Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement ou connectez-vous pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Arnaud Poitevin

Arnaud Poitevin

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (4)

  • add_box
    Couverture du livre « Les Spectaculaires T.5 ; les Spectaculaires et la brigade du pitre » de Regis Hautiere et Arnaud Poitevin aux éditions Rue De Sevres

    etagere imaginaire sur Les Spectaculaires T.5 ; les Spectaculaires et la brigade du pitre de Regis Hautiere - Arnaud Poitevin

    Après un épisode très drôle mais en demi-teinte en matière d’intrigue, les Spectaculaires reviennent avec la régularité d’un métronome pour une cinquième aventure de retour dans les lieux marquants du Paris 1900. Depuis le précédent tome on a pris l’habitude de retrouver des trombines connues...
    Voir plus

    Après un épisode très drôle mais en demi-teinte en matière d’intrigue, les Spectaculaires reviennent avec la régularité d’un métronome pour une cinquième aventure de retour dans les lieux marquants du Paris 1900. Depuis le précédent tome on a pris l’habitude de retrouver des trombines connues éparpillées dans les cases à la mode Asterix, modèle évident mais suffisamment digéré pour rester une simple inspiration. Vraie série jeunesse, cette BD assume de plus en plus un sous-texte résolument politique, inhabituel dans le genre et particulièrement savoureux! Ainsi, revenant à une intrigue policière plus classique, Hautière et Poitevin introduisent purement et simplement un faux frère du Joker dans les pattes de nos anti-héros, dans cette figure de pitre qui fait la nique aux bourgeois en bousculant la morale simpliste des héros. L’année des 150 ans de la Commune de Paris ce n’est bien sur pas un hasard, c’est gonflé de la part de Rue de sèvres et particulièrement appréciable en rejoignant le compère Lupano dans une démarche de propos de fonds impliqué sous des habillages de farce. [...]

    Lire la suite sur le blog:
    https://etagereimaginaire.wordpress.com/2021/03/07/les-spectaculaires-contre-les-brigades-du-pitre/

  • add_box
    Couverture du livre « Les Spectaculaires t.1 ; le cabaret des ombres » de Regis Hautiere et Arnaud Poitevin aux éditions Rue De Sevres

    Julien Leclerc sur Les Spectaculaires t.1 ; le cabaret des ombres de Regis Hautiere - Arnaud Poitevin

    Paris, début du XXème siècle. Un couple batifole sur les toits mais leur badinage est interrompu par l’arrivée d’un homme volant fumant le cigare. Il plonge alors dans les airs. L’existence de ce superhéros trouve son explication à une rencontre arrivée quelques semaines plus tôt. Le professeur...
    Voir plus

    Paris, début du XXème siècle. Un couple batifole sur les toits mais leur badinage est interrompu par l’arrivée d’un homme volant fumant le cigare. Il plonge alors dans les airs. L’existence de ce superhéros trouve son explication à une rencontre arrivée quelques semaines plus tôt. Le professeur Pipolet, scientifique farfelu et inventif, est en rendez-vous avec un homme mystérieux dont on ne discerne que l’ombre. Il est le commanditaire du scientifique qui lui explique être arrivé au bout de ses recherches. L’homme tire alors sur le professeur avec l’une de ses propres inventions, le pistolet au canon coudé. Ayant survécu, le professeur Pipolet trouve, dans le cabaret des ombres, une troupe de faut acrobates (mais vraies personnalités dont le futur homme au volant au cigare) son unique solution pour sauver l’humanité. Il a créé une arme tombée entre les mains d’un fou. Les saltimbanques deviennent l’unique espoir de l’humanité. Grâce aux inventions de Pipolet, ils deviendront spectaculaires.

    En commençant par une référence au Mépris et à Batman, cette BD prouve son sens de l’aventure et de l’humour. Les auteurs arrivent à raconter une aventure folle avec des personnages excentriques et des répliques ciselées sans souffrir d’une mise en place trop longue et fastidieuse. Pour cela, ils utilisent de nombreuses références qui n’alourdissent pas le récit mais l’éclairent. Le dosage est d’autant plus réussi quand on s’aperçoit de la richesse des ingrédients présents en fin de lecture. De plus, certains thèmes bien qu’ils ne soient pas forcément novateurs (obtenir la paix en inventant des armes, la place des femmes,…) sont traités d’une manière plus actuelle. Les trouvailles scénaristiques (la mémoire inégale de Pipolet, le caractère de chacun des spectaculaires) dynamisent toute cette histoire. Chaque personnage apporte un véritable souffle romanesque.

