Passionné(e) de lecture ? Inscrivez-vous gratuitement pour rejoindre la communauté et bénéficier de toutes les fonctionnalités du site !  

Antoine Lencou

Antoine Lencou

La biographie de cet auteur n'est pas encore disponible, proposez la vôtre : Contactez-nous

Avis sur cet auteur (1)

  • add_box
    Couverture du livre « Le bureau des défunts t.1 ; votre mort nous appartient » de Antoine Lencou aux éditions L'alchimiste

    Sophie Songe sur Le bureau des défunts t.1 ; votre mort nous appartient de Antoine Lencou

    Roïn Venkoo est dépressif, en décalage avec son environnement et ses pairs. Mais dans la société dans laquelle il vit, tout est régenté jusqu'à la mort. Quand il se suicide sans autorisation, il enfreint la loi qui le contraint à une sanction providentielle, offerte à bien des...
    Voir plus

    Roïn Venkoo est dépressif, en décalage avec son environnement et ses pairs. Mais dans la société dans laquelle il vit, tout est régenté jusqu'à la mort. Quand il se suicide sans autorisation, il enfreint la loi qui le contraint à une sanction providentielle, offerte à bien des découvertes...

    On s'introduit à l'intérieur d'une sphère futuriste robotisée et uniformisée. La norme est de travailler à domicile avec tout le confort. Cela peut sembler tentant et idéal dit comme cela, et pourtant pour notre héros Roïn, cela ne l'est pas.

    Il en perçoit très vite les limites, en éprouve une insatisfaction réelle, et même un rejet. En se suicidant, il tente d'échapper à son destin, impossible : on le condamne et on le réinitialise. Avec Roïn, on prend du recul et on dénonce très vite le contrôle, l'aveuglement et l'atteinte à l'identité, au choix et à la liberté. On apprécie son sens de l'intuition, son esprit critique.

    L'écriture est dynamique, alerte avec beaucoup de dialogues. On parle ici de science, d'éthique, de scandale, de manière habile et juste. C'est bien construit, éloquent, bien amené, pertinent. On est ici un peu mis en face de nos contradictions avec cynisme.

    Un univers que l'on traverse avec curiosité et étonnement. Un premier tome qui donne bien sûr envie d'aller plus loin !