cinématographique au cœur de leurs créations littéraires. Tous les mécanismes narratifs ont été désarticulés. La désintégration de structures spatiale et temporelle a déréglé la logique des récits pour instaurer une esthétique anticonformiste. Il en est de même du langage qui a été désagrégé par des personnages creux, sans consistance psychologique. Par ailleurs, Fforde et Boyd ont emprunté au cinéma ses techniques de montage, ses différents plans entrecoupés pour mieux déconstruire leurs œuvres. Cet éclatement de la structure narrative a entraîné une explosion d'instances narratives et une polysémie discursive qui désoriente le lecteur. L'étude comparative débouche ainsi sur les procédés cinématographiques et narratifs utilisés dans les œuvres de notre corpus. Parmi ces procédés, l'on peut noter les montages, les prises de vue, les panoramiques, les scènes, les analepses, les prolepses, etc... qui ont permis à Boyd et à Fforde de livrer des romans à une reproduction cinématographique. "