Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Arnaud Dudek

Arnaud Dudek
Arnaud Dudek, né en 1979, à Nancy, vit à Paris. Les vérités provisoires est son quatrième roman. Rester sage (2012) et Une plage au pôle Nord (2015) ont été traduits en allemand et en néerlandais.

Avis sur cet auteur (41)

  • add_box
    Couverture du livre « Les vérités provisoires » de Arnaud Dudek aux éditions Alma Editeur

    Margot Drochon sur Les vérités provisoires de Arnaud Dudek

    C'est le premier roman que je lis de cet auteur, et j'ai bien aimé !

    Dès le début, on apprend la disparition de Céline Carenti, laissant derrière elle sa famille et ses amis dans la tristesse. Son frère, Jules, décide de mener son enquête de son côté, persuadé de trouver le fin mot de...
    Voir plus

    C'est le premier roman que je lis de cet auteur, et j'ai bien aimé !

    Dès le début, on apprend la disparition de Céline Carenti, laissant derrière elle sa famille et ses amis dans la tristesse. Son frère, Jules, décide de mener son enquête de son côté, persuadé de trouver le fin mot de l'histoire. Il décide donc d'emménager dans l'appartement de sa sœur. Entre les vérités, les mensonges qu'il envoie à tout va, et l'amour, que va t-il se passer?

    La plume de l'auteur est agréable. C'est vraiment l'auteur qui nous parle, du moins c'est l'impression que ça m'a donné. Des chapitres très courts, entraînants, qui m'ont donné envie de continuer à tourner les pages sans m'arrêter. Je l'ai donc lu en une journée! Au cours des pages, on apprend pourquoi Jules ment, ce qui le tourmente, et on avancée dans l'enquête. Et puis l'amour croise sa route. :)

    Je ne vais pas en dire plus car c'est un roman plutôt court, et je n'ai pas envie de spoiler les gens ^^. En tout cas, je conseille ce roman, il est frais, entraînant, rapide, et très bien écrit. Je vais très certainement me procurer d'autres romans de cet auteur pour continuer de découvrir son univers.

  • add_box
    Couverture du livre « Les vérités provisoires » de Arnaud Dudek aux éditions Alma Editeur

    Catherine Monneraye sur Les vérités provisoires de Arnaud Dudek

    Découvert grâce Lecteurs.com, merci. Très facile d'approche, le sujet est intéressant, comment un être humain gère la disparition d'un proche, les questions le doute, ne pas savoir. Le temps qui passe, des souvenirs qui s'estompent ou laissent place à des découvertes, des vérités cachées. Le...
    Voir plus

    Découvert grâce Lecteurs.com, merci. Très facile d'approche, le sujet est intéressant, comment un être humain gère la disparition d'un proche, les questions le doute, ne pas savoir. Le temps qui passe, des souvenirs qui s'estompent ou laissent place à des découvertes, des vérités cachées. Le choix de toucher au plus près l'abîme pour remonter ensuite à la surface et respirer normalement
    Une écriture trop rapide parfois, dommage

  • add_box
    Couverture du livre « Les vérités provisoires » de Arnaud Dudek aux éditions Alma Editeur

    Tuppence sur Les vérités provisoires de Arnaud Dudek

    Petit roman de par sa taille, mais tellement grand par son contenu. Je découvrais cet auteur et j'en suis ravie, un grand merci à Lecteurs.com, car quelle découverte. Un livre qui se lit presque d'une traite car très judicieusement chapitré court. Céline, jeune fille en apparence sans soucis et...
    Voir plus

    Petit roman de par sa taille, mais tellement grand par son contenu. Je découvrais cet auteur et j'en suis ravie, un grand merci à Lecteurs.com, car quelle découverte. Un livre qui se lit presque d'une traite car très judicieusement chapitré court. Céline, jeune fille en apparence sans soucis et joyeuse, disparaît un beau jour sans prévenir. Chaos familial, parents déchirés par le chagrin, et un frère Jules qui sous ses apparences, indolent et je m'en foutiste, ne comprend pas et n'admet pas cette disparition. Menteur patenté depuis sa tendre enfance, il aime enjoliver le quotidien, sauf qu'aujourd'hui sa précieuse soeur n'est plus là, et il n'arrive plus à avancer. Il décide de mener sa propre enquête pour découvrir ce qu'il est advenu de Céline. Ses errances et ses mensonges vont l'amener bien malgré lui à une forme de nouveau bonheur. J'ai beaucoup aimé le style narrateur, un roman qui débute poussivement, et au fur et à mesure, Jules, personnage central et attachant nous entraîne dans sa recherche de la vérité et pique notre curiosité au point de ne plus le lâcher. Seul bémol, la fin que je ne dévoilerai pas, mais qui m'a laissée frustrée.

  • add_box
    Couverture du livre « Tant bien que mal » de Arnaud Dudek aux éditions Alma Editeur

    Joëlle Guinard sur Tant bien que mal de Arnaud Dudek

    https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2018/06/tant-bien-que-mal-darnaud-dudek.html

    Un petit garçon de sept ans rentre de l'école tout seul avec la clé de sa maison attachée à un lacet autour de son cou lorsqu'il est abordé par un homme dans une Ford Mondéo. Ce jeune homme à la boucle...
    Voir plus

    https://leslivresdejoelle.blogspot.com/2018/06/tant-bien-que-mal-darnaud-dudek.html

    Un petit garçon de sept ans rentre de l'école tout seul avec la clé de sa maison attachée à un lacet autour de son cou lorsqu'il est abordé par un homme dans une Ford Mondéo. Ce jeune homme à la boucle d'oreille et au curieux accent lui demande de l'aider à retrouver son chat. Il est hélas facile d'imaginer la suite... Une suite dont l'enfant se souvient comme d'un trou noir. L'enfant n'en parlera à personne car il veut protéger son entourage. " Faire taire le monstre innommable qui nous ronge". Il a l'impression d'être mort en partie ce jour là à sept ans. Quand un autre enfant, T., est retrouvé mort quelque temps plus tard, la culpabilité de ne pas avoir parlé le ronge...

    Arnaud Dudek raconte la vie de cet enfant après ce viol, il raconte l'homme qu'il est devenu avec ses rituels, ses cauchemars, ses angoisses, les mutilations qu'il s'inflige, son incapacité à prendre des décisions. " Quand le monstre hurle à l'intérieur, je m'entaille le biceps avec une lame de rasoir. Le lendemain je vais mieux. A chacun sa planche de salut."

    Mais un jour l'enfant devenu adulte reconnait l'homme à la voix si particulière...

    Histoire d'un petit garçon qui a subi un viol et qui retrouve son agresseur à l'âge adulte, ce très court roman est un concentré d'émotions. Tout est dans la suggestion dans ce récit où Arnaud Dudek évoque l'indicible en très peu de mots avec beaucoup de pudeur, avec une remarquable retenue. Épuré à l'extrême mais poignant...
    Belle découverte d'un auteur que je n'avais jamais encore lu.