Anthony Trollope

Anthony Trollope
Anthony Trollope (1815-1882), l'un des grands romanciers victoriens, est le fils d'un avocat et de la romancière Frances Trollope (La Veuve Barnaby, Archipoche). Il est nommé inspecteur des Postes en 1841 : c'est lui qui introduira la célèbre boîte postale rouge dans les rues anglaises. Il s'insp... Voir plus
Anthony Trollope (1815-1882), l'un des grands romanciers victoriens, est le fils d'un avocat et de la romancière Frances Trollope (La Veuve Barnaby, Archipoche). Il est nommé inspecteur des Postes en 1841 : c'est lui qui introduira la célèbre boîte postale rouge dans les rues anglaises. Il s'inspire des missives non distribuées pour cause de décès ou d'adresse incorrecte pour concevoir ses premiers romans divisés en deux cycles : les Barsetshire Novels, à intrigue ecclésiastique, et les Palliser Novels, autour de la vie politique – la sienne à partir de 1867. Belton Estate paraît en 1865 dans la Fortnightly Review, qu'il a fondée. Quelle époque ! (J'ai Lu, 2011), fresque sociale et satirique, paraît en 1875. Son ½uvre a été rééditée chez Fayard et Autrement.

Avis (6)

  • Couverture du livre « Miss Mackenzie » de Anthony Trollope aux éditions Lgf

    Mumu Dans le Bocage sur Miss Mackenzie de Anthony Trollope

    Deuxième roman d'Anthony Trollope que je lis après le Docteur Thorne que j'avais lu il y a quelque temps, que j'avais beaucoup aimé et qui m'avait permis de découvrir cet auteur classique de la littérature anglais. Comme la lecture avait été passionnante et comme je le fais souvent, je me suis...
    Voir plus

    Deuxième roman d'Anthony Trollope que je lis après le Docteur Thorne que j'avais lu il y a quelque temps, que j'avais beaucoup aimé et qui m'avait permis de découvrir cet auteur classique de la littérature anglais. Comme la lecture avait été passionnante et comme je le fais souvent, je me suis décidée à lire un autre roman de l'auteur et cette fois-ci j'ai trouvé le récit certes intéressant mais un peu long. Peut être parce que j'ai eu le sentiment de retrouver les mêmes ressorts que dans le précédent : le mariage, la forturne, les rapports homme/femme, la société anglaise etc.....
    Comme pour le précédent, l'auteur fait une étude sociétale intéressante surtout sur la condition de la femme célibataire, la "vieille fille", celle qui n'est pas mariée, pas très gracieuse, pas très riche et voilà le point capital. Est-ce que l'intérêt change à partir du moment où la fortune est au rendez-vous ? Et en plus Anthony Trollope s'amuse, comme dans Dr Thorne, a parsemé le récit de ses réflexions, notes, interrogations mais aussi de rebondissements. Il connaît bien cette société, la regarde comme un journaliste, nous montre ses travers, avec une écriture moderne, fine, acérée parfois, critique surtout.
    Les personnages sont assez caricaturaux : on retrouve la future belle-mère très aristocratique, avide de fortune et de rang, le clergé avec ses influences, ses turpitudes et le monde du commerce, ses magouilles, ses détournements.
    Je me suis plus ennuyée dans ce roman : le personnage de Margaret est pour moi trop indécise, elle va, elle vient, elle hésite, elle se pose beaucoup de questions, elle ne tranche pas, elle attend, ses sentiments ne sont pas toujours très clairs. Oui me direz vous, nous sommes au 19ème siècle et la femme en général n'avait guère d'autres solutions. le récit est parfois assez répétitif des situations : les événements sont pris, repris, disséquer, analyser et cela alourdit la lecture.
    Toujours des notes d'humour malgré tout, on sent que l'auteur s'amuse avec tout ce petit monde..... Il le connaît bien, il maîtrise la situation, il en joue, il se promène parmi ses personnages et nous offre une peinture assez réaliste de la société victorienne anglaise et de ses convenances.....
    Commenter J’apprécie

  • Couverture du livre « Le docteur Thorne » de Anthony Trollope aux éditions Points

    Mumu Dans le Bocage sur Le docteur Thorne de Anthony Trollope

    Alors pourquoi un coup de coeur : le ton du livre d'abord. Très moderne. L'auteur est présent dans le livre en tant qu'observateur et tout au long du récit il fait des apartés sur l'attitude de certains personnages ou situations. C'est moderne, humoristique parfois, il garde une certaine...
    Voir plus

    Alors pourquoi un coup de coeur : le ton du livre d'abord. Très moderne. L'auteur est présent dans le livre en tant qu'observateur et tout au long du récit il fait des apartés sur l'attitude de certains personnages ou situations. C'est moderne, humoristique parfois, il garde une certaine distance par rapport à eux et relatent les faits comme un journaliste. C'est très moderne et vivant.
    On rentre très vite dans l'histoire (n'ayez pas peur des 500 pages) moi je l'ai dévoré car les caractères, situations même s'ils ne sont pas très originaux et sans grande surprise, sont révélateurs d'une époque dans les hièrarchies anglaises, du rang social, des hauts et bas de forturne et des amours contrariés.
    C'est alerte, drôle parfois surtout quand on voit certains renversements de situation, les descriptions sont vivantes et nous sommes transportés dans le 19ème siècle.
    Pourtant à voir le portrait de cet auteur on pourrait penser à une écriture austère, ennuyeuse et figée. Pas du tout. : il a une écriture des plus agréables, avec une psychologie des personnages, des situations. Il s'adresse parfois directement à nous, s'excusant parfois de ne pas totalement maîtriser certaines sujets (juridiques) et s'en excuse. Il y est question d'amour, bien sûr, mais aussi de politique, de relations familiales et d'argent.
    Mais oui je vous excuse Monsieur Trollope car vous m'avez dépaysée, fait passer un délicieux moment, près de tasses de thé, de propriétés perdues dans la campagne anglaise avec des personnages attachants, irritants, ignobles, hypocrites et qui n'hésitent pas, pour certains, à retourner leurs vestes.
    C'est une satyre de l'aristocratie anglaise sous un aspect léger mais lucide. Un régal.

  • Couverture du livre « Miss Mackenzie » de Anthony Trollope aux éditions Lgf

    Nathalie CAMBIER sur Miss Mackenzie de Anthony Trollope

    J'ai découvert Anthony Trollope avec ce livre. Je conseille vivement aux amateurs de l'époque Victorienne de se lancer dans la lecture de ses œuvres.
    Miss Mackenzie qui à 35 ans n'a vécu qu'au travers de son père et de son frère se retrouve suite à un héritage, convoitée par la gente...
    Voir plus

    J'ai découvert Anthony Trollope avec ce livre. Je conseille vivement aux amateurs de l'époque Victorienne de se lancer dans la lecture de ses œuvres.
    Miss Mackenzie qui à 35 ans n'a vécu qu'au travers de son père et de son frère se retrouve suite à un héritage, convoitée par la gente masculine.
    Elle, qui n'a aucune expérience, est confrontée aux usages du "beau monde".
    Trouvera t'elle l'amour au milieu de tous ces prétendants qui se présentent subitement ?

Voir tous les avis

Discussions autour de cet auteur

Il n'y a pas encore de discussion sur cet auteur

Soyez le premier à en lancer une !