    Les dessins restituent l’ambiance du début du siècle dernier et s’amusent de la fantaisie des trouvailles du professeur Pipolet. Les décors sont particulièrement réussis et les lumières très subtiles. Certaines cases arrivent à faire naître une émotion au milieu de la folie de l’histoire, ce qui renforce les personnages. Le story board est également pleinement réussi car les gags et les chutes sont adaptés à une planche. Un gag se clôt à la fin de la double page et la suivante rebondit allègrement sur la situation précédente. Cette rigueur des grands auteurs de BD sert à merveille cette aventure spectaculaire.

    Pour découvrir mon blog, https://tourneurdepages.wordpress.com/

  • add_box
    Couverture du livre « Les Spectaculaires t.1 ; le cabaret des ombres » de Regis Hautiere et Arnaud Poitevin aux éditions Rue De Sevres

    Christelle KORCHI sur Les Spectaculaires t.1 ; le cabaret des ombres de Regis Hautiere - Arnaud Poitevin

    Des illustrations somptueuses comme le laisse présumer la couverture magnifique, et une histoire … comment dire ? surprenante. C’est léger, c’est virevoltant et tout va très vite. Les personnages sont tous attachants et surtout très différents mais complémentaires. C’est ici le premier tome...
    Voir plus

    Des illustrations somptueuses comme le laisse présumer la couverture magnifique, et une histoire … comment dire ? surprenante. C’est léger, c’est virevoltant et tout va très vite. Les personnages sont tous attachants et surtout très différents mais complémentaires. C’est ici le premier tome d’une trilogie et j’avoue que j’attends avec impatience la suite tant j’ai été séduite par la qualité de l’écriture mais aussi des dessins avec un choix dans les couleurs vraiment fantastique.

    J’ai ri, j’ai souri et vraiment j’ai suivi cette histoire avec beaucoup de plaisir. Je pense que cette bande dessinée plaira aux ados par son humour, sa folie, son rythme , mais aussi avec son esthétisme très poussé que les esthètes sauront apprécier. Les personnages sont débonnaires et le professeur complètement cinglé , cinglé juste ce qu’il faut pour que ça ne soit pas trop. L’univers du cabaret est bien retranscrit et on en retrouve l’ambiance (enfin l’idée que je m’en fais ne connaissant pas ce milieu) et les codes vestimentaires et de couleurs. Les dialogues sont ciselés , drôles, inventifs. On sent que les auteurs se sont amusés et ont pris du plaisir et du coup on en prends aussi.

    J’ai quitté les personnages avec regret et aurais du plaisir à les retrouver. Un album très très réussi.

    VERDICT

    C’est impossible de passer à coté, allez direct à la librairie !

    https://revezlivres.wordpress.com/2016/04/20/une-aventure-des-spectaculaires-tome-1-le-cabaret-des-ombres-arnaud-poitevin-illustrations-christophe-bouchard/

  • add_box
    Couverture du livre « Confessions d'un canard sex-toy T.1 ; préliminaires » de Milly Chantilly et Arnaud Poitevin aux éditions Ankama

    Emmanuelle GERBER sur Confessions d'un canard sex-toy T.1 ; préliminaires de Milly Chantilly - Arnaud Poitevin

    Je viens de terminer cette BD qui m'a été prêtée par une amie.

    La couverture et le thème m'ont bien fait rire! Certaines planches sont meilleures que d'autres !

    J'ai adoré le petit Sigmund qui philosophe sur sa vie de canard sex-toy et qui en a assez !

    Une petite BD sympathique qui...
    Voir plus

    Je viens de terminer cette BD qui m'a été prêtée par une amie.

    La couverture et le thème m'ont bien fait rire! Certaines planches sont meilleures que d'autres !

    J'ai adoré le petit Sigmund qui philosophe sur sa vie de canard sex-toy et qui en a assez !

    Une petite BD sympathique qui n'est pas non plus LA Bd de l'année !

    Bonne lecture !

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !