Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Arnaud Dudek

Arnaud Dudek
Arnaud Dudek, né en 1979, à Nancy, vit à Paris. Les vérités provisoires est son quatrième roman. Rester sage (2012) et Une plage au pôle Nord (2015) ont été traduits en allemand et en néerlandais.

Avis sur cet auteur (41)

  • add_box
    Couverture du livre « Rester sage » de Arnaud Dudek aux éditions Pocket

    clara et les mots sur Rester sage de Arnaud Dudek

    La trentaine, Martin Leroy est licencié et sa petite amie le quitte. Comme il n’a plus rien à perdre, il décide de se venger de son ancien patron. Il se rend à son domicile mais il n' y a personne. Martin s’installe dans un bar pour l’attendre. Et à l’extérieur ou à l'intérieur, la vie...
    Voir plus

    La trentaine, Martin Leroy est licencié et sa petite amie le quitte. Comme il n’a plus rien à perdre, il décide de se venger de son ancien patron. Il se rend à son domicile mais il n' y a personne. Martin s’installe dans un bar pour l’attendre. Et à l’extérieur ou à l'intérieur, la vie continue…

    Oui, trois petit points de suspension car Martin, le personnage principal, est le fil conducteur de ce roman où l’on croise tour à tour plusieurs personnages. Arnaud Dudek nous raconte leurs vies, leurs espoirs et leurs quotidiens. Autant de personnes anonymes dont les vies s’imbriquent ou se croisent. Moi qui aime observer les gens et leur inventer des vies, je me suis régalée! Avant, Martin avait tout pour être heureux. Encore que. Une enfance pas comme les autres, élevé par une mère à peine sortie de l’adolescence et qui finira par sombrer dans la folie. Dans ce livre, l’auteur pointe les défaillances du monde actuel. Avec ce même humour qui m’avait séduite dans les vies imperméables (son recueil de nouvelles). Tout s’enchaîne avec limpidité, fluidité et l'on découvre les relations entre les uns et les autres. Et quand Matin retrouve par hasard un ancien ami d’enfance et qu’ils refont le monde, on de demande à quoi tient le bonheur. Beaucoup de finesse pour faire passer les émotions et ce roman a le goût d’un bonbon acidulé. Doux, piquant et tendre. Quelques pages supplémentaires auraient été les bienvenues. J’en redemande et vivement un second roman !

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !