Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Arthur Tenor

Arthur Tenor
L'écrivain jeunesse Arthur Ténor, né dans l'Allier, est un adulte qui a su garder un cœur d'enfant. Il adore les contes de fées, les épopées fantastiques, les aventures historiques. et les histoires drôles. C'est pourquoi, quand on lui demande quel est son métier, il répond « explorateur de l'ima... Voir plus
L'écrivain jeunesse Arthur Ténor, né dans l'Allier, est un adulte qui a su garder un cœur d'enfant. Il adore les contes de fées, les épopées fantastiques, les aventures historiques. et les histoires drôles. C'est pourquoi, quand on lui demande quel est son métier, il répond « explorateur de l'imaginaire ». S'il se définit plutôt comme un romancier de l'aventure, qu'elle soit historique ou fantastique, il est aussi un citoyen du monde, ou tout simplement un être humain que certains événements touchent en plein cœur. Il devient alors un romancier réaliste, témoin de son temps, en abordant certains thèmes " sérieux " ou graves (le harcèlement avec L'enfer au collège, chez Milan, la maltraitance avec Les anges pleurent en silence, chez Oskar, ou encore les atteintes aux valeurs de notre république avec Je suis Charliberté, chez Scrineo Jeunesse.) En dehors de l'écriture, il apprécie beaucoup les rencontres avec le public, que ce soit sur les salons, en milieu scolaire ou autres. Parmi la centaine d'ouvrages qu'il a publiés, on trouve : les Roman d'horreur ou Les Fabuleux (Scrineo Jeunesse), la série L'elfe au dragon (Seuil Jeunesse), Il s'appelait... le soldat inconnu et Guerre secrète à Versailles (Gallimard Jeunesse), ou encore Le livre dont vous êtes la victime (Pocket Jeunesse).

Avis sur cet auteur (21)

  • add_box
    Couverture du livre « Mémoire à vif d'un poilu de quinze ans » de Arthur Tenor aux éditions Gulf Stream

    Gérald LO sur Mémoire à vif d'un poilu de quinze ans de Arthur Tenor

    Max est un adolescent passionné par le journalisme. Mais la guerre va changé sa vision, il veut devenir reporter de guerre et son ambition va le menée jusque dans les tranchées du front.
    Roman destiné à un public de collégien, il présente avec des mots crus, parfois violemment, ce que la...
    Voir plus

    Max est un adolescent passionné par le journalisme. Mais la guerre va changé sa vision, il veut devenir reporter de guerre et son ambition va le menée jusque dans les tranchées du front.
    Roman destiné à un public de collégien, il présente avec des mots crus, parfois violemment, ce que la première guerre mondiale était pour les soldats.
    Bien écrit et très fluide, le roman est assez court mais suffisant pour le public visé. Les descriptions sont assez réalistes. Le dénouement va même au-delà de nos attentes, avec finalement un enfant, Max, traumatisé par la violence des hommes. Le personnage est vraiment attachant et les jeunes lecteurs tenteront certainement de s’identifier à ce jeune garçon courageux.
    Très beau témoignage qui permet pour le centenaire de la der des ders de s’imprégner de cette ambiance délétère dans les tranchées. Très beau roman, mais trop court.

  • add_box
    Couverture du livre « Roman de l'etrange inconnu (le) » de Arthur Tenor aux éditions J'ai Lu

    Manue la petite antiboise sur Roman de l'etrange inconnu (le) de Arthur Tenor

    J’ai bien apprécié ce roman jeunesse. Il m’a un peu fait penser à la série « le livre dont vous êtes le héros » même si le principe n’est pas vraiment le même.

    C’est vraiment un roman prenant et que tout le monde peut lire. Ce roman est conseillé aux enfants à partir de onze ans donc qui sont...
    Voir plus

    J’ai bien apprécié ce roman jeunesse. Il m’a un peu fait penser à la série « le livre dont vous êtes le héros » même si le principe n’est pas vraiment le même.

