Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Arto Paasilinna

Arto Paasilinna
Arto Paasilinna est né en Laponie finlandaise en 1942. Successivement bûcheron, ouvrier agricole et poète, il est l'auteur d'une vingtaine de romans dont Le Meunier hurlant, Le lièvre de Vatanen, La douce empoisonneuse et, en 2003, Petits Suicides entre amis, romans cultes traduits en plusieurs l... Voir plus
Arto Paasilinna est né en Laponie finlandaise en 1942. Successivement bûcheron, ouvrier agricole et poète, il est l'auteur d'une vingtaine de romans dont Le Meunier hurlant, Le lièvre de Vatanen, La douce empoisonneuse et, en 2003, Petits Suicides entre amis, romans cultes traduits en plusieurs langues.

Avis sur cet auteur (73)

  • add_box
    Couverture du livre « Le meunier hurlant » de Arto Paasilinna aux éditions Gallimard

    Daigre sur Le meunier hurlant de Arto Paasilinna

    un meunier, Gunnar, arrive dans un village pour faire revivre le moulin, sauf qu'il hurle sa peine et son angoisse la nuit tel un loup à la lune. Considéré comme fou par les villageois hostiles malgré la farine qu'il moud ce qui les empêchent de se rendre au village voisin distant de plusieurs...
    Voir plus

    un meunier, Gunnar, arrive dans un village pour faire revivre le moulin, sauf qu'il hurle sa peine et son angoisse la nuit tel un loup à la lune. Considéré comme fou par les villageois hostiles malgré la farine qu'il moud ce qui les empêchent de se rendre au village voisin distant de plusieurs kilomètres, l'homme sera mené à l'asile. Le meunier s'éprend de Salmina, conseillère horticole, aidant les paysans dans leur choix de plants pour le potager, qui voit en lui un ami. Gunnar s'enfuit de l'asile, retourne à son moulin que les villageois ont dépouillé durant son internement, repris par le policier Portimo, son ami, s'enfuira avec lui afin qu'il puisse vivre ailleurs, dans un endroit où il trouvera la sérénité.

  • add_box
    Couverture du livre « Prisonniers du paradis » de Arto Paasilinna aux éditions Gallimard

    Laulau Bob sur Prisonniers du paradis de Arto Paasilinna

    Prisonniers du paradis.... Un titre accrocheur, intriguant. Qu'est ce que le paradis pour nos héros ? C'est tirer profit d'un accident en agissant de façon à faire ce que l'ont veut avec désinvolture. Mais l'homme est ainsi fait et ses instints civilisés le poussent toujours à rechercher le...
    Voir plus

    Prisonniers du paradis.... Un titre accrocheur, intriguant. Qu'est ce que le paradis pour nos héros ? C'est tirer profit d'un accident en agissant de façon à faire ce que l'ont veut avec désinvolture. Mais l'homme est ainsi fait et ses instints civilisés le poussent toujours à rechercher le confort dans un paradis qui lui offre la possibilité de se libérer des crochets du capitalisme. Les vices reprennent le dessus et le besoin de dominer également. Tous les principes (et les problèmes s'y référant) du fondement d'une société sont décrits par l'auteur de façon perspicace et avec un brin de dérision. Même si on ne peut nier un style particulier, j'ai eu beaucoup de mal à terminer ce roman que j'ai trouvé assez plat et pas suffisamment profond dans la psychologie des personnages. Il m'a manqué du dynamisme, un fil conducteur, ce petit plus qui aurait pu me mener moi aussi au paradis.

  • add_box
    Couverture du livre « La douce empoisonneuse » de Arto Paasilinna aux éditions Gallimard

    Josseline sur La douce empoisonneuse de Arto Paasilinna

    Nous découvrons Linnéa veuve d'un colonel qui lui a laissé un "neveu" qui la visite tous les mois pour récupérer sa retraite, elle vit dans une petite maisonnette avec un chat, loin de tous ! Linnéa ne peut plus supporter ces maltraitances car ce neveu ne vient jamais seul mais à trois ! vous...
    Voir plus

    Nous découvrons Linnéa veuve d'un colonel qui lui a laissé un "neveu" qui la visite tous les mois pour récupérer sa retraite, elle vit dans une petite maisonnette avec un chat, loin de tous ! Linnéa ne peut plus supporter ces maltraitances car ce neveu ne vient jamais seul mais à trois ! vous allez voir ce que la vie lui réserve mais elle devra avoir "du courage" auprès d'un ami ! je ne vous en dit pas plus ! bonne lecture !

  • add_box
    Couverture du livre « La douce empoisonneuse » de Arto Paasilinna aux éditions Gallimard

    Sophie Wag sur La douce empoisonneuse de Arto Paasilinna

    Chaque mois, le neveu de Linnea, la veuve du colonel Ravaska vient la brutaliser et lui extorquer une partie de sa petite retraite. Elle pense à se suicider tellement la situation la terrorise. Mais un soir où son neveu et ses horribles comparses boivent chez elle encore plus que d'habitude,...
    Voir plus

    Chaque mois, le neveu de Linnea, la veuve du colonel Ravaska vient la brutaliser et lui extorquer une partie de sa petite retraite. Elle pense à se suicider tellement la situation la terrorise. Mais un soir où son neveu et ses horribles comparses boivent chez elle encore plus que d'habitude, elle tient sa vengeance... Un roman où on alterne l'empathie pour une vieille dame que l'on croit au départ sans défense, avec un humour noir et grinçant dans la deuxième partie du livre où l'on jubile de voir le tour que prennent les évènements.