    C’est vraiment un roman prenant et que tout le monde peut lire. Ce roman est conseillé aux enfants à partir de onze ans donc qui sont logiquement au collège mais je pense qu’avec un adulte (pour expliquer certains mots un peu compliqués) il peut se lire à partir de sept ou huit ans.
    Le protagoniste est attachant et j’ai beaucoup apprécié lire et suivre ses aventures. Concernant les autres personnages ils sont eux aussi très sympathiques et avec de fortes personnalités. Arthur Ténor a d’ailleurs, je pense, voulu accentuer les divers caractères des personnages secondaires contrairement à Rémy, le personnage principal qui est encore adolescent et donc n’a pas vraiment de personnalité affirmée. J’ai bien aimé ce contraste et je trouve que Rémy n’en est que plus humain. Les jeunes lecteurs pourront donc plus facilement s’identifier à lui.

    Ce qui est un petit peu dommage c’est qu’il n’y a pas assez de descriptions. C’est souvent le cas dans les livres jeunesse. Je pense que c’est pour que les lecteurs s’imaginent les lieux et les personnages mais mettre des descriptions permettraient aussi de leur faire connaître d’autres mots et ils pourraient tout de même s’imaginer les scènes même si elles sont décrites.
    La fin est vraiment surprenante je ne m’attendais pas à ce genre de fin. Par contre, elle est vraiment en rapport avec le roman ce qui est une bonne chose.
    En résumé, un roman avec du suspense jusqu’à la fin que l’on peut lire à n’importe quel âge à partir du moment où l’enfant sait bien lire.

    http://fais-moi-peur.blogspot.fr/2016/09/affaire-n232-le-roman-de-letrange.html

  • add_box
    Couverture du livre « Le mystère Saint-Exupéry » de Arthur Tenor aux éditions Scrineo

    Camille Bucari sur Le mystère Saint-Exupéry de Arthur Tenor

    En 1944, un an après la parution de Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry se trouvait en Corse en tant que pilote effectuant des reconnaissances aériennes pour l'Armée française. Saint-Exupéry n'est pas au plus haut de sa forme mais ne peut pas accepter de rester les pieds sur terre. Il a...
    Voir plus

    En 1944, un an après la parution de Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry se trouvait en Corse en tant que pilote effectuant des reconnaissances aériennes pour l'Armée française. Saint-Exupéry n'est pas au plus haut de sa forme mais ne peut pas accepter de rester les pieds sur terre. Il a besoin de participer et surtout, de voler.
    J'ai apprécié lire ce livre dans lequel l'auteur nous fait le récit des deux derniers jours d'Antoine de Saint-Exupéry.
    L'écriture est légère et poétique, ce qui fait que le livre se lit tout seul. De plus, c'est un livre destiné à la jeunesse, donc l'écriture est bien adaptée.
    J'ai ressenti que Arthur Ténor c'était bien renseigné sur Saint Exupéry et sur sa vie. Mais attention, ce n'est pas une biographie, plutôt un hommage je pense.
    J'ai bien aimé les passages surréalistes comme quand "Saint-Ex" parle avec son petit prince... Ou les passages à la fin où nous suivons l'aviateur allemand Horst Rippert.
    J'ai trouvé que Arthur Ténor mène bien son histoire et que son interprétation de la mort de Saint-Exupéry est crédible et on arrive bien à y croire.
    Seulement voilà, j'ai eu le sentiment d'un je ne sais quoi qui manque. Je n'ai pas bien réussi à me mettre dans la peau des personnages. Je m'attendais à un peu plus et je n'ai pas été totalement conquise.
    Cependant, j'ai passé un bon moment, j'ai aimé suivre Antoine de Saint-Exupéry en tant qu'homme, avec sa passion pour l'aviation et pour l'écriture. J'ai trouvé que cela été un beau hommage et permet d'en apprendre un peu plus sur le père du bien connu Petit Prince.
    J'ai également apprécié l'interview à la fin avec Jean-Pierre Guéno, écrivain, directeur d'édition et auteur de La mémoire du Petit Prince, biographie d'Antoine de Saint-Exupéry.

  • add_box
    Couverture du livre « Le mystère Saint-Exupéry » de Arthur Tenor aux éditions Scrineo

    Sophie de Kersabiec sur Le mystère Saint-Exupéry de Arthur Tenor

    Un petit livre qui se lit rapidement et qui permet d'avoir une première approche poétique de St Ex. A proposer aux simples curieux, pas aux passionnés !

    Un petit livre qui se lit rapidement et qui permet d'avoir une première approche poétique de St Ex. A proposer aux simples curieux, pas aux passionnés !